Logo FIFF

Archives

Retour

La section pédagogique du FIFF souhaite sensibiliser le public jeune à la richesse du cinéma francophone, aux messages qu’il véhicule et à l’impact qu’il peut avoir sur notre société. Au-delà de cet aspect citoyen, développé notamment lors d’animations à l’issue des films, le FIFF offre également aux élèves la possibilité de décoder l’univers du 7ème Art grâce à de nombreux ateliers techniques.

Afin de leur apprendre à trier, analyser, décrypter et comprendre cette masse d’informations, le Festival oriente son action autour de deux grands axes : une éducation à l’image et une éducation par l’image.

En quelques chiffres, voici un aperçu du succès du FIFF Campus :

  • 6.767 spectateurs aux séances FIFF Campus dont 437 professeurs
  • 873 participants aux rencontres et conférences
  • 232 participants aux expositions
  • 35 séances Campus
  • 2 séances famille
  • 1 séance Ciné parents non admis
  • 34 ateliers (19 techniques et 15 citoyens)
  • 15 associations partenaires
  • 2.696 élèves aux séances maternelles et primaires, dont 148 professeurs
  • 4.071 élèves aux séances secondaires et supérieurs, dont 289 professeurs

Pour sa 31ème édition, le FIFF Campus était parrainé par Cyril Dion. L’écrivain, militant engagé en faveur du développement durable, et coréalisateur du film Demain avec Mélanie Laurent, a rencontré les jeunes afin de parler de son expérience. Cette séance lui a permis de partager son enthousiasme sur les solutions alternatives qui existent afin de lutter contre les crises écologiques, économiques et sociales qui détruisent peu à peu notre monde. Cette rencontre a eu lieu après la projection du documentaire.

Comme chaque année, ce fut aussi l’occasion de poursuivre et d’intensifier nos collaborations avec les écoles de cinéma belges. Ainsi les étudiants de la HELB et l’IHECS, encadrés par des professionnels de la RTBF, se sont associés afin de tourner l’émission «Silence on FIFF !» diffusée tous les jours à 20h sur La Trois. Ceux de l’IATA ont quant à eux réalisé de courts reportages sur les activités du FIFF Campus. Les élèves de l’école Félicien Rops et de l’Ilon Saint Jacques ont également apporté leur pierre à l’édifice en participant à l’accueil des invités et du public durant le festival.

Cette année, Solidaris s’est associé avec le FIFF pour organiser une journée consacrée au harcèlement et aux violences à l’école sous la forme du projet «Ose ta voix !». Cette journée a eu lieu le mardi 4 octobre. En mai, un appel à projets avait été lancé : seul, avec leur classe, ou au sein d’une association, les jeunes ont été invités à réaliser une capsule vidéo d’environ 5 minutes dans laquelle ils s’expriment contre le harcèlement au travers de la danse, de la chanson, de stand up, de saynètes,… Un Jury de professionnels des arts de la scène et du spectacle a sélectionné les meilleures vidéos qui ont ensuite été présentées le 4 octobre lors d’une soirée spéciale dédiée aux jeunes organisée sous le chapiteau réception.

UNE ÉDUCATION À L’IMAGE > les ateliers techniques

Le FIFF Campus propose un large éventail d’ateliers, d’événements et de conférences afin de permettre aux jeunes d’expérimenter les différents procédés de construction d’un film. L’écriture du scénario, la réalisation ou encore le montage sont, entre autres, abordés ! Nous sommes en effet convaincus que le fait de donner des repères pratiques aux jeunes, en les poussant à garder l’oeil ouvert sur le processus filmique, est fondamental pour les aider à décoder l’image.

UNE ÉDUCATION PAR L’IMAGE > les ateliers citoyens

En complémentarité avec le premier volet, ce second axe propose des films qui permettent à la jeune génération d’ouvrir les yeux sur le monde qui les entoure. Alors que l’image est omniprésente dans la vie quotidienne de chacun, le FIFF veut être la vitrine d’un cinéma d’auteur de qualité. Regorgeant d’enseignements, que ce soit par leurs thèmes, leurs approches ou les questionnements qu’ils provoquent, les films programmés par le FIFF Campus permettent le dialogue et la réflexion à l’issue des projections.

Le projet fédérateur 2016

En plus des nombreuses séances et animations, le FIFF Campus a rassemblé de nombreux jeunes autour d’un grand projet fédérateur. Cette année encore, Action Média Jeune (AMJ), partenaire privilégié du FIFF Campus, a rassemblé les jeunes de 3 à 25 autour du projet Sur quoi tu planches ? Les jeunes ont été invités à continuer une histoire sur une planche de 8 cases avec leur technique préférée (dessin, collage, photo, peinture,…). Plus de 400 planches nous sont parvenues et les plus originales et les plus pertinentes ont été récompensées par de nombreux prix offerts par nos partenaires lors de la clôture le jeudi 6 octobre, autour d’un quizz géant rassemblant 195 petits et grands et animé par l’AMJ. À l’issue de celle-ci, un goûter a été offert par les Femmes prévoyantes socialistes du groupe Solidaris pour les jeunes présents sous le chapiteau public du Festival.

Les prix ont été attribués en fonction des catégories suivantes:

Pour la catégorie Esthétique :

Ecole gagnante : Félicien Rops grâce à la planche de Sarah Spriesterbach

Initiation au Paddle offert par Charlie’s Capitainerie

Pour la catégorie Créatif :

Ecole gagnante : IATA grâce à la planche de Yanna Bousmanne

Initiation au Paddle offert par Charlie’s Capitainerie

Pour la catégorie Scénario :

Ecole gagnante : Félicien Rops grâce à la planche de Coline Vyvey

Visite des bureaux de la RTBF offert par AMJ

Pour la catégorie Humour :

Ecole gagnante : Sainte Marie Namur grâce à la planche de Louise Vanlangenakers

Soirée bowling offert par Bowling et Squash Namur

Pour la catégorie Atelier :

Ecole gagnante : Ste Ursule - Laure Gatelier

Visite de la Citadelle offert par La Citadelle prend deux ailes

Pour la catégorie Jeune planche :

Ecole gagnante : Sainte Marie Namur grâce à la planche de Simon Heylens

Visite du Musée Royal de l’Afrique Centrale offert par Musée Royal de l’Afrique centrale

Pour la catégorie Coup de cœur :

Ecole gagnante : Félicien Rops grâce à la planche d’Alizé VandeMaele et Lauréline Meeze

Une journée au parc Pairi Daiza