Logo FIFF

La journée du cinéma belge

Rendez-vous incontournable pour les professionnels belges, la Journée du cinéma belge se divise en une série de rencontres au cours desquelles les membres de la profession sont invités à discuter de leur métier et leurs perspectives d’avenir.

  • Destiné aux producteurs belges et professionnels étrangers,  L’Apéro des programmateurs et des producteurs permet aux professionnels étrangers (vendeurs internationaux et programmateurs) de repérer les productions belges à venir et de rencontrer les producteurs de ces films.
     
  • Regroupant extraits, bandes annonces et teasers de films belges à venir, la séance C'est du belge ! est l'occasion pour les professionnels (exploitants, distributeurs, producteurs, programmateurs de festivals) de découvrir en avant-première les films qui feront l'actualité du cinéma belge francophone des mois à venir. Les participants sont encouragés à participer à une série de réflexions sur les moyens à mettre en oeuvre pour améliorer la diffusion de notre cinéma. Déclinée en C'est du doc belge !, une séance consacrée aux documentaires met en lumière l'incroyable diversité des productions belges à travers les documentaires sélectionnés au FIFF.
     
  • En 2018, aura lieu la 8e édition des Magritte du Cinéma. Avant de se plonger pleinement dans les préparatifs de cette nouvelle Cérémonie, la rencontre Ceci n’est pas une Assemblée Générale des Magritte du Cinéma initiée par l’Académie  André Delvaux propose de faire le point sur ses actions avec ceux qui la soutiennent et qui donnent tout son sens à l’événement: les quelques 850 professionnels qui constituent ses membres.
     
  • A l’occasion d’une conférence intitulée EclairColor : procédé révolutionnaire ?, les équipes de CinemaNext et Eclair donnent rendez-vous aux plus curieux pour leur présenter le nouveau procédé de traitement de l’image HDR qu’ils ont mis au point : EclairColor. La toute première projection belge ayant recours à ce procédé a eu lieu au FIFF, le vendredi 30 septembre lors de la projection du film d’ouverture, Jeune femme de Léonor Séraille, au Théâtre de Namur.