Logo FIFF

Découvrez 6 nouveaux films !

Le Festival de Namur est heureux de dévoiler
6 nouveaux titres de sa 33ème édition!

 

1. WELDI (MON CHER ENFANT) de Mohamed Ben Attia (Tunisie/Belgique/France/Qatar)


Riadh s’apprête à prendre sa retraite de cariste au port de Tunis. Avec Nazli, ils forment un couple uni autour de Sami, leur fils unique qui s’apprête à passer le bac. Les migraines répétées de Sami inquiètent ses parents. Au moment où Riadh pense que son fils va mieux, celui-ci disparaît.

Né à Tunis en 1976, Mohamed Ben Attia obtient sa maîtrise à l’Institut de Hautes Etudes Commerciales (IHEC) de Tunis en 1998, puis étudie la communication audiovisuelle à l’Université de Valenciennes en France. Après avoir réalisé les courts métrages ROMANTISME, DEUX COMPRIMES MATIN ET SOIR (2004), COMME LES AUTRES (2006, Etalon d’argent au Fespaco), MOUJA (2008), LOI 76 (2011) et SELMA (2014, présenté au FIFF à Namur, Compétition officielle à Clermont-Ferrand et Fifog d’Argent en Suisse), Mohamed Ben Attia signe son premier long métrage HEDI, UN VENT DE LIBERTE en 2016. Le film fait le tour du monde (dont Namur où il est présenté en Compétition 1 ère Oeuvre), récoltant de nombreux prix dont le Meilleur Premier Film et l’Ours d’Argent du Meilleur acteur à Berlin, le Grand Prix à Bastia, le Grand Prix à Bordeaux, le Meilleur Film à Varsovie, le Prix de la Meilleure actrice à Amiens, le Golden Athena à Athènes, le Meilleur acteur à Carthage, le Trophée francophone de la réalisation ou encore le Prix Lumières du Meilleur Film Francophone 2017. Son deuxième long métrage WELDI (Mon cher enfant) a été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs cette année à Cannes. Interprété par Mohamed Dhrif, Mouna Mejri, Zakaria Ben Ayed, Imen Cherif, Taylan Mintas et Tarik Copty, WELDI est produit par Nomadis Images (Dora Bouchoucha), Les Films du Fleuve (Luc et Jean-Pierre Dardenne) et Tanit Films (Nadim Cheikhrouha). Les ventes internationales sont assurées par Luxbox. Il sera distribué en Belgique par Imagine Film (7 novembre 2018) et en France par Bac Films (21 novembre 2018).

 

2. CHIEN DE GARDE de Sophie Dupuis (Québec)

JP vit avec son frère Vincent, sa mère Joe et sa copine Mel dans un petit appartement de Verdun. Constamment sur la corde raide, JP tente de conserver un équilibre entre les nombreux besoins de sa famille de qui il se sent responsable, son travail de collecteur qu’il fait avec son frère et ses fonctions dans le petit cartel de drogue de son oncle Dany qu’il considère comme un père.

La réalisatrice québécoise Sophie Dupuis a signé plusieurs courts métrages et un documentaire avant de se lancer dans le long métrage. Le FIFF Namur a présenté son court FAILLIR en 2012. C’est avec plaisir que Namur accueillera cette année son premier long métrage CHIEN DE GARDE. Le film faisait la clôture des Rendez-Vous du Cinéma Québécois cette année. Interprété par Jean-Simon Leduc, Théodore Pellerin, Maude Guérin, Claudel Laberge, Paul Ahmarani et la chanteuse Marjo, le film est produit par Bravo Charlie (Etienne Hansez). Il est distribué au Québec par Axia Films (Armand Lafond, fidèle habitué du FIFF), et en Belgique et en France par Fratel Films. Lors de sa sortie en salles en mars dernier au Québec, le film a enthousiasmé les critiques. Il a également remporté trois trophées Iris lors du Gala Québec Cinéma : l’Iris de la révélation de l’année (Théodore Pellerin), l’Iris de la meilleure interprète féminine dans un premier rôle (Maude Guérin) ainsi que l’Iris du meilleur montage (Dominique Fortin).

3. KINSHASA MAKAMBO de Dieudo Hamadi (Congo/France/Suisse/Allemagne/Norvège)

Christian, Ben et Jean-Marie luttent pour l’alternance politique et la tenue d’élections libres dans leur pays, la République Démocratique du Congo. Mais le Président s’accroche au pouvoir... Comment changer le cours des évènements ? Faut-il s’allier avec l’opposant historique et son puissant parti ? Le dialogue est-il encore possible ou doit-on se résoudre au soulèvement populaire et risquer un bain de sang ? KINSHASA MAKAMBO nous plonge dans le combat de ces trois activistes, que ni les balles, ni la prison, ni l’exil ne semblent pouvoir arrêter...

Né en 1984 au Congo, le réalisateur Dieudo Hamadi s’est formé au cinéma en participant à des ateliers documentaires et des cours de montage aux Studios Kabako et à l’INSAS à Bruxelles. Il réalise deux moyens métrages documentaires : DAMES EN ATTENTE (2010, sélectionné entre autres à Berlin et au Cinéma du Réel à Paris) et TOLERANCE ZERO (2010, sélectionné à Toronto, Carthage et l’IDFA à Amsterdam). En 2013, il tourne son premier long métrage documentaire ATALAKU, qui remporte le Prix Joris Ivens du Meilleur Premier film au Festival Cinéma du Réel (France) et le Prix du Meilleur film étranger au San Diego Black Film Festival (USA). Tourné à Kisangani en 2014, son deuxième long métrage documentaire EXAMEN D’ÉTAT est sélectionné dans de nombreux festivals et décroche de nombreux prix dont le Grand Prix Fidadoc au Festival d’Agadir au Maroc et le Prix Spécial du Jury au FIFF à Namur. En 2017, son film MAMAN COLONELLE est sélectionné à Berlin où il remporte deux prix, avant de parcourir près de 80 festivals et de remporter une quinzaine de prix dont le Grand Prix du Cinéma du Réel et le Prix Spécial du Jury au FIFF à Namur. Depuis sa présentation au Festival de Berlin cette année, son nouveau film KINSHASA MAKAMBO fait le tour des festivals internationaux notamment aux Etats-Unis, Canada, Israël, France, Espagne, Serbie et Angleterre où il a été primé au Sheffield Doc Fest. Le film est produit par Kiripifilms, Les Films de l’oeil sauvage, Alva Film, Bärbel Mauch Film, Flimmer Film, ARTE, RTS, Al Jazeera English tandis que les ventes internationales sont assurées par Andana Films.

 

4. SEULE A MON MARIAGE de Marta Bergman (Belgique/Roumanie/France) 

Insolente, spontanée, drôle. Pamela, jeune Rom, ne ressemble à aucune fille de sa communauté. Elle vit seule avec sa grand-mère et son bébé dans une cahute où elles partagent le même lit. Mais que faire avec une enfant de deux ans quand on rêve d’être libre? Pamela s’embarque vers l’inconnu, rompant avec les traditions qui l’étouffent. « Lapin, pizza, amour », trois mots de français et l’espoir d’un mariage pour changer son destin et celui de sa fille.

Née à Bucarest, la réalisatrice Marta Bergman est diplômée de l’Insas à Bruxelles. Elle se tourne très vite vers le documentaire afin d’explorer la Roumanie et les communautés Rom. Ses documentaires ont été montrés dans de prestigieux festivals tels que Visions du Réel ou le Leipzig Film Festival. Elle a présenté au FIFF à Namur UN JOUR MON PRINCE VIENDRA en 1997 et CLEJANI / HISTOIRES.STORIES.POVESTI en 2005. Son premier long métrage de fiction SEULE A MON MARIAGE a été présenté à l’ACID cette année à Cannes. Le casting international réunit l’actrice roumaine Alina Șerban et l‘acteur-musicien flamand Tom Vermeir, entourés de Rebeca Anghel, Marie Denarnaud, Marian Șamu, Viorica Tudor, Johan Leysen, Karin Tanghe et Jonas Bloquet. Marta Bergman a co-écrit le scénario avec Laurent Brandenbourger, en collaboration avec Boris Lojkine et Katell Quillévéré. Le film est produit par Frakas Productions (Jean-Yves Roubin & Cassandre Warnauts, Belgique), avec Avenue B Productions (Caroline Bonmarchand, France), Zélila Films (Sophie Leclercq, France), Hi Films (Ada Solomon, Roumanie) et Rouge International (Nadia Turincev & Julie Gayet, France), avec le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles de l’écriture à la production, la RTBF, Proximus, Wallimage, Screen.brussels, la Province de Liège et Casa Kafka Pictures pour le Tax Shelter. Le film sera distribué en Belgique par Le Parc Distribution.

 

5. FORTUNA de Germinal Roaux (Suisse/Belgique) 

Fortuna, adolescente éthiopienne de 14 ans, sans nouvelles de ses parents depuis son arrivée sur les côtes italiennes, est accueillie en Suisse avec d’autres réfugiés dans un hospice à plus de 2000 m d’altitude pour passer l’hiver. Une communauté de religieux catholiques les héberge en attendant que leur sort soit régularisé par les institutions suisses. C’est là que Fortuna retrouve Kabir, un réfugié éthiopien de 26 ans, dont elle tombe éperdument amoureuse. Leur relation se construit à l’abri des regards jusqu’au jour où Kabir disparaît mystérieusement à la suite d’une descente de police.

Né en 1975 à Lausanne, Germinal Roaux est connu pour son travail du noir et blanc. Photographe reporter depuis 1996 pour différents magazines, il reçoit le Premier Prix Suisse des Médias en 2000. Réalisé en 2003, son premier film documentaire DES TAS DE CHOSES est présenté à Visions du Réel à Nyon, au FIFF à Namur et primé à Dakar. En 2007, il réalise le court métrage de fiction ICEBERGS, sélectionné à Tribeca à New York, au FIFF à Namur et primé à Locarno. En 2011, le FIFF présente son clip SEA MONSTERS interprété par Anna Aaron. L’année suivante, il réalise son premier long métrage de cinéma LEFT FOOT RIGHT FOOT avec l’acteur argentin Nahuel Perez Biscayart et remporte le Bayard de la Meilleure 1 ère oeuvre au FIFF à Namur, le Prix du Jury à Palm Springs et 3 Prix du Cinéma Suisse. Sélectionné cette année à Berlin, son deuxième long métrage FORTUNA y a remporté l’Ours de Cristal pour le Meilleur film et le Grand Prix du Jury de Generation 14plus, avant d’être récompensé à Varsovie et Yerevan. Le film réunit l’actrice éthiopienne Kidist Siyum Beza et l’acteur suisse Bruno Ganz, entourés de Patrick D’Assumçao, Assefa Zerihun Gudeta, Yoann Blanc, Pierre Banderet, Simon André, Philippe Grand’Henry et Stéphane Bissot. Il est produit par Vega Production (Ruth Waldburger, Suisse), en coproduction avec Need Productions (Anne-Laure Guégan & Géraldine Sprimont, Belgique), RTS, SRG SSR, Proximus, avec la participation de l’Office Fédéral de la Culture, Cinéforom et le soutien de la Loterie Romande, avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles et le soutien du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge et d’Inver Tax Shelter. Le film est distribué en Suisse par Vega Distribution et les ventes internationales sont assurées par Loco Films. 

 

6. EN LIBERTE ! de Pierre Salvadori (France)

Yvonne jeune inspectrice de police, découvre que son mari, le capitaine Santi, héros local tombé au combat, n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripou. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine injustement incarcéré par Santi pendant huit longues années. Une rencontre inattendue et folle qui va dynamiter leurs vies à tous les deux.

Originaire de Tunisie, Pierre Salvadori a grandi à Paris. Après s'être produit au café-théâtre, il se lance dans l’écriture et la réalisation cinéma. Son court métrage MENAGES sera présenté à Namur en 1992. Il revient l’année suivante au FIFF avec son premier long métrage CIBLE EMOUVANTE qui réunit Jean Rochefort, Guillaume Depardieu et Marie Trintignant. En 1995, il réalise la comédie LES APPRENTIS avec Guillaume Depardieu, François Cluzet et Marie Trintignant. Fidèle à ses acteurs, il réunit à nouveau Guillaume Depardieu et Marie Trintignant en 1998 dans COMME ELLE RESPIRE. Il tournera également LES MARCHANDS DE SABLE (2000, avec Serge Riaboukine, Guillaume Depardieu et Mathieu Demy, présenté au FIFF à Namur), APRES VOUS (2003, avec José Garcia et Daniel Auteuil), HORS DE PRIX (2006, avec Gad Elmaleh et Audrey Tautou, présenté au FIFF à Namur), DE VRAIS MENSONGES (2010, avec Audrey Tautou, Nathalie Baye et Sami Bouajila, choisi par Audrey Tautou dans le cadre de son Coup de Cœur à Namur en 2014) ou encore DANS LA COUR (2014, avec Catherine Deneuve, Gustave Kervern et Féodor Atkine). Son nouveau film EN LIBERTE ! est interprété par Adèle Haenel, Pio Marmai, Vincent Elbaz, Damien Bonnard et Audrey Tautou. Produit par Les Films Pelléas, le film était présenté cette année à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes. Le film sera distribué en Belgique par The Searchers. Les ventes internationales sont assurées par Mémento Films.