Logo FIFF
Billetterie Covid-19

Archives

Retour

Rencontres

Brunch des programmateurs

Depuis 5 ans, le FIFF organise avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles, de Wallonie Bruxelles International et de WBImages, un brunch au cours duquel les producteurs belges et programmateurs internationaux sont invités à se rencontrer de façon informelle et amicale. Cette initiative a pour but de permettre aux professionnels étrangers de repérer les nouveautés belges à venir, et d’offrir aux producteurs belges l’opportunité de rencontrer des programmateurs incontournables sur la scène internationale. Par le biais de ces rencontres informelles, le FIFF souhaite favoriser la diffusion du cinéma belge à l’étranger. Les deux premières éditions ont permis de créer de fructueux contacts entre les professionnels et les programmateurs présents.

En plus des programmateurs partenaires qui nous font l’amitié de revenir au FIFF, nous aurons le plaisir d’accueillir des nouveaux venus. Seront présents cette année au FIFF:

* Dicky Parlevliet pour le Festival international du Film de Rotterdam
* Ivana Novotna pour le Festival international du Film de Karlovy Vary
* Hélène Auclaire pour la Semaine de la Critique de Cannes
* Arnaud Gourmelen pour le Festival Premiers Plans à Angers et la Quinzaine des réalisateurs
* Séverine Kandelman pour l’ACID
* Fabienne Hanclot pour l’ACID
* Paoli Moretti pour la Mostra de Venise
* Anca Gradinariu pour le Festival Internationale du Film de Transylvanie
* Dominique Ollier pour le Festival International du Film Indépendant de Lille

Depuis quelques années, le FIFF est devenu un rendez-vous incontournable pour les professionnels belges. Ceux-ci viennent à Namur non seulement pour présenter leurs œuvres, mais également afin de se rencontrer et de discuter ensemble de leur métier et de leurs perspectives d’avenir. Le Brunch s’inscrit dans le cadre des activités proposées à l’occasion de la journée consacrée au cinéma belge. Cette journée aura pour objectif d’aider à la promotion et à la diffusion du cinéma belge, aussi bien sur un plan international que national. La journée se clôturera par le Gala de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

La semaine de la critique fête ses 50 ans

Ce mercredi 5 octobre prochain, le Festival International du Film Francophone de Namur invitera la Semaine Internationale de la Critique de Cannes pour célébrer ses 50 ans. 50 ans de découvertes, de premières fois, de révélations sur grand écran. Suite au lancement de cette année anniversaire à Cannes, de nombreux hommages ont été, sont et seront organisés à travers le monde du Musée d’art moderne de Rio au MOMA à New York, en passant par Beyrouth, Pusan ou… Namur !

Le FIFF accueillera donc le critique Alex Masson, qui a fait partie du comité de sélection de la SIC en 2008 (année qui a vu la participation de Rumba d’Abel & Gordon et Home d’Ursula Meier), qui reviendra sur la présence belge à la SIC depuis 1992 et la présentation de C’est arrivé près de chez vous. Autour de lui des réalisateurs et producteurs belges ayant été sélectionnés à la SIC prendront part aux discussions, menées par Alain Lorfèvre, critique de cinéma, notamment pour La Libre Belgique. Seront présents Fabrice Du Welz (Calvaire), Benoît Mariage (Le Convoyeur), Vincent Tavier (producteur de C’est arrivé près de chez vous et Komma) et Micha Wald (Alice et Moi, Voleurs de Chevaux).

Alex Masson. 42 ans. Pensait dans un premier temps vouloir devenir cinéaste mais s'est vite ravisé quand il a compris qu'il n'aurait jamais le talent de Michael Powell ou de Masaki Kobayashi. S'est rabattu sur la critique, où il sévit depuis 1990 dans plusieurs médias français. Ne doit pas être trop mauvais dans l'exercice puisqu'appelé à faire partie du comité de sélection de La Semaine de La Critique et à être délégué français du festival de San Sebastian depuis 2008. Se débrouille pas trop mal non plus, selon ses proches, en cuisine.

Alain Lorfèvre est né en 1969. Journaliste, critique de cinéma, littérature et bande dessinée à La Libre Belgique depuis 1995, il a collaboré à l'ouvrage collectif : Image par Image - Le cinéma d'animation Wallonie-Bruxelles, et vient de terminer l’ouvrage Destins Animés, sur Panique au village de Vincent Patar et Stéphane Aubier. Il a été membre de la Commission de Sélection des Films du Centre de l'Audiovisuel et du Cinéma de la Communauté française de Belgique de 2001 à 2004

Marketing cross-média et cinéma : mode d'emploi

Le mercredi 5 octobre, le Festival International du Film Francophone de Namur, en collaboration avec Creative Wallonia, Wallimage, TWIST et l’INFOPOLE Cluster TIC, organisera une rencontre intitulée « Marketing Cross Media et Cinéma : mode d’emploi ».

Cette rencontre s’inscrit dans le suivi d’une série d’évènements produits par le Festival axés autour d’une réflexion sur la diffusion du cinéma belge francophone en Belgique et au-delà. Après avoir évoqué les questions de production, de distribution et d’exploitation, nous souhaitons cette année aborder celle de la promotion, et en particulier celle de la promotion cross media.

Un premier constat s’impose : rares sont à ce jour les exemples de productions cinématographiques belges ayant bénéficié d’une campagne de communication intégrant des techniques de marketing cross media. Or, ce type de marketing s’appuie largement sur la viralité, autrement dit le bouche-à-oreille virtuel, dont on connaît l’importance pour les films d’auteur et les productions indépendantes. Il n’a pas pour but de se substituer aux moyens classiques de promotion, mais bien de les compléter, pour toucher différemment des audiences en général plus ciblées.

En Wallonie, de nombreux prestataires offrent des services performants et adaptés à ce type de communication. A l’heure où le fonds Wallimage lance une ligne de financement spécifique au Cross Media et s’apprête à en proclamer les premiers bénéficiaires, la balle est dans le camp des producteurs et des distributeurs. Le but de cette rencontre est de présenter les possibilités offertes par le marketing cross media, et les avantages que les productions belges pourraient en tirer.

   

Séminaire MEDIA : quel marketing pour les producteurs ?

Tout film, petit ou grand, d’auteur ou commercial, s’efforce d’attirer des investisseurs, des soutiens publics, des distributeurs, des exploitants … et bien évidemment des spectateurs. Sans une stratégie de marketing bien conçue et équilibrée, le meilleur des films n’a que peu de chances de succès sur un marché du cinéma très embouteillé et concurrentiel. Le rôle du producteur est donc d’orchestrer l’avancée du film depuis le développement du scénario, le recrutement des talents, le montage financier jusqu’à la distribution et aux ventes internationales, mais aussi de positionner correctement son film sur le marché. A cet égard, il est essentiel de mettre en place une stratégie de marketing adaptée à chaque projet.

Les MEDIA Desks Belgique, France et Luxembourg, en collaboration avec EAVE (Les Entrepreneurs de l’Audiovisuel européen) et en partenariat avec le FIFF, proposent un séminaire conçu pour les producteurs disposant de projets de long métrage en développement. Son objectif est de créer une connaissance basique et structurée du marketing, mais surtout une conscience de l’importance de l’implication du producteur dans les activités du marketing pour le cinéma.

Dans un premier temps, les participants découvriront quelles sont les clés du business de la distribution à l’international, et comment envisager les différents stades de la chaîne à travers des outils de marketing adéquats, ce qu’on appelle « B2B » ou « Business To Business Marketing ». Cette première problématique nous amènera à la deuxième partie du séminaire où les participants verront quel sera leur rôle en tant que producteurs dans la quête du public, ce que l’on appelle « B2C » ou « Business To Consumer ». Autrement dit, leur donner des clés pour qu'ils puissent participer au marketing de leur projet en étant accompagnés (ou non) par un agent de vente ou un distributeur.

Le séminaire sera donné par Sarah Calderon, agent de vente (Coproduction Office, Paris), responsable des acquisitions et de la distribution (Karma Films, Madrid) et expert marketing aux EAVE. Chaque concept évoqué durant la session sera illustré par des cas spécifiques du cinéma.

Sarah Calderón. Diplômée de l’Université Javeriana de Bogotá en Communication sociale et détient également un: Master 2 en Management Interculturel et Communication, PARIS IV SORBONNE – CELSA. Elle a plus de dix ans d’expérience dans le secteur de l’audiovisuel : elle a été directrice générale du département films et projets spéciaux pour Patofeofilms, Bogotá, productrice générale du Festival Audiovisual Colombiano Toma5inco, Bogota et chef des Ventes internationales - cinéma et télévision chez Coproduction Office, Paris. Actuellement, elle travaille en Espagne dans les acquisitions et la coordination de distribution chez Karma Films à Madrid, tout en étant experte en marketing pour plusieurs ateliers EAVE ainsi qu’experte consultante et jury pour le Programme Media.

 

Des histoires à lire et à regarder !

Vous cherchez des histoires, des univers littéraires à transposer au cinéma ou à la télévision ?

Dans le cadre du 26ème Festival International du Film Francophone de Namur, le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel et la Commission des Lettres du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles organisent une matinée de présentation d’œuvres littéraires d’auteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles pouvant faire l’objet d’une adaptation télévisuelle ou cinématographique.

Lors de cette rencontre, cinq ouvrages seront présentés par leurs auteurs et par des parrains qui ont eu un véritable coup de cœur pour ces histoires :

- « Périls en ce royaume » de Alain Berenboom – parrainé par Luc Jabon
- « La colère du Rhinocéros » de Christophe Ghislain – parrainé par Philippe Lamensch
- « Le professeur de scénario » de Luc Dellisse – parrainé par André Buytaers
- « Duelle » de Barbara Abel – parrainé par Dan Cukier
- « La Tactique Katangaise » de Nicolas Marchal – parrainé par Olivier Lecomte

Les œuvres présentées ont été choisies par la Commission des Lettres en concertation avec la Commission de Sélection des Films et la SACD-Scam, en fonction de leur capacité à faire l’objet d’une adaptation et/ou de l’univers très particulier de leur auteur.

Séance "Osez le cinéma belge"

Depuis sa création, le Festival International du Film Francophone de Namur œuvre pour accompagner et soutenir la diffusion du cinéma belge. Il y a 4 ans, le Festival a initié une série de réflexions sur les moyens à mettre en œuvre pour améliorer cette diffusion. L’année dernière, à l’occasion du Congrès des exploitants, nous mettions sur pied une séance regroupant extraits, bandes-annonces et teasers de films belges à sortir. Séduits par la richesse et la diversité du panorama représenté par cette sélection d’extraits, nous avons décidé de reconduire cette séance, et d’en faire un rendez-vous annuel.

Osez le cinéma belge !

Nous sommes donc ravis d’organiser cette séance exceptionnelle qui permettra aux professionnels (exploitants, distributeurs, producteurs, programmateurs de festivals, responsables de centres culturels) et à quelques spectateurs privilégiés de découvrir en avant-première les films qui feront l’actualité du cinéma belge francophone dans les mois à venir, notamment via des extraits, bandes-annonces et autres teasers, mais aussi grâce à la présence des équipes de films !

A la fin de la séance, la Ministre de la Culture et de l'Audiovisuel Fadila Laanan, ainsi que le Secrétaire Générale de la FWB Frédéric Delcor, viendront présenterle nouveau spot de la la Fédération Wallonie-Bruxelles, visant à promouvoir le cinéma belge!

Ateliers

Les Échange(s) de talent(s)

En 2010, l’événement exceptionnel « 25 ans, 25 talents » fut une belle réussite. Se déclinant en 2 volets, il mettait à l’honneur d’une part, la nouvelle génération de comédiens belges (« Génération 25ème ! ») et, d’autre part, 5 jeunes comédiens en provenance de divers pays francophones : Felipe Castro, Merce Llorens, Benoit McGinnis, Ruth Niréré et Jean-Jacques Rausin.

Après le succès remporté et l’enthousiasme tant du côté des jeunes participants que des professionnels, nous avons décidé de renouveler l’expérience. 6 jeunes comédien(ne)s francophones ont, cette année encore, l’opportunité de rencontrer les professionnels présents et de participer à différents évènements et activités mis en place spécialement à leur attention : Classe de maître sur la direction de casting, projection de leur démos et rencontre avec le public, speed meeting avec agent et directeurs de casting. L’objectif de cette opération est de permettre à ces jeunes d’ouvrir leur carrière à l’international et de profiter de la dynamique et de l’effervescence du Festival. Ces 6 jeunes ont la chance d’être parrainés durant leur séjour namurois par le comédien belge Fabrizio Rongione qui ne manquera pas de leur prodiguer de précieux conseils.

 

L'Atelier d'expertise(s) - Forum

Les projets retenus pour cette 8ème édition sont :

  • Retour à Tirana (pdf - 82,22 kB)
    de Luc Jabon, produit par Catherine Burniaux (producteur junior : Robin Linon), Stromboli (Belgique)
  • Le Charlatan (pdf - 427,76 kB)
    de Giovanni Sportiello, produit par Julien Berlan, 1.85 productions (France)
  • Les Loups (pdf - 732,34 kB)
    de Sophie Deraspe, produit par Marc Daigle, ACPAV (Canada)
  • L'Art de la Guerre (pdf - 222,92 kB)
    de François Yang, produit par Xavier Grin, PS Productions (Suisse)
  • Taalibe (pdf - 411,96 kB)
    de Gaye Ramaka, produit par Angèle Diabang Brener, Karoninka Prod (Sénégal)

Tout au long de ces 7 éditions, le Forum a expertisé 60 projets. Sur les 54 projets expertisés lors des 6 premières éditions, 20 ont été finalisés : ils ont été projetés en salles dans de nombreux pays, présentés en Festivals et certains d’entre eux ont même été primés. Ainsi, un tiers des projets expertisés ont vu le jour dans le paysage cinématographique francophone. Pas moins de 42 experts se sont succédé !

Les 5 experts de renom :

L’Atelier d’expertises – Forum de la production est organisé en partenariat avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’Organisation internationale de la Francophonie, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC – Québec), l’Office fédéral de la culture suisse, le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle du Grand Duché de Luxembourg et de Téléfilm Canada.

L'atelier "De l'écrit à l'écran"

S'adressant aux auteurs - réalisateurs des pays du Maghreb, de l'Afrique subsaharienne, du Proche-Orient et de la Caraïbe francophones, cet atelier d'écriture vise à favoriser la création d'œuvres cinématographiques à travers l'accompagnement scénaristique de 4 projets de court métrage.

Les lauréats 2011 sont :

  • Home (pdf - 58,86 kB)
    de Sarah Lamrini, Maroc

Durant toute la durée du Festival, au fil de réflexions, de partage et de rencontres, ces quatre auteurs - réalisateurs du Sud auront l'opportunité d'être accompagnés dans la réécriture de leur scénario de court métrage de fiction par quatre professionnels du cinéma :

 

Suivi Grand Nord

Suite au succès rencontré en 2008, 2009 et 2010, le FIFF s’inscrit à nouveau « Dans les traces de l’Atelier Grand Nord ». Après l’édition 2011 de cet atelier qui a eu lieu en février dernier au Québec, il nous semble plus que jamais utile pour les auteurs qui le désirent de se retrouver à l’occasion du FIFF. Vu les enjeux et le temps de la mise en production d’un film, le “poids” qui repose sur le scénario pose la question de sa réécriture et de la pertinence de celle-ci. Après avoir entendu toutes les remarques, les suggestions, les analyses, les retours, les avis, comment réécrire sans perdre sa spontanéité originelle, sans sombrer dans la confusion, sans régresser? Le suivi est une étape cruciale de la réécriture.

Les participants de cette année sont :

  • Julia Kowalski, Récit de famille et de frustration (France) - scénariste
  • Simon Leclère, Le Déserteur (France) - scénariste
  • Vania Leturcq, L'Année Prochaine (Belgique) - scénariste
  • Marianne Tardieu, Vigile Urbani (France) - scénariste
  • Jérôme Larcher (France) - consultant
  • Benoît Pilon (Québec) - consultant

Dans les traces de l'Atelier Grand Nord est une initiative de la SODEC, en partenariat avec Wallonie-Bruxelles International, le Centre National de la Cinéma et de l'image animée (France) et les Sociétés des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD France, Belgique et Canada)