Logo FIFF

6 nouveaux Films sélectionnés

Six nouveaux films sélectionnés pour le prochain Festival de Namur

C’est le film NOS BATAILLES de Guillaume Senez qui ouvrira cette 33ème édition du FIFF, en présence du réalisateur ainsi que du comédien principal, Romain Duris.
On vous a également déjà annoncé la sélection de CHIEN DE GARDE de Sophie Dupuis (Québec), EN LIBERTE ! de Pierre Salvadori (France), FORTUNA de Germinal Roaux (Suisse/Belgique), KINSHASA MAKAMBO de Dieudo Hamadi (Congo/France/Suisse/Allemagne/Norvège), SEULE A MON MARIAGE de Marta Bergman (Belgique/Roumanie/France) et WELDI (MON CHER ENFANT) de Mohamed Ben Attia (Tunisie/Belgique/France/Qatar). LES FILMS DÉJÀ ANNONCÉS

Six nouveaux titres s‘ajoutent à la programmation 2018 !

 

UN AMOUR IMPOSSIBLE de Catherine Corsini (France/Belgique)

À la fin des années 50 à Châteauroux, Rachel, modeste employée de bureau, rencontre Philippe, brillant jeune homme issu d'une famille bourgeoise. De cette liaison passionnelle mais brève naîtra une petite fille, Chantal. Philippe refuse de se marier en dehors de sa classe sociale. Rachel devra élever sa fille seule. Peu importe, pour elle Chantal est son grand bonheur, c'est pourquoi elle se bat pour qu'à défaut de l'élever, Philippe lui donne son nom. Une bataille de plus de dix ans qui finira par briser sa vie et celle de sa fille.

Après trois courts métrages, Catherine Corsini réalise son premier long métrage POKER en 1988. Elle réalise ensuite INTERDIT D’AMOUR et LES AMOUREUX avec Pascal Cervo et Nathalie Richard (1994, sélectionné à Cannes et à Namur), JEUNESSE SANS DIEU (1995, également présenté à Cannes), LA NOUVELLE ÈVE avec Karin Viard (1999). En 2001, son film LA RÉPÉTITION avec Emmanuelle Béart et Pascale Bussières est sélectionné en Compétition officielle à Cannes et au FIFF à Namur. Elle enchaîne ensuite avec MARIÉES MAIS PAS TROP avec Jane Birkin et Émilie Dequenne (2003), LES AMBITIEUX avec Karin Viard et Éric Caravaca (2007), PARTIR avec Kristin Scott Thomas, Sergi Lopez et Yvan Attal (2009), TROIS MONDES avec Raphaël Personnaz et Clotilde Hesme (2013, sélectionné à Cannes et Bayard d’or du Meilleur Scénario à Namur), LA BELLE SAISON avec Cécile de France et Noémie Lvovsky (2015).

Adapté du dernier roman de Christine Angot, son nouveau film UN AMOUR IMPOSSIBLE est interprété par Virginie Efira et Niels Schneider.

Le film est produit par Chaz Productions(Elisabeth Perez - France), en coproduction avec France 3 Cinéma, Artémis Productions (Patrick Quinet – Belgique), Le Pacte (Anne-Laure & Jean Labadie – France), VOO & BeTV, RTBF et Shelter Prod. Ilsortira le 7 novembre en Belgique (distribué par Athena) et en France (distribué par Le Pacte qui en assure également les ventes internationales). L’équipe du film sera présente à Namur le samedi 29 septembre.

 

THE MERCY OF THE JUNGLE (LA MISERICORDE DE LA JUNGLE) de Joël Karekezi (Rwanda/Belgique/France/Allemagne)

Dans la jungle du Kivu au Congo, Sergent Xavier, héros de guerre rwandais, et le jeune et inexpérimenté soldat Faustin sont en territoire ennemi où ils combattent une guerre floue. Lorsque les deux hommes perdent leur bataillon, ils se retrouvent seuls et sans ressources face à l’inextricable jungle congolaise réputée pour être la plus vaste, la plus dense et la plus hostile du continent. Pris en étau par les combats qui font rage tout autour d’eux et où on ne distingue plus les ennemis des alliés, ils n’ont d’autre choix que de s’enfoncer dans un enfer vert. En quête d’eau, de nourriture, et toujours à la recherche d’une issue, ils sont exposés à une hostilité omniprésente. Seuls, ils devront surtout affronter leurs propres démons.

Réalisé par le cinéaste rwandais Joël Karekezi, THE MERCY OF THE JUNGLE a fait partie des projets développés au 12ème Forum de Namur en 2015. Le rôle principal est tenu par l’acteur belge Marc Zinga (LES RAYURES DU ZEBRE). Il sera présenté en première mondiale au Festival de Toronto ce mois de septembre.

Le film est produit par Neon Rouge Production (Aurélien Bodinaux), en coproduction avec Tact Production, avec le soutien d’Eurimages, du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de l’Aide au Cinémas du monde du CNC, de la Région de BruxellesCapitale, du Fonds Image de la Francophonie, du Berlinale World Cinema Fund, de la Coopération belge au Développement, du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral belge. En coproduction avec TV5MONDE, VOO et BeTV, Canal+ International. En association avec Take Five, Urban Distribution International et Urban Distribution.

Le film sortira en 2019 en France, distribué par Urban Distribution. Urban Distribution International en assure les ventes internationales. 

 

 

LES CHATOUILLES d’Andréa Bescond et Eric Métayer (France)

Odette a huit ans, elle aime danser et dessiner. Pourquoi se méfierait-elle d’un ami de ses parents qui lui propose de « jouer aux chatouilles » ? Une fois devenue adulte, Odette libère sa parole, et se plonge corps et âme dans sa carrière de danseuse, dans le tourbillon de la vie…

Suite à l’immense succès de leur pièce de théâtre LES CHATOUILLES OU LA DANSE DE LA COLÈRE (Molière du seul en scène, Prix SACD du nouveau talent, Prix de l’interprétation féminine Avignon), Andréa Bescond et Eric Metayer en ont tiré un film qu’ils ont réalisé eux-mêmes.

Présenté à Un Certain Regard à Cannes, le film est interprété par Andréa Bescond, Karin Viard, Clovis Cornillac et Pierre Deladonchamps.

Le film est produit par Les Films du Kiosque (François Kraus et Denis PineauValencienne –France), en coproduction avec France 2 Cinema, Orange Studio et Umedia. Les ventes internationales sont assurées par Orange Studio. Le film sortira en France le 14 novembre (UGC Distribution) et en Belgique le 9 janvier 2019 (Cinéart). 

 

GENÈSE de Philippe Lesage (Québec)

Dans un collège privé de garçons, Guillaume est secrètement amoureux de son meilleur ami. Sa demisœur Charlotte se fait proposer par son copain d’avoir une relation plus libre : tout bascule. Dans un camp de vacances enchanteur, Félix tombe amoureux de Béatrice.

Réputé pour ses documentaires (CE CŒUR QUI BAT avait obtenu le Jutra du meilleur long métrage documentaire en 2012), le cinéaste québécois Philippe Lesage s’est ensuite tourné vers la fiction. Trois ans après sa première fiction autobiographique LES DEMONS (présenté à San Sebastian et en Compétition 1ère Œuvre au FIFF Namur en 2015), il signe un deuxième volet autobiographique, GENESE, sur les premières amours.

Le film est interprété par Théodore Pellerin (CHIEN DE GARDE, également présenté cette année au FIFF), Noée Abita, Mylène Mackay, Edouard Tremblay-Grenier, Pier-Luc Funk, Maxime Dumontier et Paul Ahmarani. Le film était en compétition officielle lors du récent Festival de Locarno.

GENESE est produit par L’Unité Centrale (Galilé Marion-Gauvin –Québec) et distribué au Québec par Fun Film. Les ventes internationales sont assurées parBe For Film.

 

SOFIA de Meryem Benm’Barek (Maroc/France/Qatar/Belgique)

Sofia, 20 ans, vit avec ses parents à Casablanca. Suite à un déni de grossesse, elle se retrouve dans l’illégalité en accouchant d’un bébé hors mariage. L’hôpital lui laisse 24h pour fournir les papiers du père de l’enfant avant d’alerter les autorités… 

Née en 1984 à Rabat, la cinéaste marocaine Meryem Benm’Barek a étudié l’arabe à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales à Paris avant de rejoindre l'INSAS à Bruxelles en 2010 pour y étudier la réalisation. Elle y a réalisé cinq courts métrages dont NOR en 2013 et JENNAH en 2014 (sélectionné pour les Oscars 2015). Elle est également intervenue pour la création de design sonore et a exposé au Victoria and Albert Museum de Londres.

Son premier long métrage SOFIA est interprété par Maha Alemi, Lubna Azabal, Sarah Perles, Faouzi Bensaïdi et Hamza Khafif. Présenté à Un Certain Regard à Cannes, le film y a remporté le Prix du Scénario.

SOFIA est produit par Curiosa Films (Olivier Delbosc - France) et Versus Production (Belgique), en association avec Cinémage 12, et la participation Canal+, Ciné +, du Centre National du Cinéma et de l’image animée, avec le soutien de la Fondation Gan pour le Cinéma, Doha Film Institute, Inver Tax Shelter et le Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge. Il est distribué en France par Memento Films. Be For Films en assure les ventes internationales. 

 

 

UN OM LA LOCUL LUI (A DECENT MAN/UN HOMME A SA PLACE) de Hadrian Marcu (Roumanie)

Petru, un ingénieur de forage de près de trente ans appartenant à la communauté plutôt fermée et isolée des ouvriers pétroliers, mène une double vie sentimentale : il vit avec sa petite-amie tout en ayant une liaison avec une collègue. Quand cette dernière perd sa jambe dans un accident de travail, la vie de Petru se complique.

Hadrian Marcu a étudié la réalisation à la Media Universtiy de Bucarest. En 2006, il est premier assistant réalisateur sur le film THE PAPER WILL BE BLUE de Radu Munteanu. Il réalisera ensuite huit courts métrages sélectionnés dans les festivals internationaux donttrois ont été présentés au FIFF : 27 en 2006, JEUDI (JOI) en 2008 et M. DAVID (DOMNUL DAVID) en 2010. Pour son premier long métrage UN OM LA LOCUL LUI, Hadrian Marcu s’inspire du roman FIRESC de Petru Cimpoesu.

Le film est interprété par Bogdan Dumitrache, Ada Gales, Madalina Constantin et Adrian Titieni.

Il est produit par 4 Proof Film (Annamaria Antoci & Adrian Silisteanu –Roumanie), en coproduction avec Oblique Media Film, avec le soutien du Romanian Film Centre, Dafora, Minshare Media Romaqua Group, Star Foods, OMD, et en collaboration avec la télévision publique roumaine TVR. Le film sera également présenté au Festival de San Sebastian. Il sortira en Roumanie le 19 octobre, distribué par Domestic Film.