2001

2001, Odyssée africaine au FIFF… Le palmarès fait la part belle au continent dans toute sa diversité. Deux jeunes auteurs prometteurs offrent deux récits comme deux miroirs d’une même thématique. Le Bayard d’or, « L’Afrance » d’Alain Gomis, suit les pas d’un jeune étudiant sénégalais installé en France, qui se retrouve rejeté de son pays d’accueil suite à une étourderie administrative. Le Prix spécial, « Immatriculation Temporaire » de Gahité Fofana, accompagne Mathias, jeune métis franco-guinéen, lors d’un périple initiatique en Guinée, à la recherche de son père. Autres représentants du continent noir, Sotigui Kouyaté reçoit le prix d’interprétation pour son rôle dans « Little Sénégal » de Rachid Bouchareb, le Congolais (de Brazza !) Camille Mouyeke charme le public namurois avec son « Voyage à Ouaga », tandis que le très efficace « Frontières » de l’algérien Mostefa Djadjam remporte le Prix du Jury Junior.

Au programme…

« L’Afrance » de Alain Gomis (Sénégal) ; « Liberté-Oléron » de Bruno Podalydès (France); « Little Sénégal » de Rachid Bouchareb (Algérie/France) ; « Strass » de Vincent Lannoo (Belgique/ Italie) ; « Trouble Every Day » de Claire Denis (France) ; « La Chambre des officiers » de François Dupeyron (France) ; « Eloge de l’amour » de Jean-Luc Godard (Suisse/ France) ; « La répétition » de Catherine Corsini ( France) ; « Va savoir » de Jacques Rivette (France) ; « Le Roi danse » de Gérard Corbiau (Belgique/ France/ Allemagne) ; « Thomas est amoureux »  de Pierre-Paul Renders (Belgique). 

 

Fanta Regina Nacro, Richard Bohringer

2013 © Festival International du Film Francophone de Namur

Création du site Internet par Expansion