Logo FIFF

Archives

Retour

Cette 31ème édition a été une nouvelle occasion de célébrer le cinéma. Plus de 1500 films ont été visionnés par les programmateurs du festival afin de présenter une sélection variée, tout en défendant une ouverture sur le monde de la francophonie et l’interculturalité A coté de cet éclectisme culturel, le FIFF soutient également les réalisateurs belges.

Pour son ouverture, le Festival a fait appel à des figures bien connues du public namurois, Jean-luc et Pierre Dardenne. Ils sont venus présenter leur dernier film, La Fille inconnue, avec notamment Adèle Haenel, Christelle Cornil, Louka Minella, et Fabrizio Rongione. « C’est un bel évènement qui a une réputation internationale. » Jean-Pierre & Luc Dardenne à propos du FIFF – L’Avenir – 1/10/2016.

Parmi nos compatriotes, nous avons pu compter entre autres sur la présence de Stephan Streker avec Noces, Marion Hänsel, venue présenter En amont du fleuve, Laurent Micheli avec Even Lovers Get The Blues ainsi que Jean-Philippe Martin pour Sonar.

LE FIFF DANS LES MEDIAS

« Comme chaque année depuis 1986, le Festival international du film de Namur (FIFF)  ouvre ses portes à ce qui se fait de mieux dans l’espace francophone. » (Le Soleil – 3 octobre 2016)

« Rendez-vous incontournable des professionnels du cinéma francophone et un moment très attendu par le public cinéphile, le FIFF met en valeur les richesses et la vitalité du cinéma de l’espace francophone. » (L’Avenir – 30 septembre 2016)

« The most important francophone film festival in the world, whose 31st edition is organized between September 30 and October 6, 2016, will screen more than 140 films on the screens of the city of Namur (Belgium), which is its location since its inception (1986). » (nineoclock.
ro – 30 septembre 2016)

« Devenu au fil des ans le rendez-vous incontournable du cinéma francophone et un pilier de la coproduction, le Festival accueille aujourd’hui des centaines de professionnels venus de l’Univers francophone, autour d’ateliers, de colloques et de rencontres. »
(letemps.com.tn – 30 septembre 2016)

ILS ONT DIT…

« Il y a une bonne ambiance, le Festival arrive à un bon moment de l’année, au bon endroit et avec la bonne programmation. Ce qui fait la magie du Festival, ce sont aussi des ingrédients extérieurs, ce n’est pas seulement la programmation. C’est un ensemble de choses : l’accueil, la possibilité de faire de vraies rencontres et d’avoir un endroit où l’on peut se croiser. » Bouli Lanners – fiff.be – 6 octobre 2016

« Les distributeurs nationaux Cinéart ont pensé avec nous à la meilleure manière de sortir le film en Belgique. Ils nous ont dit qu’il fallait passer par Namur et qui si le film faisait l’ouverture du FIFF ce serait vraiment très bien. Ça veut dire que le FIFF est un festival important pour la Belgique. Pas seulement pour la  partie francophone. » Jean-Pierre Dardenne – La Meuse/Namur – 1 octobre 2016

« L’idée de la francophonie comme le défend Namur m’épate. » Sergi López – Le Soir – 1 octobre 2016

« Le FIFF est un Festival important pour le cinéma belge francophone. J’y viens donc chaque année. C’est chouette d’y revoir tous les amis de l’industrie, c’est un lieu de rassemblement important pour tous les gens du cinéma francophone belge et étranger. »  Savina Dellicour - fiff.be – 1 octobre 2016

« C’est une expérience unique, ça n’arrive qu’une seule fois dans sa vie. » Margaux (Jury Junior) – lavenir.net – 6 octobre 2016