Logo FIFF

Pleins feux sur le cinéma belge !

Cette année, plus que jamais, le FIFF met à l'honneur notre cinéma national.
Près de 80 films belges figurent parmi la sélection 2017 !

LONGS MÉTRAGES

COMPÉTITION OFFICIELLE

Hélène Cattet et Bruno Forzani sont de retour à Namur avec leur troisième long métrage Laissez bronzer les cadavres. Deux autres coproductions belges concourent également pour le Bayard d’or : Chien de Samuel Benchetrit et When the day had no name de Teona Strugar Mitevska.

COMPÉTITION PREMIÈRE OEUVRE DE FICTION 

Parmi les premières oeuvres de fiction sélectionnées au FIFF, les très attendus premiers longs métrages Une part d'ombre de Samuel Tilman et La Part sauvage de Guérin van de Vorst, ainsi que les coproductions Les Bienheureux de Sofia Djama et Les Soldats d’Ivana Mladenovic.

REGARDS DU PRÉSENT

La comédienne et humoriste belge Nawell Madani (marraine du FIFF Campus) viendra présenter C’est tout pour moi qu’elle a réalisé avec Ludovic Colbeau-Justin (la séance sera suivie d'une rencontre publique sous le chapiteau), tandis que la cinéaste belge Amélie van Elmbt présentera son film Drôle de père. Deux coproductions belges seront également projetées dans cette section : Numéro Une de Tonie Marshall et Le Rire de ma mère de Colombe Savignac et Pascale Ralite.

La Belgique confirme sa réputation de vivier fertile pour les documentaires avec la sélection des sept longs métrages documentaires belges : Boli Bana de Simon Gillard, Celui qui sait saura qui je suis de Sarah Moon Howe, Les Éternels de Pierre-Yves Vandeweerd, La Place de l'homme de Coline Grando, Rester vivants de Pauline Beugnies, Rien n'est pardonné de Vincent Coen et Guillaume Vandenberghe et Ya me voy de Sebastien De Buyl, ainsi que de la coproduction belgo-camerounaise Les Deux visages d'une femme bamiléké de Rosine Mbakam. Une sélection particulièrement riche et variée à laquelle s’ajoute le documentaire proposé dans le cadre du FIFF Campus Molenbeek, génération radicale ? de José Luis Penafuerte et Chergui Kharroubi.

FOCUS CINÉMA BELGE FRANCOPHONE

À l’initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le FIFF propose également chaque année une sélection de longs métrages marquants, sortis dans les salles belges l’année écoulée. La cuvée 2017 du Focus Cinéma belge Francophone s’annonce passionnante, reflétant la diversité de nos auteurs, avec Angle mort (Dode hoek) de Nabil Ben Yadir, Burning out de Jérôme le Maire, Chez nous de Lucas Belvaux, L’Économie du couple de Joachim Lafosse, Enfants du hasard de Thierry Michel et Paris pieds nus d’Abel et Gordon. Le FIFF Campus proposera un retour en arrière avec une projection du célèbre Déjà s'envole la fleur maigre (1960) du regretté Paul Meyer, mort il y a tout juste dix ans.

COURTS MÉTRAGES

COMPÉTITION NATIONALE

Vingt-deux courts métrages belges francophones participent cette année à la Compétition nationale du court métrage : Himinn Opinn de Clyde Gates et Gabriel Sanson (sélectionné en Compétition internationale), #Burning de Nathalie André, Au château des alouettes de Lucien Gabriel, Avec Thelma de Raphaël Balboni et An Sirot, Calamity de Séverine De Streyker et Maxime Feyers, Caverne de Delphine Girard, Ce qui demeure de Anne-Lise Morin, Les Corps purs de Bérangère Mc Neese, La Dernière meute de Morgane Thibaut, L’Enfant né du vent de David Noblet, FIFO de Jeremy Puffet et Sacha Ferbus, Le Film de l'été d’Emmanuel Marre, Icare de Nicolas Boucart (également en Compétition internationale), Je suis un monstre de Tanguy De Donder, Kapitalistis de Pablo Munoz Gomez, Mama bobo de Ibrahima Seydi et Robin Andelfinger, May day de Fredrik De Beul et Olivier Magis, Passée l'aube de Nicolas Graux, Les Petites mains de Rémi Allier, Roues libres de Jacinthe Folon, Le Scénariste de François Paquay et Les Yeux fermés de Léopold Legrand.

REGARDS DU PRÉSENT

Le court métrage franco-belge Marlon de Jessica Palud sera présenté dans la catégorie Regards du Présent.

FIFF CAMPUS

Le FIFF Campus proposera d’ailleurs dans ses séances près d’une vingtaine de courts belges dont les animations L'Aphone et la flore de Boris Brenot, Attention au chien de Martin Heiva, Ca urge de Johann Etrillard, Ephemeral de Pierre Watteyne, Le Loup boule de Marion Jamoult, Scraps de l'Atelier collectif Zorobabel, Un tronc ça buche énormément de Johann Etrillard et le documentaire Si tu me poses la question de Siham Bouzerda.

SÉANCES SPÉCIALES

En Séances spéciales, le FIFF proposera le film franco-belge Il a déjà tes yeux de Lucien-Jean Baptiste en audiodescription, une séance d’hommage au regretté cinéaste Thierry Zéno, disparu en juin dernier, avec la projection de son film Vase de noces (1974) et, dans le cadre des cinquante ans d’aide culturelle de la FWB, une séance Drive In (ATTENTION SÉANCE ANNULÉE) avec le long métrage Jacques a vu du Namurois Xavier Diskeuve, à revoir au volant de votre voiture sur l’Esplanade de la Citadelle !

Le Festival de Namur est également très heureux d’accueillir une séance consacrée aux Talents ADAMI. L’ADAMI a en effet donné cette année la parole (et la caméra) à nos talents belges, l’occasion de découvrir des courts métrages mettant en scène et réalisés par nos acteurs-réalisateurs : Chougmuud de Cécile Telerman, Le Pérou de Marie Kremer, Qui ne dit mot de Stéphane Degroodt, La Station de Patrick Ridremont et Timing de Marie Gillain.

FIFF EN SÉRIES

Les séries télévisées prenant de plus en plus d’ampleur sur nos écrans, le FIFF a créé une section FIFF en séries qui proposera deux séances spéciales : l’une consacrée aux Web séries avec notamment les 4 premiers épisodes de La Théorie du Y de Caroline Taillet et Martin Landmeters et une séance Séries qui proposera en exclusivité deux épisodes de la nouvelle série de la RTBF : Unité 42 de Roel Mondelaers, Hendrik Moonen et Indra Siera.

(RE)DÉCOUVREZ 50 ANS DE CINÉMA BELGE

A l'initiative de la FWB et à l'occasion des 50 ans d'aide à la création cinématographique en FWB, en février dernier, le FIFF, l'ARRF et ADNstudio ont uni leurs forces pour réaliser une dizaine de capsules vidéos homages à plusieurs films belges incontournables ! 12 comédiens et 8 réalisateurs belges et ont pu livrer leurs versions de quelques scènes cultes des films Les Barons de Nabil Ben Yadir, C'est arrivé près de chez vous de Rémy Belvaux, André Bonzel et Benoît Poelvoorde, L'Iceberg de Dominique Abel et Fiona Gordon et Ma vie en rose d'Alain Berliner.

Celles-ci seront projetées durant le Festival et notamment lors de la Soirée d'Ouverture.

INVITÉS

Les invités belges seront nombreux à fouler le sol namurois. La plupart de ces films seront en effet présentés par leurs réalisateurs et acteurs ou actrices. Côté Jurys, l’acteur Marc Zinga (Les Rayures du Zèbre, le James Bond Spectre) représentera la Belgique au sein du Jury Officiel Longs Métrages et les réalisateurs Adil El Arbi et Bilall Fallah (Black, Image et bientôt le prochain Flic de Beverly Hills !) présideront le Jury Officiel Courts Métrages, entourés notamment de l’actrice belge Lucie Debay (Somewhere Between Here and Now, Melody, King of the Belgians). En outre, en collaboration avec Clap! Bureau d’accueil des tournages en Wallonie, le directeur de la photographie Hichame Alaouié donnera une leçon de cinéma sur son passionnant métier et sa florissante carrière qui compte notamment Les Chevaux de Dieu de Nabil Ayouch, Tokyo Fiancée de Stefan Liberski et La Régate de Bernard Bellefroid. Dans la même lignée, les spectateurs pourront rencontrer quatre jeunes réalisateurs belges pour une discussion à bâtons rompus, ponctuée d’extraits de leurs films : Simon Gillard (Boli Bana), Martin Landmeters (La Théorie du Y), Vania Leturcq (L’Année prochaine) et Mathieu Mortelmans (Complices).

Rendez-vous à Namur du 29 septembre au 6 octobre pour célébrer le cinéma francophone mais aussi le cinéma belge !