Logo FIFF

Leçon de cinéma

Contenu: 
Texte: 

LA LECON DE CINÉMA D’ANDRÉ TÉCHINÉ
PRÉCÉDÉE DU DOCUMENTAIRE ANDRÉ TÉCHINÉ, CINÉASTE INSOUMIS, DE THIERRY KLIFA


Jeudi 3 octobre, de 13h à 15h30
Caméo 4


Après avoir accueilli ces dernières années, avec le concours de la SACD, des cinéastes tels que Pierre Salvadori, Pierre Schoeller, Abderrahmane Sissako, Catherine Corsini et Benoit Graffin, Denis Côté ou encore Philipe Claudel, le FIFF et la SACD proposent cette année une Leçon de cinéma avec le Président du Jury Longs Métrages, André Téchiné.

En collaboration avec la SACD, rencontre modérée par Juliette Goudot.

CONTACT : fiffpro1@fiff.befiffpro@fiff.be

ANDRE TÉCHINÉ – RÉALISATEUR – France

Cinéaste de la passion amoureuse et du romanesque, André Téchiné réalise plus d’une vingtaine de films. D’abord critique pour Les Cahiers du cinéma, il passe très vite derrière la caméra avec Paulina s’en va, mettant en scène Bulle Ogier. Dans son film suivant, Souvenirs d’en France, on retrouve déjà les thématiques qui feront la signature d’André Téchiné : les liens familiaux, les conflits de classes sociales, l’exil et l’évolution des sujets de société en France. Avec Barrocco sorti l’année suivante, il réunit pour la première fois à l’écran Gérard Depardieu et Isabelle Adjani qu’il retrouve quelques années plus tard sur le film Les Sœurs Brontë.

Réalisateur fidèle du Festival de Cannes, il y reçoit le Prix de la mise en scène pour Rendez-vous en 1985, et y revient en 1993 pour présenter Ma saison préférée. Le Lieu du crime, L’Homme qu’on aimait trop, Les Voleurs… André Téchiné signe de nombreuses passions flamboyantes faites de désirs cachés et d’interdits. En partie autobiographique, Les Roseaux sauvages sera récompensé par 3 César dont celui du Meilleur Film et du Meilleur réalisateur. Il abordera à nouveau les thèmes de la quête d’identité et de l’homosexualité dans plusieurs de ses œuvres parmi lesquelles Les Témoins (2007) et Quand on a 17 ans (2016).

Dans son rapport privilégié à la jeunesse, André Téchiné a toujours travaillé avec de jeunes comédien.ne.s. Lambert Wilson, Juliette Binoche, Elodie Bouchez, Lubna Azabal, sont quelques-uns des talents révélés par ses films.

THIERRY KLIFA – RÉALISATEUR – France

Journaliste à Studio Magazine pendant 12 ans, Thierry Klifa réalise en 2001 le court métrage Émilie est partie avant de passer au long format avec Une vie à t’attendre (2004) avec Nathalie Baye, Patrick Bruel et Géraldine Pailhas. Suivent Le Héros de la famille (2006) avec Catherine Deneuve, Emmanuelle Béart, Gérard Lanvin, Miou Miou, et Michaël Cohen, Les Yeux de sa mère (2011) avec Catherine Deneuve, Géraldine Pailhas, Nicolas Duvauchelle, Marina Fois et Marisa Paredes. Trois films dont il signe le scénario avec Christopher Thompson. En novembre 2017, sort Tout nous sépare, son quatrième film, co-écrit avec Cédric Anger, rassemble Catherine Deneuve, Diane Kruger, Nekfeu et Nicolas Duvauchelle.

Il fait ses premiers pas avec succès au théâtre à l’Atelier en 2012, en mettant en scène et en adaptant avec Christopher Thompson, L’Année de la pensée magique de Joan Didion avec Fanny Ardant. Il la retrouve en 2014 au Théâtre de la Gaité Montparnasse pour Des journées entières dans les arbres de Marguerite Duras aux côtés de Nicolas Duvauchelle et Agathe Bonitzer. Puis, en 2016, dans Croque-Monsieur de Marcel Mithois, où l’actrice, triomphe au Théâtre de la Michodière avec également Bernard Menez, Michaël Cohen, Sébastien Houbani...

Il a réalisé pour Arte, André Téchiné, cinéaste insoumis, produit par Kraft & CO.

Thierry Klifa présidait le jury Longs Métrages lors du FIFF 2018.