1990

Il est des invités qui laissent un souvenir inoubliable. Pour sa première visite au FIFF, Jean Rochefort enchante le public par sa fantaisie… L’écho de sa voix grave et chaleureuse résonne encore lorsqu’il revient en 2002 pour un « Coup de cœur ». Le jury, présidée par Micheline Presle, se laisse émouvoir par les ados frondeurs de « La Fracture du Myocarde », et prime le réalisateur ivoirien Henri Duparc dont les comédies populaires ont fait les belles heures du FIFF. Il viendra pour la dernière fois au Festival en 2004, avec un projet de film au titre prometteur, « La Grève du Lit », qu’il n’aura malheureusement jamais l’occasion de réaliser…

Au programme…

« La Discrète » de Christian Vincent (Tunisie), « L'Autre » de Bernard Giraudeau (France), « Le Collier de la colombe » de Nacer Khemir (Québec), « Le Sixième doigt » de Henri Duparc (Côte d’Ivoire), « Plein fer » de Josée Dayan (France), « La Fracture du myocarde » de Jacques Fansten (France), « Un week-end sur deux » de Nicole Garcia (France), « La Captive du désert » de Raymond Depardon(France), « Le Mari de la coiffeuse » de Patrice Leconte (France), « Le Château de ma mère » de Yves Robert (France), « Nouvelle Vague » de Jean-Luc Godard (Suisse), « Nuit d'été en ville » de Michel Deville (France), « Tilaï » de Idrissa Ouedraogo(Burkina Faso)…

    

Michel Deville, Bernard Giraudeau, Yves Robert, Patrice Leconte et Jean Rochefort

2013 © Festival International du Film Francophone de Namur

Création du site Internet par Expansion