Logo FIFF
Billetterie Covid-19

Archives

Retour

 

La section pédagogique du FIFF  souhaite sensibiliser le public jeune à la richesse du cinéma francophone, aux messages qu’il véhicule et à l’impact qu’il peut avoir sur notre société. Au-delà de cet aspect citoyen, développé notamment lors d’animations à l’issue des films, le FIFF offre également aux élèves la possibilité de décoder l’univers  du 7ème Art grâce à de nombreux ateliers techniques.
Afin de leur apprendre à trier, analyser, décrypter et comprendre cette masse d’informations, le Festival oriente son action autour de deux grands axes : une éducation à l’image et une éducation par l’image. Cette année encore, le FIFF Campus a proposé, en partenariat avec des professionnels du secteur et des animateurs, un large éventail d’ateliers techniques et citoyens, afin de permettre non seulement aux jeunes d’expérimenter les différents procédés de construction d’un film mais aussi de décrypter l’image et les thématiques abordées.


En quelques chiffres, voici un aperçu du succès du FIFF Campus 


•    6914 jeunes spectateurs
•    2529 aux séances maternelles et primaires, dont 196 professeurs
•    3749 aux séances secondaires et supérieurs dont 307 professeurs
•    636 aux séances familles et « Cinéma Parents non admis »
•    2846 participants aux ateliers techniques et citoyens
•    780 participants aux rencontres et conférences
•    310 participants aux expositions
•    38 séances Campus  
•    3 séances famille
•    1 séance Cinéma Parents Non Admis 
•    37 ateliers (20 techniques et  17 citoyens)  
•    17 associations partenaires

 

La marraine du FIFF Campus


Comme à chaque édition, une personnalité du monde du cinéma parrainait le volet scolaire du FIFF. Cette année, c’est à Nawell Madani, réalisatrice, comédienne et humoriste belge, que revenait ce rôle. Découverte grâce au  Jamel Comedy Club en  2011, elle écrit alors son premier stand-up C’est moi la plus Belge !, joué en France, Suisse et Belgique. Près de 300 personnes ont pu la rencontrer au FIFF à l’issue de la projection du film C’est tout pour moi dont elle est la co-réalisatrice, scénariste et comédienne.
 

 

JURY JUNIOR


•    Noah Berckmans (Lycée Emile Jacmain – Bruxelles)
•    Anissa Derycke (Collège Saint-Michel – Gosselies)
•    Jeanne Goosse (Athénée Royal – Waterloo)
•    Juliette Grégoire (Collège Cardinal Mercier – Braine-l’Alleud)
•    Sacha Hennaux (Sainte-Marie – Namur)
•    Baptiste Loute (Sainte-Marie – Namur)
•    Lilou Riguelle (Ecole Sainte-Julie – Marche-en-Famenne) 
•    Pauline Wielmans (Institut de la Vallée Bailly – Braine-l’Alleud)