2005

« Vingt ans, l’âge de tous les possibles, de tous les vertiges, de toutes les promesses. Le FIFF aurait pu perdre la tête et partir en feu d’artifice sans certitude de garder la barre au même niveau l’an prochain. Il a fêté ses 20 ans en assumant son passé et son avenir, ses rêves et ses ambitions. » Fabienne Bradfer, Le Soir

Pour cette 20ème édition, le jury présidé par la romancière canadienne Nancy Huston tombe sous le charme de « La Mort de M.Lazarescu » de Cristi Puiu, et anticipe ainsi l’incroyable percée du cinéma roumain, confirmée l’année suivante par la Palme d’or attribuée à « 4 mois, 3 semaines et 2 jours ». Toujours soucieux de la défense des cultures francophones dans toute leur richesse, le Festival convie une impressionnante brochette d’acteurs et professionnels du cinéma francophone afin de débattre sur la diversité culturelle, et de signer la Déclaration de Namur destinée à soutenir la Convention pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles quelques jours plus tard lors de la 33ème session de la Conférence générale de l'UNESCO.

Au programme…

« L’Enfer » de Danis Tanovic (France/Italie/Belgique/Japon) ; « Bunker Paradise » de Stefan Liberski (Belgique) ; » A Perfect Day » de Khalil Joreige et Joanna Hadjithomas (Liban) ;  « Le Parfum de la Dame en Noir » de Bruno Podalydès (France) ; « La Mort de M.Lazarescu » de Cristi Puiu (Roumanie) ; « L’Iceberg » d’Abel & Gordon (Belgique) ; « Combien tu m’aimes ? » de Bertrand Blier (France) ; « Entre ses mains » d’Anne Fontaine (France) ; » Saint Jacques… la Mecque » de Colline Serreau (France) ; « une Aventure » de Xavier Gianolli (France) ; « Va, vis et deviens » de Radu Mihaileanu (France/ Roumanie).

Ils ont dit dans la presse...

« Je suis très heureuse d’être là à Namur. Ca fait du bien de se retrouver ici avec des gens avec qui on peut vraiment communiquer », Marie Gillain, La Libre Belgique, 24/09/2005

« Le festival m’a toujours porté chance, ses animateurs ont suivi ma carrière », Bouli Lanners, Vers l’Avenir, 01/10/2005

Ils nous l'ont raconté...

Jeanne De Visscher, assistante à la promotion

Une toute petite mais mignonne anecdote. En 2005, le FIFF programmait en compétition le film « Vendredi ou un autre jour » d’Yvan Le Moine. Au moment de conclure les organisations de soirées pour les sponsors, j’envoie un mail à la responsable de chez Siemens avec le programme prévu pour eux, et la gentille dame de me répondre : « Mais alors, ce sera vendredi ou un autre jour ? » J’en souris encore !

Floria Hennes, responsable de l’accueil et du protocole

2005, le Festival organise une rencontre professionnelle sur la diversité culturelle à l’église (désacralisée) Notre Dame.  Cette rencontre, au demeurant passionnante, a cumulé les incidents les uns après les autres!

Les invités arrivaient déjà pendant que je constatais que les dizaines de badges étaient empilés en vrac dans une caisse en cartons auprès de la table d’accueil, pendant que nous cherchions partout un fascicule que nous devions remettre aux participants.

Je me place aux pieds du podium où se trouvent les tables des orateurs et je les aide à faire une enjambée de plus ou moins 1 mètre pour y monter  parce qu’on a pas prévu d’escalier... Madame la Ministre coince et casse le talon de sa chaussure dans une grille d’aération qui se trouve au sol.  Cette dernière monte enfin sur ce podium, chaussée de mes chaussures trop grandes.  Contrainte et forcée d’attendre là, je constate avec stupéfaction qu’il y a plein de carcasses de scampis sur les rebords d’un grand nombre de colonnes de l’édifice (tristes épaves de la soirée de la veille).  Je commence donc…à pieds nus…à sillonner l’endroit et à mettre discrètement les déchets dans … mon sac (sous les regards amusés des quelques personnes qui n’écoutent pas les orateurs) et mon attention se focalise sur une sorte de bruit de fond, qui n’est autre que la voix de l’ingénieur du son qui raconte une histoire drôle tout bas à son collègue… mais qui n’a pas coupé son micro.

Et oui, il y a des jours où l’on ferait mieux de rester couché !

  

Gérard Darmon, Jean-Paul Rouve, Bouli Lanners

 

Ludivine Sagnier, Jean-Pierre Cassel

 

Dominique Abel, Bruno Romy, Fiona Gordon, Mostefa Djadjam et Lyes Salem 

2013 © Festival International du Film Francophone de Namur

Création du site Internet par Expansion