Logo FIFF
Billetterie Covid-19

Archives

Retour

Compétition officielle

  • « Aujourd'hui » d'Alain Gomis
  • « Camion » de Rafaël Ouellet
  • « C'était mieux demain » de Hinde Boujemaa
  • « Les Chevaux de Dieu » de Nabil Ayouch
  • « Dans la Maison » de François Ozon
  • « Everybody In Our Family (Toata Lumea Din Familia Noastra) » de Radu Jude
  • « Hiver nomade » de Manuel von Stürler
  • « Hors les murs » de David Lambert
  • « Kinshasa Kids » de Marc-Henri Wajnberg
  • « La Pirogue » de Moussa Touré
  • « Rengaine » de Rachid Djaïdani
  • « Le Reste du monde » de Damien Odoul
  • « Tango Libre » de Frédéric Fonteyne
  • « Tout ce que tu possèdes » de Bernard Émond
  • « Trois mondes » de Catherine Corsini
  • « Yema » de Djamila Sahraoui

Compétition Émile Cantillon

  • « After » de Géraldine Maillet
  • « Avanti » d'Emmanuelle Antille
  • « Dead Man Talking » de Patrick Ridremont
  • « Des morceaux de moi » de Nolwenn Lemesle
  • « Hors les murs » de David Lambert
  • « J'enrage de son absence » de Sandrine Bonnaire
  • « Le Jour des corneilles » de Jean-Christophe Dessaint
  • « Mariage à Mendoza » d'Édouard Deluc
  • « Nuit # 1 » d'Anne Émond
  • « Ombline » de Stéphane Cazes
  • « Rengaine » de Rachid Djaïdani
  • « Le Sac de Farine » de Kadija Leclere
  • « La Tête la première » d'Amélie van Elmbt
  • « Twa Timoun » de Jonas d'Adesky
  • « Un mois en Thaïlande (O Luna In Thailanda) » de Paul Negoescu
  • « La Vierge, les coptes et moi » de Namir Abdel Messeeh

Regards du présent

  • « APRÈS LE SILENCE ce qui n'est pas dit n'existe pas » de Vanina Vignal
  • « Au nom du fils » de Vincent Lannoo
  • « C'était un géant aux yeux bruns » d'Eileen Hofer
  • « Catimini » de Nathalie Saint-Pierre
  • « Charges communes » d'Anne Schiltz et Charlotte Grégoire
  • « Cinéma Inch'Allah » de Vincent Coen et Guillaume Vendenberghe
  • « Duch, le maître des forges de l'enfer » de Rithy Panh
  • « Ernest et Célestine » de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier
  • « Être là » de Régis Sauder
  • « Himself He Cooks » de Valérie Berteau et Philippe Witjes
  • « Ladies' turn » d'Hélène Harder
  • « Le Magasin des suicides » de Patrice Leconte
  • « Même pas mal » de Nadia El Fani et Alina Isabel Pérez
  • « No Comment » de Pascal Poissonnier
  • « Notre école (Scoala Noastra) » de Miruna Coca-Cozma et Mona Nicoara
  • « Opération Libertad » de Nicolas Wadimoff
  • « Over My Dead Body » de Brigitte Poupart
  • « Pauline détective » de Marc Fitoussi
  • « Pays rêvé » de Jihane Chouaib
  • « Le Repenti » de Merzak Allouache
  • « Les Saveurs du Palais » de Christian Vincent
  • « Sous le figuier » d'Anne-Marie Étienne
  • « Sweetheart come » de Jacques Molitor
  • « La Terre amoureuse » de Manu Bonmariage
  • « Thérèse Desqueyroux » de Claude Miller
  • « Un nouveau monde » de Patrick Bossé

 

Focus Cinéma belge francophone

À l’initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le FIFF propose une sélection de longs métrages sortis dans les salles belges entre octobre 2011 et août 2012. Une occasion unique de rattraper les films que vous auriez ratés en route …

Le cinéma belge a le vent en poupe ! Pourtant le public belge ne connaît que trop peu nos productions nationales. C’est pourquoi, comme depuis plusieurs années maintenant, nous proposons une programmation de films belges francophones sortis en salles depuis le dernier FIFF. Les longs métrages belges francophones ont été sélectionnés en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles. Voici l’occasion aussi de proposer au public international présent à Namur la diversité de notre cinématographie.

  • « 38 témoins » de Lucas Belvaux
  • « À perdre la raison » de Joachim Lafosse
  • « Couleur de peau : miel » de Jung et Laurent Boileau
  • « La Fée » de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy
  • « Le Thé ou l'électricité » de Jérôme le Maire
  • « Torpédo » de Matthieu Donck

 

Focus Cinéma belge flamand

En 2006, le FIFF inaugurait la section Cinéma belge flamand. Le but était de présenter des productions encore inédites en Wallonie. L’édition 2012 ne fait pas exception puisque le FIFF propose une nouvelle sélection de longs métrages et courts métrages flamands.

Pour la seconde année consécutive, cette présentation se fait en collaboration avec le Festival du Film d'Ostende (FF0) qui célèbrait ses 6 ans du 7 au 15 septembre.

Ouvrir la programmation à nos compatriotes du Nord du pays est une manière pour le Festival de participer à une plus large diffusion du Cinéma belge dans son ensemble et de soutenir ainsi la diversité culturelle qui sous-tend notre pays.

  • « À tout jamais (Tot altijd) » de Nic Balthazar
  • « Allez, Eddy ! » de Gert Embrechts
  • « Germaine (Groenten uit balen) » de Franck Mechelen
  • « Little Black Spiders » de Patrice Toye

 

Séances Famille

Le cinéma se partage, réunit et rassemble. Les séances famille sont l’occasion pour les parents, grands-parents et enfants de passer un moment ensemble autour d’un film qui relie toutes les générations. Les projections sont suivies d'un goûter et d'un apéro. De quoi passer un agréable moment en famille !

  • « Le Jour des corneilles » de Jean-Christophe Dessaint
  • « Le Noël de Walter et Tandoori » de Sylvain Viau

Séances Les Amis des aveugles et malvoyants

L’asbl « Les Amis des Aveugles » propose cette année deux films en audio-description : « Et si on vivait tous ensemble » de Stéphane Robelin et « La Nouvelle guerre des boutons » de Christophe Barratier. Ces projections inédites permettent à un public malvoyant et aveugle de pouvoir profiter des films sélectionnés par le Festival. Elles sont également l'occasion de sensibiliser au handicap visuel les festivaliers et les enfants (dans le cadre des séances FIFF Campus). Grâce à une bande son adaptée, ils se mettent dans la peau d’une personne touchée par ce handicap et vivent une expérience hors du commun. Là où l’image nécessite essentiellement le sens de la vue, cette projection demande aux jeunes de développer également leur sens de l’ouïe.

Séance adaptée pour les sourds et malentendants

Réalisé en collaboration avec le Festival du Film Indépendant de Lille, cette version de « L’Enfance nue » de Maurice Pialat a été intégralement adaptée pour les malentendants. Cette séance est présentée dans le cadre du FIFF Campus

Décentralisations

Depuis quelques années, le Festival s’exporte au-delà des rues de la capitale wallonne. Dans le prolongement des précédentes éditions, le FIFF propose à Liège plusieurs projections, en présence des équipes de films, dans l’objectif de permettre au public local de découvrir plusieurs films sélectionnés dans le cadre du Festival ; une manière de faire porter la voix de la francophonie plus loin encore et de faciliter les échanges et les rencontres autour de ces productions cinématographiques.

DÉCENTRALISATIONS À LIÈGE

  • « Les Saveurs du Palais » de Christian Vincent - Di30/09, 16h00 - Sauvenière
  • « Le Magasin des suicides » de Patrice Leconte - Di30/09, 20h15 - Sauvenière
  • « Les Chevaux de Dieu » de Nabil Ayouch - Ma02/10, 20h00 - Churchill
  • « Le Jour des corneilles » de Jean-Christophe Dessaint - Me03/10, 14h30 - Sauvenière
  • « Thérèse Desqueyroux » de Claude Miller - Je04/10, 20h00 - Sauvenière

 

DÉCENTRALISATIONS À BRUXELLES ET LOUVAIN-LA-NEUVE

Cette année le FIFF inaugure de nouveaux partenariats et propose ainsi des séances décentralisées à Bruxelles et à Louvain-la-Neuve.

Bruxelles

  • « Aujourd'hui » d'Alain Gomis

Louvain-la-Neuve

  • « Trois mondes » de Catherine Corsini
  • « Hors les murs » de David Lambert
  • « Thérèse Desqueyroux » de Claude Miller