Logo FIFF

Archives

Retour

La section pédagogique du FIFF souhaite sensibiliser le public jeune à la richesse du cinéma francophone, aux messages qu’il véhicule et à l’impact qu’il peut avoir sur notre société. Au-delà de cet aspect citoyen, développé notamment lors d’animations à l’issue des films, le FIFF s’offre également aux élèves la possibilité de décoder l’univers du 7ème Art grâce à de nombreux ateliers techniques. Afin de leur apprendre à trier, analyser, décrypter et comprendre cette masse d’informations, le Festival oriente son action autour de deux grands axes : la technique et le message.

Cette année encore, le FIFF Campus a proposé, en partenariat avec des professionnels du secteur et des animateurs, un large éventail d’ateliers, techniques et citoyens, afin de permettre non seulement aux jeunes d’expérimenter les différents procédés de construction d’un film mais aussi de décrypter l’image et les thématiques abordées. 

En quelques chiffres, voici un aperçu du succès du FIFF Campus :

  • 6267 jeunes Campus
  • 1832 aux séances maternelles et primaires, dont 144 professeurs
  • 4435 aux séances secondaires et supérieurs dont 292 professeurs
  • 2605 participants aux ateliers techniques et citoyens
  • 585 participants aux rencontres et conférences
  • 291 participants à la journée Famille
  • 533 participants aux animations
  • 74 participants aux expositions et visites
  • 38 séances Campus
  • 1 séance Cinéma Parents Non Admis
  • 36 ateliers (19 techniques et 17 citoyens)
  • 24 associations partenaires

À l’instar des éditions précédentes, une personnalité est venue parrainer le volet Campus. Cette année, celle-ci n’était pas issue du milieu du cinéma puisqu’il s’agissait du rappeur français R.Can. Durant la semaine, il a animé pas moins de 5 ateliers intitulés « Exprime tes revendications en musique : Je rap donc je suis ! » avec des classes autour de son univers musical. Pour clôturer le Festival, une rencontre a eu lieu, à l’issue de laquelle les jeunes ayant participé aux ateliers d’écriture pouvaient présenter leur texte sur scène. 

Pour cette 34ème édition, le FIFF s’est à nouveau associé à Solidaris pour mettre sur pied le projet fédérateur #LesDefenseursDeDemain. Le projet a vu le jour dans le courant du mois de mars 2019 et s’est clôturé le mercredi 2 octobre 2019 sous le chapiteau avec un concert donné par le parrain du Campus, R.Can.
L’objectif de ce projet était d’encourager les initiatives citoyennes et éco-responsables au sein des écoles.
Durant la clôture, trois prix (3000€, 1500€ et 500€) ont été remis aux meilleurs projets afin de permettre à ces écoles de concrétiser leurs idées. 

  • Le prix du public, d’un montant de 500 €, est attribué à une école qui a remis un projet centré sur l’alimentation durable. Elle a également pour objectif de promouvoir une consommation responsable et une meilleure gestion des déchets. Avec plus de 130 votes, c’est le projet des élèves de Madame Ernoux, institutrice primaire à l’école Saint-Joseph de Spy qui remporte ce prix.
  • Le prix du jury, d’une valeur de 1.500€ est remis à une école qui a proposé un projet particulièrement innovant, lié à l’éco-consommation et à une meilleure gestion des déchets. Ce projet vise une utilisation durable et responsable du matériel scolaire et artistique, notamment via la création de couleurs à partir de plantes et de fleurs cultivées au sein de l’école. Ce prix est donc décerné au projet de «Colorthèque» des élèves de Madame Edmond de l’IATA.
  • Le second prix du jury, d’une valeur de 3.000€ est attribué à un vaste projet centré sur la biodiversité et les échanges intergénérationnels. C’est un projet qui est centré sur l’apprentissage et l’échange de savoirs, et qui implique toute l’école dans sa dynamique. Ce prix est remporté par le projet « P’tits Pot’âgés » des élèves de Madame Herphelin, de l’école Sainte-Begge V de Landenne.

Par ailleurs, cette année fut quelque peu spéciale pour le FIFF Campus car le Festival débutant le 27 septembre, jour de la fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les écoles étaient en congé. Pour cette raison, le Festival et Solidaris ont décidé d’organiser une journée spéciale pour les familles. En matinée, plein de bonnes choses étaient offertes aux petits et grands avant de partir pour une balade contée au coeur de la citadelle. Après celle-ci, des ateliers étaient proposés sous le chapiteau dont notamment un atelier nichoir et un atelier éco-responsable (création d’une éponge tawachi). Les familles étaient ensuite invitées à assister à la projection du VOYAGE DU PRINCE au cinéma Caméo.

Comme chaque année, ce fut aussi l’occasion de poursuivre et d’intensifier nos collaborations avec les écoles de cinéma belges. Ainsi les étudiants de la HELB et l’IHECS, encadrés par des professionnels de la RTBF, se sont associés afin de tourner l’émission « Silence on FIFF !» diffusée sur La Trois. Par ailleurs, le vendredi de clôture, une émission spéciale «Bayard» a été diffusée en direct sur Canal C. Les élèves de l’IATA ont quant à eux réalisé de courts reportages sur les activités du FIFF Campus et tenaient un stand photos sous le Chapiteau. Le FIFF Campus ce sont également des séances spéciales, des rencontres, et des journées thématiques où nos partenaires tels que Mediarte, Solidaris, ou encore la Province de Namur s’investissent à nos côtés. Parmi ce
panel d’activités notons par exemple, les séances familles, la visite d’un plateau de tournage et d’un plateau TV, les goûters animés, des ateliers stop motion … pour n’en citer que quelques-uns !

C’est également durant le Festival que nous avons inauguré la nouvelle saison de Cinéma Parents Non Admis avec la projection du VOYAGE DE FANNY réservée aux enfants.

Enfin, le volet pédagogique du FIFF offre la possibilité à 7 jeunes cinéphiles de venir pendant une semaine endosser le rôle de Jury Junior. Ainsi, durant le Festival, ils visionnent, critiquent et débattent pour finalement décerner un prix lors de la cérémonie des Bayard. Cette année le prix jury Junior a été remis au film FAHIM de Pierre-François Martin-Laval.