Logo FIFF
Répertoire comédiens Répertoire Projets Photos et vidéos

Archives

Retour

Bayard d’Or du meilleur film

Continental, un film sans fusil de Stéphane Lafleur (Québec)

Prix spécial du Jury

Elle s’appelle Sabine de Sandrine Bonnaire (France)

Bayard d’Or du meilleur comédien

Samir Guesmi pour son interprétation dans Andalucia d’Alain Gomis (Sénégal/France)

Bayard d’Or de la meilleure comédienne

Cécile de France pour son interprétation dans Où est la main de l’homme sans tête ? de Guillaume et Stéphane Malandrin (Belgique)

Bayard d’Or du meilleur scénario

Eric Guirado et Florence Vignon pour le scénario du film Le Fils de l’épicier d’Eric Guirado (France)

Bayard d’Or de la meilleure photographie

Nicolas Guicheteau, directeur de la photographie du film Où est la main de l’homme sans tête ? de Guillaume et Stéphane Malandrin (Belgique)

Bayard d’Or de la meilleure première œuvre (Prix Emile Cantillon)

Faro, la reine des eaux de Salif Traoré (Mali/Burkina Faso/Québec/Allemagne)

Prix Victor 3D – Premier Long Métrage (Jury Emile Cantillon)

Continental, un film sans fusil de Stéphane Lafleur (Québec)

Bayard d’Or du meilleur court métrage – Compétition internationale

Vagues (Valuri) d’Adrian Sitaru (Roumanie)

Prix Studio l’Equipe – Compétition internationale

Après tout d’Alexis Fortier Gauthier (Québec)

Prix du Meilleur court métrage – Compétition Communauté française de Belgique (CFB)

Le Crabe de Xavier Seron et Christophe Hermans (Belgique)

Prix Studio l’Equipe – Compétition Communauté française de Belgique (CFB)

E finita la commedia de Jean-Julien Collette et Olivier Tollet (Belgique)

Prix Kodak de la Meilleur photographie – Compétiton Communauté française de Belgique (CFB)

Songes d’une femme de ménage de Banu Akseki (Belgique)

Prix du Jury Junior

Sous les bombes de Philippe Aractingi (Liban)

Prix du Public de la Ville de Namur – Meilleur Long métrage de fiction

Le Fils de l’épicier d’Eric Guirado (France)

Prix du Public de la SCAM et de la Province de Namur – Meilleur Documentaire (court ou long métrage)

Elle s’appelle Sabine de Sandrine Bonnaire (France)