j
h
m
s
Favorites

3e édition du Festival
Du 22 au 29 septembre 1988

Fenêtre ouverte sur le continent africain avec "Camp de Thiaroye" de l’aîné des anciens sénégalais Sembène Ousmane, "Caméra Arabe" de Ferid Boughedir (Tunisie) ou encore "Taba Taba" de Raymond Rajaonarivelo (Madagascar). Le Festival s’ouvre aux courts métrages. Parmi les prometteurs talents, un duo liégeois attend son heure : les frères Dardenne présentent "Il court… il court le monde".

Au programme…

"Bonjour l’angoisse" de Pierre Tchernia, "Camp de Thiaroye" de Sembène Ousmane, "Caméra Arabe" de Ferid Boughedir, "Quelques jours avec moi" de Claude Sautet, "Blanc Chine" de Pierre Granier-Deferre, "La Lectrice" de Michel Deville, "Bruit et fureur" de Jean-Claude Brisseau …

Ils nous l’ont raconté…

Thierry Vandersanden, chargé de la promotion du cinéma à la Communauté française de Belgique :

L’un des plus beaux moments d’émotion que je dois au FIFF remonte à 1988. Le film "Quelques jours avec moi" de Claude Sautet était programmé dans la grande salle du Caméo. Les spectateurs se bousculaient pour entrer dans la salle, et il était évident que tous ne trouveraient pas un siège … À cette époque, on était moins regardant sur les consignes de sécurité, et on a pris toutes les chaises et fauteuils dans tous les bureaux du Caméo et du festival pour les installer dans les deux couloirs d’accès de la salle. Comme ce n’était pas encore suffisant, des spectateurs se sont couchés sur l’estrade, juste sous l’écran. Et Claude Sautet est entré dans la salle pour présenter son film … Ce tout grand bonhomme du cinéma français, ce vieux monsieur digne et tellement respectable, à la filmographie grandiose, était ému comme un enfant face à cet accueil, face à ces spectateurs étendus à ses pieds. La salle vibrait à chacune de ses paroles et attendait de découvrir son film avec un enthousiasme débordant. Et les yeux de Sautet se remplissaient de larmes, sans qu’il ne les laisse jamais couler, sans que l’émotion n’altère sa voix ou trouble son propos. C’était un grand moment, un grand homme, un grand public … et un grand film. Merci au festival pour ces instants inoubliables. Je pourrais en citer mille, mais celui-ci est le plus marquant.

Film d'Ouverture

  • Bruit et fureur de Jean-Claude Brisseau (France)
  • Les Portes tournantes de Francis Mankiewicz (Québec)

Film de Clôture

  • La Lectrice de Michel Deville (France)

Longs métrages

  • 59 de Gérard Mordillat (Belgique)
  • Black de Christian Lara (Guadeloupe)
  • Bonjour l'angoisse de Pierre Tchernia (France)
  • Camp Thiaroye de Ousmane Sembène (Sénégal)
  • Encore de Paul Vecchiali (France)
  • Franz de Jacques Brel (Belgique)
  • La Comédie du travail de Luc Moullet (France)
  • La Ligne Chaleur de Hubert-Yves Rose (Québec)
  • La Petite amie de Luc Beraud (France)
  • Nous près, nous loin d'Alain D'aix (Québec)
  • Quelques Jours avec moi de Claude Sautet (France)
  • Tant Pis si je meurs de Sotha (France)
  • A Corps perdu de Léa Pool (Québec/Suisse)
  • Blanc Chine de Denys Granier-Deferre (France)
  • Caméra arabe de Ferid Boughedir (Tunisie)
  • Coupe franche de Jean-Pierre Saune (France)
  • Être femme au Burkina de Maurice Kabore (Burkina Faso)
  • Gaspard et fils de François Labonte (Québec)
  • La Couleur du vent de Pierre Granier-Deferre (France)
  • La Maison dans la dune de Michel Mees (Belgique/France)
  • Les Guérisseurs de Sijiri Bakaba (Côte d’Ivoire)
  • Prisonnières de Charlotte Silvera (France)
  • Savannah de Marco Pico (France)
  • Zeft de Tayeb Saddiki (Maroc)
  • Ada dans la jungle de Gérard Zingg (France)
  • Bon Accouchement petite maman de Kitia Touré (Côte d’Ivoire)
  • Camomille de Medhi Charef (France)
  • Doux amer de Franck Apprederis (France)
  • Far-West de Jacques Brel (Belgique)
  • Juillet en septembre de Sébastien Japrisot (France)
  • La Grenouille et la baleine de Jean-Claude Lord (Québec)
  • La Méridienne de Jean-François Amiguet (Suisse)
  • Mon Ami le traître de José Giovanni (France)
  • Quatre Aventures Reinette et Mirabelle d'Eric Rohmer (France)
  • Taba Taba de Raymond Rajaonarivelo (Madagascar)

Hommage à Jean Delannoy

  • Bernadette de Jean Delannoy (France - 1987)
  • Dieu a besoin des hommes de Jean Delannoy (France - 1950)
  • La Princesse de Clèves de Jean Delannoy (France - 1960)

Séances scolaires

  • Avoir Seize ans au pays de l'apartheid de Claude Sauvageot et Chris Sheppard (France)
  • Les Pyramides bleues d'Arielle Dombasle (France)
  • Petits Blancs au manioc et à la sauce gombo de M. Battily (Sénégal)

Séance spéciale pré-festival

  • Envoyer les violons de Roger Andrieux (France )

Courts métrages

  • Il court...il court le monde de Jean-Pierre & Luc Dardenne (Belgique)
  • L'Homme qui plantait des arbres de Frédéric Back (Canada)
  • Trombone en coulisses de Hubert Toint (Belgique)
  • La Flûte en bois rose de Jacques Faton et Patrick Theunen (Belgique)
  • Point Fuite d'Olivier Smolders (Belgique)
  • Le Second silence de Willy Kempeneers (Belgique)
  • Triste de Yves Hanchar (Belgique)