Logo FIFF

Coup de coeur

Contenu: 
Texte: 

C’est un rendez-vous désormais in-con-tour-na-ble qui fait chaque année le bonheur des festivaliers : le coup de cœur !

Les festivaliers ont ainsi eu l’opportunité au fil des éditions de rencontrer des artistes prestigieux tels que Jean Rochefort, Philippe Noiret, Bernadette Laffont, Jean-Claude Brialy, Sandrine Bonnaire, Emmanuelle Béart, Kristin Scott Thomas, Isabelle Huppert, Elsa Zylberstein, Ariane Ascaride, Benoit Magimel, Josiane Balasko, Audrey Tautou, Vanessa Paradis, Sergi Lopez, Nicolas Duvauchelle ou encore Lambert Wilson. Excusez du peu !

Coup de Coeur 2019 :  Laetitia Casta

Pour sa 34ème édition, le FIFF offre son Coup de Coeur à une artiste exigeante qui aime relever les défis, une mannequin, comédienne et réalisatrice française au charisme et à l'élégance rares : Laetitia Casta.

Toute petite, Laetita Casta se fait une promesse : avoir une vie extraordinaire. Vœu qui se réalise très tôt puisqu’elle débute sa carrière de mannequin à l’âge de 15 ans. Elle attire rapidement l’attention des photographes, puis travaille avec Jean Paul Gauthier, le premier à la faire défiler. Elle collabore ensuite notamment avec Yves Saint Laurent, créateur sensible dont elle se souvient avec tendresse, pour valoriser la beauté naturelle des femmes. Elle devient l’une des mannequins les plus convoitées !

 En 1999, Laetitia Casta fait ses premiers pas au cinéma en prêtant ses traits au personnage de bande dessinée Falbala dans Astérix contre César, avant d’incarner Léa, l’héroïne de La Bicyclette bleue pour une adaptation télévisée du roman de Régine Deforges. Laetitia Casta aurait pu alors aligner les personnages de jeunes héroïnes dans des comédies romantiques faciles, mais elle aime les défis. Sa curiosité et sa soif de découverte l’amènent à travailler, pour son premier grand rôle au cinéma, avec Raoul Ruiz dans Les Âmes fortes. Elle s’impose alors comme une grande comédienne sur laquelle il faut désormais compter.

 

Elle enchaîne les collaborations avec Patrice Leconte (Rue des plaisirs), Damien Odoul (Errance), Pascal Thomas (Le Grand appartement) ou encore avec Olivier Ducastel et Jacques Martineau (Nés en 68, film qui lui vaudra le Swann d’or de la meilleure actrice au Festival du film de Cabourg). En 2009, Laetitia Casta joue dans Visage de Tsai Ming-Liang, puis incarne Brigitte Bardot dans Gainsbourg – (vie héroïque). Elle décroche pour ce rôle une nomination pour la meilleure actrice dans un second rôle aux César.

Egalement productrice, Laetitia Casta est une touche-à-tout. En 2011, elle prête sa voix pour le film d’animation Rio, apparait dans un clip de la chanteuse Rihanna, et on la retrouve également sur les planches pour Ondine en 2004 et Elle t'attend en 2008. En 2017, elle joue dans Scènes de la vie conjugale d’Ingmar Bergman, mis en scène par Safy Nebbou, un succès ! En 2016, Laetitia Casta s’essaye à la réalisation. Son court métrage, En moi, est présenté à la Semaine de la critique au festival de Cannes. Elle dit de son film qu’il représente tout ce qu’elle est, mêlant la créativité, l'image, le cinéma et la performance.

Laetitia Casta est aussi une femme engagée. Elle effectue plusieurs missions humanitaires avec Unicef. Au Tchad notamment où son travail aboutit au retrait des troupes armées dans les écoles pour que les enfants puissent retrouver une scolarité. Elle rapporte de ce voyage des témoignages de femmes victimes de Boko Haram, avec pour projet d’en faire un jour un documentaire.

Sur grand écran, on la retrouve l’an dernier dans Facteur cheval de Nils Tavernier et dans L’Homme fidèle de Louis Garrel. Elle tourne alors dans Une Île, série d’Arte dans laquelle elle incarne une sirène. Loin du cliché mythologique, son personnage mystérieux vient semer la zizanie dans un petit port de pêche en proie à des disparitions mystérieuses et à une pénurie de poissons. La série sélectionnée au FIFF sera projetée en présence de la comédienne. 

Laetitia Casta joue également dans Le Milieu de l’Horizon de Delphine Lehericey, réalisatrice belgo-suisse. Désarmante de fraîcheur, Laetitia Casta y incarne une mère de famille qui voit sa vie basculer lors d’un été de canicule dans les années 70.

Nous sommes donc fiers d’accueillir au FIFF cette icône aux multiples talents. En plus d’Une Île et Le Milieu de l’horizon, nous avons demandé à Laetitia Casta de choisir deux films parmi sa filmographie. Gainsbourg (vie héroïque) de Joann Sfar et L’Homme fidèle de Louis Garrel seront projetés dans le cadre du festival.

Laetitia Casta rencontrera les festivaliers le jeudi 3 octobre à 17h au Caméo 4.