Logo FIFF

Les comédiens de Génération Talents !

Contenu: 
Texte: 

CAMILLE CLARIS - BELGIQUE

Après avoir étudier au court Florent, où elle fait la connaissance de son agent avec qui elle travaille depuis 2007, elle poursuit sa formation à l’Ecole Claude Mathieu à Paris, pendant trois ans. Elle partage aujourd'hui son temps entre le cinéma, le théâtre, la télévision, l'écriture et la radio. En 2018, elle était à l'affiche du film Les étoiles restantes de Loïc Paillard et elle a tourné dans le dernier film de Lisa Azuelos - Mon bébé ainsi que dans le premier film de Léo Karmann - La dernière vie de Simon.

CLEA EDEN – SUISSE 

Clea Eden est Allemande et Suisse romande, elle vit et travaille dans un milieu bilingue. En 2016, elle est diplômée de l’Ecole de Théâtre Serge Martin à Genève. Elle joue dans diverses productions théâtrales en Suisse romande et alémanique. Elle a joué dans des courts métrages dont La leçon de Tristan Aymon, pour lequel elle a reçu le prix de la meilleure actrice au 24FPS Film Festival. En février elle tourne dans le téléfilm Dévoilées, réalisé par Jacob Berger.

HAMZA KHAFIF - MAROC

Hamza Khafif rencontre en 2012 le metteur en scène Ghassan El Hakim, avec qui il monte un nouvel espace culturel, L'Uzine pour y animer des ateliers de slam et de théâtre. Ensemble, ils montent la troupe JAA, dans une volonté de populariser le théâtre au Maroc. La jeune réalisatrice Meryem Benm'Barek le dirige ensuite dans son premier long métrage Sofia. Le film recevra notamment le prix du scénario au Festival de Cannes dans la Section Un Certain Regard.

JEAN-SIMON LEDUC – QUÉBEC

Jean-Simon Leduc démarre au cinéma avec Rodrigue Jean, qui lui offre de défendre le rôle de Bruno dans L’amour au temps de la guerre civile. À la télévision, on a pu le voir dans Trauma, Destinées et dans Plan B. Le réalisateur Karl Lemieux le choisit comme premier rôle dans son long métrage Maudite Poutine. Il a aussi été dirigé par Léa Pool dans Et au pire on se mariera, par Philipe Lesage dans Genèse et par Sophie Dupuis dans Chien de garde.


MARÈME NDIAYE – SÉNÉGAL

Marème Ndiaye est une jeune comédienne franco-sénégalaise. Remarquée pour son rôle dans Maman(S) de Maimouna Doucouré, César du Meilleur Court Métrage 2017, Prix du Meilleur Court Métrage International à Sundance et Grand Prix à Toronto, entre autres. Elle est à l’affiche d’Amin, le nouveau film de Philippe Faucon, présenté lors de la dernière Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, aux côtés d’Emmanuelle Devos.


BILAL AYA – BELGIQUE 

Bilal Aya est né à Namur en 1988. D'origine marocaine, il a pu exploité au cours de sa vie les avantages de sa double nationalité. Après avoir suivi différents apprentissages durant son adolescence, il démarre au cinéma à l'âge de 16 ans, répondant à une annonce d’étudiants qui recherchaient un comédien pour un rôle. Il ressent alors que ce métier est fait pour lui et enchaine divers rôles dans des courts et longs métrages.


CLAIRE BEUGNIES – BELGIQUE 

Claire Beugnies est née à Charleroi en 1984. Elle est diplômée du conservatoire de Bruxelles. En 2012 elle joue Vinciane dans En attendant le dégel de Sarah Hirtt, qui remporte le deuxième prix de la Cinéfondation à Cannes. A la télévision, elle a fait des apparitions dans Ennemi Public et Au service de la France. Dernièrement, on a pu la voir dans les longs métrages Une part d’ombre et Je suis resté dans les bois.

AXEL CAPITE – BELGIQUE

Né à Bruxelles en 1997, Axel Capite est comédien depuis 2015. Il débute avec Nelson, court métrage de T. Xhignesse et J. Klinke, grâce auquel il remporte des prix au « BSFF » et au « Court en dit long ». Cette expérience l’amène à passer d’autres castings et obtenir différents rôles. En 2017, Axel entreprend des études dans les techniques du cinéma. Actuellement, il prépare le tournage du film Les derniers oiseaux de Benoit Pannetier, où il interprètera le 1er rôle.

MÉLISSA DIARRA – FRANCE/BELGIQUE 

Mélissa Diarra est née d'un père français et espagnol et d'une mère malienne à Bordeaux en 1996, sous le signe du Lion. Elle commence réellement le théâtre en 2011 au lycée Saint-Exupéry de Parentis-en-Born, puis après avoir eu son baccalauréat en filière littéraire, elle intègre l'IAD en interprétation dramatique dont elle est maintenant diplômée. La danse est un média au travers duquel elle aime s'exprimer, tout comme le chant. 

ESTHER GENICOT –BELGIQUE 


Esther Genicot, jeune verseau née à Bruxelles en 1991, glisse entre les identités et se dérobe aux parcours préétablis. Elle réalise un chemin qui relie la diversité des univers qui la traversent : monde de l'Art (danse, photographie, cinéma, théâtre et musique), du Soin (par le toucher ou l'esprit) et de la Nature (eau, plantes, voyages). Ces trois pôles préfigurent les macrocosmes au sein desquels elle navigue, se (trans)forme et crée.
 

MARTIJN GIELEN – BELGIQUE 

Martijn Gielen (1992) est né à Hasselt et vit à Anvers. Après avoir obtenu son master en sciences du théâtre à l’Université d’Anvers, il a ressenti le besoin de monter sur scène. C’est dans cette optique qu’il commence en 2015 des études d’art dramatique à la School of Arts (KASK) à Gand, où il entame cette année son master. Il a également joué dans des courts métrages étudiants, parmi lesquels Ik zie wat jij niet ziet de Gert-Jan Verdeyen, sélectionné cette année au FIFF.
 

TIJMEN GOVAERTS – BELGIQUE 

Tijmen Govaerts a fait ses classes au Conservatoire Royal d’Anvers. Il se découvre vite une passion pour le jeu et expérimente d’abord avec Bouli Lanners dans Les Premiers, Les Derniers, et Rene Eller dans Wij, puis avec Thomas Vinterberg dans Kursk et Lukas Dhont dans Girl. Au théâtre, il commence à travailler avec Tim Taveirne. Il a remporté en 2017 un Prix d’Interprétation au FIFF pour son rôle dans Passée l’aube, de Nicolas Graux.

MAROUAN IDDOUB – BELGIQUE 

Marouan Iddoub, né en 1989 à Bruxelles, se forme à l'IAD. Sur scène, il joue entre autres dans Ferme t'assoir et va ta gueule, de David Scarpuzza, Save the date, de Clémentine Colpin et La Beauté du désastre, de Lara Ceulemans, au Théâtre National. A l’écran, il a tenu le rôle de Peter dans la web-série Typique durant trois saisons. En 2016, il tourne dans Grave, pour Julia Ducournau, et dans les courts métrages Le Patin, de Faustine Crespy, et Mort aux codes de Léopold Legrand.
 

LYDIA INDJOVA – BELGIQUE 

Née en Russie, diplômée du Conservatoire en Bulgarie, Lydia Indjova développe son jeu aussi bien sur la scène que devant la caméra et remporte en 2014 le Prix du Premier rôle féminin de la Bulgarian Film Academy. Elle s'installe ensuite à Bruxelles et se fait remarquer par Manu Riche pour son film Problemski Hotel. Depuis, elle multiplie les apparitions dans des films et séries, notamment Occupied 2 sur ARTE, ou encore La Frontière, le prochain long métrage de Frédéric Fonteyne.


PIERRE NISSE – BELGIQUE 

Pierre Nisse obtient le prix Georges Duquesne pour l'ensemble de son cursus artistique au Conservatoire Royal de Bruxelles. En 2010, il est l’un des « Jeunes Talents » du Festival de Cannes. En 2012, il remporte un prix d'interprétation pour La Bête entre les murs de Cédric Bourgeois. Depuis 2013, on l’a vu partout, notamment dans La Religieuse, La Cinquième saison, Mea culpa, Paradis, Je me tue à le dire, Baden Baden, Laissez bronzer les cadavres, Witz, Cavale, La Femme la plus assassinée du monde …

FELIX MEYER – BELGIQUE 

Felix Meyer est né en 1993 à Anvers. Il est diplômé du RITCS, à Bruxelles en 2018. En 2015, il tient le rôle principal du court métrage Copain, présenté en Compétition Officielle à Cannes. Il a joué dans de nombreux court métrage et séries télé, tant en Belgique qu’en Hollande, où il est représenté par l’agence Henneman. S’il affiche une préférence pour le cinéma, Felix joue également au théâtre des deux côtés de la frontière.

JÉRÉMIE PETRUS – BELGIQUE 

Après le Conservatoire de Bruxelles, Jérémie Petrus se forme au Studio Pygmalion à Paris. Il participe à différents films comme Cloclo de Florent Emilio-Siri, Le Voyage de Fanny de Lola Doillon, Sympathie pour le Diable de Guillaume de Fontenay. Dernièrement, il tourne dans La Frontière de Frédéric Fonteyne et Vihta de François Bierry, Prix Spécial du Jury au Festival de Clermont Ferrand. Il joue aussi des rôles principaux dans les séries Odysseus (ARTE) et Résistances (TF1).
 

MARA TAQUIN – BELGIQUE 

Mara Taquin est repérée par la réalisatrice Camille Mol pour interpréter le personnage principal de son film de fin d’étude à l’IAD, Créatures, en 2016.  Elle tourne sous la direction de Nikita Trocki dans Dispersion, de Gabriel Vanderpas dans Iris après la nuit, puis de Ilya Jacob et Marie Mc Court dans Romy. Début 2017, Gary Seghers, Matthieu France et Gilles de Voghel l'embarque pour la saison 2 de Ennemi public. Elle tourne aux côtés de Jean-Luc Couchard dans Sawah d’Adolf El Assal en 2018. Mara Taquin sera au casting du prochain film des réalisateurs d’Intouchable et Nos jours heureux, Éric Toledano et Olivier Nakache. Elle partagera également l’affiche avec Sophie Breyer du premier long métrage de Christophe Hermans, La Ruche.

CONSOLATE SIPÉRIUS – BELGIQUE 

Diplômée en 2012 du Conservatoire de Mons, on a pu voir Consolate Sipérius notamment dans le spectacle Les Enfants du soleil de Christophe Sermet. Elle travaille également à la Schaubühne avec Milo Rau et joue dans le spectacle Mitleid depuis 2015. Au cinéma, elle a tourné dans Famille, de Catherine Cosme, Rae de Emmanuelle Nicot ou dans le long métrage La route d’Istanbul de Rachid Bouchareb.

ALOULA WATEL – BELGIQUE 

Aloula Watel découvre le théâtre au fin fond d’un volcan auvergnat et décide en 2013 d'étudier à « la Compagnie Maritime » à Montpellier. Elle entre ensuite au Conservatoire Royal de Liège, où elle travaille notamment en mouvement scénique. En 2017, elle rencontre le cinéma avec Isabelle Schapira, pour qui elle interprète le premier rôle du court métrage Garçon et fera une apparition dans Plein la vue de Philippe Lyon.