Logo FIFF

Archives

Retour

Depuis sa création, l’un des objectifs du FIFF est d’alimenter un réseau entre professionnels au sein de l’espace francophone. Les rendez-vous professionnels de cette 34ème édition se sont articulés en 3 grands axes: les Ateliers, les Rencontres et Du FIFF au taf, le tout rassemblé sous le label FIFF PRO depuis 2017. Un catalogue spécial est d’ailleurs entièrement consacré à ce volet. Lors de ce 34ème FIFF, 16 rencontres et ateliers ont réuni près de 900 professionnels !

LES ATELIERS

Le Forum de Namur

Le Forum de Namur est l’atelier phare du FIFF Pro ; il a vécu sa 15ème édition en 2019. Après une année de pause en 2017, le concept a été repensé l’année dernière, et les projets de longs métrages analysés en sont désormais au stade du développement, puisqu’il est désormais demandé aux porteurs de projets de se présenter avec un traitement et non plus un scénario. Cela permet d’analyser les forces et faiblesses d’un projet de film très tôt et de se projeter dans sa conception. Cinq projets de film en développement ont donc été sélectionnés cette année pour être analysés et expertisés par 4 experts, chacun dans son domaine de prédilection : le développement, l’écriture, la production et la vente (marketing/distribution). Ce Forum, intitulé Du développement au co-développement a été mis en place et organisé en collaboration avec Initiative Films, et avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du CNC, de la SODEC, de Téléfilm Canada, du Film Fund Luxembourg, du Ouaga Film Lab et d’Africalia. Nous regrettons l’absence cette année des institutions suisses. L’OFC semble avoir énoncé que la Francophonie ne faisait pas partie de ses priorités, c’est en tous cas ce que Focal nous a expliqué pour justifier qu’ils ne nous soutiendraient pas cette année. Il en résulte qu’il n’y a eu ni experts, ni projets suisses lors de cette 15ème édition.

Les projets :
• ASHKAL, réalisé par Youssef Chebbi et produit par Farès Ladjimi (1001 Productions – France)
• DÉVOLUTION, réalisé par Nicolas Boucart et produit par Valérie Bournonville (Tarantula – Belgique)
• FLEUR BLEUE, réalisé par Geneviève Dulude-De Celles et produit par Sarah Mannering (Colonelle Films – Québec)
• LA VIERGE À L’ENFANT, réalisé par Binevsa Berivan et produit par Isabel de la Serna (Playtime Films – Belgique)
• WANILO, réalisé par Monique Mbeka Phoba et produit par Faissol Fahad Gnonlonfin (Merveilles production – Bénin)

Dans les traces d’Atelier Grand Nord

Depuis la création en 2004 d’ « Atelier Grand Nord », 67 projets de films ont été portés à l’écran. L’atelier québécois a fêté cet hiver ses 16 ans d’existence et peut se targuer d’une solide réputation auprès des scénaristes francophones. Il a accueilli cette année encore dans la région de l’Outaouais (Québec) treize auteurs et autrices et leurs scénarios de longs métrages, ainsi que six expert.e.s pour les accompagner dans leur processus d’écriture, en provenance d’Afrique, de France, de Belgique, de Suisse, du Luxembourg et du Québec. Pour cette 34ème édition, le FIFF et la SACD continuent de s’inscrire « Dans les traces d’Atelier Grand Nord », en accueillant les participant.e.s de la dernière édition pour des retrouvailles en terre wallonne. L’occasion de faire
le point sur les avancements et les évolutions des projets de chacun.e. Parallèlement à ces retrouvailles, les participant.e.s à l’atelier ont eu l’opportunité de prendre part aux autres activités du FIFF. L’occasion de renforcer le réseau des auteurs et autrices réunis par Grand Nord, mais aussi de rencontrer les professionnel.le.s présent.e.s, notamment les participant.e.s du Forum de Namur, et d’encourager les liens professionnels au-delà des frontières.

« Dans les traces d’Atelier Grand Nord » est une initiative de la SODEC, en partenariat avec le Commissariat Général aux Relations Internationales de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Centre National de la Cinématographie (CNC, France), la Fondation de formation continue pour le cinéma et l’audiovisuel (FOCAL, Suisse) et la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD France, Belgique et Canada).

Génération Talents

L’atelier consacré aux jeunes comédiens belges et francophones est désormais un rendez-vous très attendu. Cet atelier se partage en deux parties. La première, le samedi, était consacrée au tournage d’un « cadavre exquis » pour lequel 17 comédiens belges et francophones se sont retrouvés sous la direction de 15 réalisateurs belges. Tous se sont réappropriés 3 extraits choisis du long métrage « Le Nom des gens » de Michel Leclerc, encadrés par la réalisatrice belge Géraldine Doignon, membre de l’ARRF. L’ensemble des rushs réalisés lors de cette journée ont été livrés à un monteur qui a conçu une seule et unique séquence : https://www.facebook.com/FIFFNamur/videos/402052577374225/ 

Cette journée de tournage a été possible grâce à la collaboration de l’ARRF, la SACD, Wallonie-Bruxelles International, ADN Studio, Eye Lite, Chocolat Noisette, Studio Tabass Co, Play Right, Africalia et le Centre culturel de Bomel.

La deuxième partie était consacrée à la rencontre entre ces mêmes comédiens et 16 directeurs de casting et agents en provenance de différents pays francophones et spécialement invités pour l’occasion. En binôme, les comédiens se sont essayés à l’exercice du casting tout au long de la journée sur un extrait choisi de L’ECONOMIE DU COUPLE, long métrage de Joachim Lafosse.

LES RENCONTRES

Depuis quelques années, La Journée du cinéma belge est un rendez-vous incontournable du FIFF. Déclinée en plusieurs parties, elle permet aux distributeurs, vendeurs internationaux, exploitants, programmateurs ou encore responsables de Centres Culturels de découvrir les lms belges francophones à venir.

Le dimanche, Le Petit déj du court francophone a permis aux réalisateurs et producteurs sélectionnés de rencontrer des acheteurs et programmateurs belges et étrangers.

Cette année, l’Actu des Pros s’est intéressée aux liens qui unissent les mondes de la production et de la di usion de lms. Organisée par Europe Creative Desk Media, cette rencontre animée par Boris Pugnet a permis à ses participants de ré échir à la stratégie de distribution, dès la phase de développement, afin d’optimiser le potentiel d’exploitation d’un lm.

A l’occasion de la Rencontre des Auteurs et des Autrices, la SACD a invité les auteur.ice.s belges à discuter et débattre avec Jacques Fieschi, scénariste français et membre du Jury Longs métrages 2019. Laurent Brandenbourger a animé cette rencontre et a permis ainsi aux participants de découvrir sa carrière, son travail et son expérience.

Pro tant de la présence exceptionnelle d’André Téchiné, Président du Jury Longs métrages 2019, le FIFF et la SACD ont proposé une Leçon de cinéma. Cette rencontre a été précédée du documentaire André Téchiné, cinéaste insoumis réalisé par Thierry Klifa. Juliette Goudot nous a aidé à redécouvrir ses œuvres.

Un an après le regroupement des 3 bureaux de tournage Clap ! au sein de Wallimage, la Journée de l’Industrie Audiovisuelle wallonne a permis de faire un premier bilan d’activité du nouveau département Wallimage Tournages avec son directeur, Jean- François Tefnin, accompagné de Philippe Reynaert. La discussion a été menée à partir du lm Trois jours et une vie de Nicolas Boukhrief.

DU FIFF AU TAF

Si le volet Pro du FIFF s’adresse princi- palement aux professionnels, le Festival n’en oublie pas pour autant les jeunes étudiants qui seront prochainement sur le marché de l’emploi.

Dans le cadre de Animons-nous !, les étudiants en animation 2D et 3D ont été conviés à une conférence avec Mediarte autour de l’évolution du secteur de l’animation. Ils ont également eu la possibilité de rencontrer, sous forme de speed-dating, lors du Face à Face, des professionnels du secteur qui cherchent à engager de jeunes talents.

A quoi tu joues ? permettait, via différents ateliers spécifiquement conçus pour l’occasion, aux étudiants de dernière année en interprétation dramatique d’aborder plus sereinement leur future carrière et d’acquérir les outils indispensables pour celle-ci. Ils ont ainsi pu s’essayer notamment à un atelier de jeu face caméra ou encore au doublage.