j
h
m
s
Favorites

10e édition du Festival
Du 29 septembre au 7 octobre 1995

Cette 10e édition est un cru exceptionnel pour les chasseurs d’autographes : Jean Reno, Charlotte Rampling, Olivier Martinez, et cerise sur le gâteau, la venue improvisée d’Alain Delon, de passage dans la région. On a connu pire 10e anniversaire ! La sélection, qui regroupe la crème du cinéma français des années 90 (de Sautet à Rappeneau en passant par Guedigian, Laetitia Masson ou Anne Fontaine), rend un hommage émouvant au réalisateur sénégalais Sembène Ousmane. Alors que Malik Chibane s’arroge les faveurs du jury présidé par le comédien français Daniel Ceccaldi avec "Douce France", évocation douce-amère d’une France métissée, une jeune actrice presque inconnue au bataillon remporte le Bayard de la meilleure comédienne. Dans "Adultère, mode d’emploi" de la réalisatrice suisse Christine Pascal, Karin Viard a trouvé un rôle à sa (dé)mesure …

Au programme…

"À la vie, à la mort" de Robert Guediguian (France), "Adultère mode d'emploi" de Christine Pascal (Suisse), "Augustin" d'Anne Fontaine (France), "Douce France" de Malik Chibane (France/Algérie), "En avoir (ou pas )" de Laetitia Masson (France), "L'Enfant noir" de Laurent Chevallier (France-Guinée), "Le Hussard sur le toit" de Jean-Paul Rappeneau (France), "Liste noire" de Jean-Marc Vallée (Québec), "Nelly et Monsieur Arnaud" de Claude Sautet (France), "Cyrano de Bergerac" de Jean-Paul Rappeneau (France ), "Farinelli" de Gerard Corbiau (Belgique/Italie), "Guimba, un tyran, une époque" de Cheik Oumar Sissoko (Mali) ...

Ils nous l'ont raconté...

Alain Botarelli, distributeur (Suisse) :

Pour le 10e anniversaire du FIFF en 1995, la direction m’avait demandé d’écrire un petit texte pour le catalogue spécial, en voici un extrait : « La Belgique et la Suisse se ressemblent beaucoup. Bon d’accord, nous avons des montagnes, mais vous avez la mer; vous avez un roi, nous sommes une vieille république; vous avez les frites, nous avons le Gruyère. Par contre, de chaque côté de la France, la Suisse comme la Belgique sont de petits pays, encore divisés par des cultures et des langues différentes et nous nous partageons le chocolat, les septantes et les nonantes. Alors au Festival international du film francophone, j’y reviens, je me sens un peu chez moi » Quand je lisais ces derniers temps dans les journaux que la Belgique était en danger, je me suis dit que l’on pourrait peut-être en accueillir une partie, comme ça nous aurions la mer. On m’a alors dit que ce n’était pas les francophones qui avaient la mer… Caramba encore raté …!
Cette même année, le soir de la remise des prix dans l’église désacralisée, Alain Delon était présent, entouré de nombreux gardes du corps au regard noir, c’était bizarre, que risquait-il ? J’avais oublié l’entartreur, qui n’est même pas venu. Dommage Delon l’aurait bien mérité.
Karine Viard avait reçu le prix de la meilleure actrice (c’était alors une débutante) pour son rôle dans le film de Christine Pascal (paix à son âme) "Adultère mode d’emploi". Moussa Touré, alors déjà habitué du festival, devait remettre le prix à Karine Viard. Il était très, très, très content : à la meilleure actrice. Je ne te dis pas sa déception quand, c’est moi, comme représentant du cinéma suisse, qui suis venu chercher le Bayard. Très, très, très déçu, manifestement je ne suis pas son genre.
Disons aussi que chaque Bayard que j’ai ramené en Suisse (3 ou 4) m’ont explosé quelques chemises dans la valise : lourd et plein de pointes, le trophée est dangereux pour qui s’en approche trop.

Bayard d’Or du meilleur film francophone

Douce France de Malick Chibane (France/Algérie)

Bayard d’Or de la meilleure comédienne

Karin Viard dans Adultère Mode d’emploi de Christine Pascal (Suisse/France)

Bayard d’Or du meilleur comédien

Pétar Popyourdanov dans Granitza de lian de Simeonov et Hirstian Notchev (Bulgarie/France)

Bayard d’Or du meilleur scénario original

En mai fais ce qu’il te plaît de Pierre Grange (France)

Bayard d’Or de la meilleure contribution artistique

Le Confessionnal de Robert Lepage (Canada/France/Grande-Bretagne)

Hommage

Bayard d’Or a été attribué au cinéaste sénégalais Sembène Ousmane

Prix spécial du jury

A la vie, à la mort de Robert Guediguian (France)

Prix Émile Cantillon

Granitza de Ilian Simeonov et Hirtian Notchev (France/Bulgarie)

Prix de l’ACCT

La Danse du feu de Selma Baccar (Tunisie/Algérie)

Prix du public de la ville de Namur

Mécaniques Célestes de Fina Torres (Vénézuela/Espagne/France/Belgique)

Prix de la CICAE

Granitza de Ilian Simeonov et Hirtian Notchev (France/Bulgarie)

Mention spéciale

Eldorado de Charles Biname (Québec)

Prix spécial TV5 pour le meilleur documentaire

Les Amis du plaisir de Luc de Heusch (Belgique)

Prix CIRTEF du meilleur court métrage du sud

Chiens Errants de Yasmine Kassari (Belgique)

Mention spéciale :

Maral Tanié, la seconde épouse de Mahamat Saleh Haroun (Tchad)

Prix du meilleur court métrage de la CFB

Scène d’amour en Bavière de Serge Ellenstein (Belgique)

Prix du meilleur court métrage de la SABAM

La Soupe sans lard de Willy Kempeneers (Belgique)

Jury officiel

  • Daniel Ceccaldi, comédien (France) - PRÉSIDENT
  • Bassek Ba Kobhio, réalisateur (Cameroun)
  • Rock Demers, producteur (Québec)
  • Véronique Le Flaguais, comédienne (Québec)
  • Jean-François Amiguet, réalisateur (Suisse)
  • Harry Cleven, comédien, réalisateur (Belgique)
  • Tony Gatlif, réalisateur (Algérie-France)
  • Fabienne Babe, comédienne (France)
  • Philippe Defrance, réalisateur, acteur, scénariste (France)
  • Gabrielle Lazure, comédienne (France)

Jury TV5

  • Gérard Le Chêne, directeur de festival (Québec)
  • Robert Lombaerts, directeur ACCT (Belgique)
  • Taïeb Louhichi, producteur, réalisateur (Tunisie)
  • Mirko Popovitch, journaliste (Belgique)

Jury ACCT

  • Alimata Salambere, directrice générale ACCT (Burkina Faso)
  • Anne-Laure Folly, réalisatrice (Togo)
  • Jean-Servais Bakyono, journaliste (Côte d’Ivoire)
  • Dora Bouchoucha, productrice (Tunisie)
  • Ousseynou Diop, vice-président Vues d’Afrique (Québec)

Jury du court métrage

  • Christian Verbert, SODEC (Québec)
  • Yves Tock, Président centre culturel (Belgique)
  • Jean-Luc François, délégué de festival (Belgique)
  • Sabrina Leurquin, comédienne (Belgique)
  • Laurent Wanson, metteur en scène (Belgique)
  • Jean-Michel Descombes, délégué de festival (France)
  • Claude Leclercq, Communauté française de Belgique (Belgique)

Jury CICAE

  • Martine Borck, exploitant de salle (Allemagne)
  • Micheline Perrière-Saucy, exploitant de salle (Suisse)

Longs métrages en compétition

  • À la vie, à la mort de Robert Guediguian (France - 115’ - 1995)
  • Chloé de Denis Berry (France/Belgique - 100’ - 1995)
  • En Mai, fait ce qu'il te plait de Pierre Grange (France - 82’ - 1995)
  • La Danse du feu de Selma Baccar (Tunisie/Algérie - 100’ - 1995)
  • L'Enfant noir de Laurent Chevallier (France-Guinée - 92’ - 1995)
  • Stéphanie, 17 ans, dangereuse de Pascal Kane (France - 100’)
  • Adultère mode d'emploi de Christine Pascal (Suisse - 100’ - 1995)
  • Douce France de Malik Chibane (France/Algérie - 95’ - 1995)
  • Granitza de Ilian Simeonov et Hristian Notchev (Bulgarie/France - 85’ - 1995)
  • Le Confessionnal de Robert Lepage (Canada/France/Belgique - 100’ - 1995)
  • Matanga de David-Pierre Fila (Congo - 75’ - 1995)
  • Augustin d'Anne Fontaine (France - 61’ - 1995)
  • En Avoir (ou pas) de Laetitia Masson (France - 90' - 1995)
  • Haramuya de Idrissa Touré (Burkina/France - 87’ - 1995)
  • L'Enfant d'eau de Robert Menard (Québec - 107’ - 1995)
  • Mécaniques célestes de Fina Torres (France/Belgique/Ep.Vénézuela - 85’ - 1995)

Longs métrages hors compétition

  • Dieu, l'amant de ma mère et le fils du charcutier d'Aline Isserman (France - 90')
  • Le Hussard sur le toit de Jean-Paul Rappeneau (France - 135’ - 1995)
  • Le Crime de Monsieur Stil de Claire Devers (France - 100’ - 1995)
  • Liste noire de Jean-Marc Vallée (Québec - 86’)
  • Le Fabuleux destin de Madame Petlet de Camille de Casabianca (France - 90’ - 1995)
  • Nelly et Monsieur Arnaud de Claude Sautet (France - 112')

Documentaires

  • À Propos de Nice, la suite d'Abbas Kiarostami (France - 105’)
  • Fati et les autres de Françoise Wera (Québec - 30’)
  • Le Feu sacré de André Gladu (Québec - 78’)
  • Baka de Thierry Knauff (Belgique - 55’)
  • Haïti, le Silence des chiens de Raoul Peck (Haïti - 54’)
  • Les Amis du plaisir de Luc de Heusch (Belgique - 48’)
  • Capoeira, bel horizon de Basile Sallustio (Belgique/Portugal - 52’ - 1995)
  • La Tête dans les nuages de Jean-Marie Teno (Cameroun - 37’)
  • Mademoiselle Personne de Pascale Bailly (France - 90’)

Découvertes

  • Amour conjugal de Benoît Barbier (France - 93’ - 1995)
  • Krim de Ahled Bouchaala (France/Algérie - 90’ - 1995)
  • Miroir noir de Djingarey Maiga (Niger - 90’ - 1995)
  • Visiblement je vous aime de Jean-Michel Carré (France - 100’ - 1995)
  • Eldorado de Charles Biname (Québec - 108’ - 1995)
  • La Corne de chèvre de Nikolai Volev (Bulgarie - 88')
  • Pullman Paradis de Michèle Rosier (France - 100’ - 1995)
  • Excentric Paradis de Yann Fischer Lester (France - 105’ - 1995)
  • Le Sphinx de Louis Saïa (Québec - 1995)
  • Tragédie burlesque de Goran Markovic (Bulgarie/France/ Yougoslavie - 95’ - 1995)

Panorama du cinéma africain

  • Guimba, un tyran, une époque de Cheick Oumar Sissoko (Mali - 94’)
  • Keita, l’héritage du griot de Dani Kouyate (Burkina Faso - 94’)
  • Le Grand blanc de Lambaréné de Bassek Ba Kobhio (Cameroun/Gabon - 94’)

Hommage à Michel Simon

  • La Maison de Gérard Brach (France - 1970)
  • La Vocation d'André Carel ou la puissance du travail de Jean Choux (France - 1925)

Hommage à Ousmane Sembene

  • Guelwaar de Ousmane Sembene (Sénégal - 100’ - 1992)
  • Mandabi de Ousmane Sembene (Sénégal - 92’ - 1968)
  • Xala de Ousmane Sembene (Sénégal - 128’ - 1974)

Hommage à Jean-Luc Bideau

  • Les Arpenteurs de Michel Soutter (Suisse - 90’ - 1972)
  • L'Invitation de Claude Goretta (Suisse - 105’ - 1972)
  • La Salamandre d'Alain Tanner (Suisse - 123’ - 1972)

Rétrospectives André Delvaux

  • Avec Dierick Bouts de André Delvaux (Belgique - 50' - 1975)
  • Femme entre chien et loup de André Delvaux (Belgique - 105’ - 1979)
  • L'œuvre au noir de André Delvaux (Belgique - 105’ - 1988)
  • Un soir, un train de André Delvaux (Belgique - 1967)
  • Belle de André Delvaux (Belgique - 93’ - 1973)
  • La Fanfare a cent ans de André Delvaux (Belgique - 11’ - 1986)
  • Mille et un films de André Delvaux (Belgique - 8’ - 1989)
  • Benvenuta de André Delvaux (Belgique/France/ Italie - 105’ - 1983)
  • L'Homme au crâne rasé de André Delvaux (Belgique - 94’ - 1966)
  • Rendez-vous à Bray de André Delvaux (Belgique - 90’ - 1971)

Focus de la communauté française

  • Comme un air de retour de Loredana Bianconi (Belgique - 105’ - 1995)
  • Hey Stranger de Peter Wodtisch (Belgique -124')
  • Taxandria de Raoul Servais (Belgique - 90’ - 1995)
  • En quête de banlieue de Manu Bonmariage (Belgique/France - 124’ - 1995)
  • Le Nez au vent de Dominique Guerrier (Belgique/France - 90')
  • Farinelli de Gérard Corbieau (Belgique/Italie - 156’ - 1995)
  • Li de Marion Hänsel (Belgique/Angleterre - 92’ - 1995)

Séances pédagogiques

  • Droit au cœur de Bretislav Pojar (Québec - 37’)
  • Le Martien de Noël de Bernard Gosselin (Québec - 63’ - 1971)
  • Robinson et compagnie de Jacques Colombat (France - 85’ - 1991)

Séances droit de l'homme

  • Haramuya de Drissa Touré
  • Les Justes de Marek Halter (France/Suisse - 180’)
  • Krim de Ahmed Bouchaala
  • Stéphanie, 17 ans, dangereuse de Pascal Kane
  • L'Enfant noir de Laurent Chevalier
  • Xala de Ousmane Sembene

Séances spéciales

  • Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau (France - 135’)
  • Made in Begium de Paul Geens et Marc Lobet (Belgique - 110’)
  • Le Samouraï de Jean-Pierre Melville (France - 95’ - 1967)
  • Maladie d'amour de Jacques Deray (France - 122’ - 1988)
  • Les Enfants de lumière de Jacques Perrin (France - 100’)

Courts métrages

  • Archi-kitsch de Charles Widmann (Suisse - 10')
  • Bout d'essai de Frédéric Darie (France - 16’ - 1995)
  • Canfilm de Radev Zlatin (Bulgarie - 18’ - 1995)
  • Constipation de Thomaso Vergallo (Suisse - 2’30'' - 1995)
  • Départ immédiat de Thomas Briat (France -1995)
  • En Apparence d'Olivier Zimmermann (Suisse - 40’ - 1995)
  • Faroun le clown de Bretislav Pojar (Québec - 17’)
  • Ker Joe Ouakam de Taieb Louhichi (Tunisie - 13’ - 1995)
  • La Revanche de Monsieur Seguin de Christian Philibert (France - 10' - 1995)
  • L'Année du Daim de Georges Schwizgebel (Suisse - 5’ - 1995)
  • Le Bonheur à cloche-pied de Jacqueline Surchat (Suisse - 30’ - 1995)
  • Le Passage de Bruno Victor-Pujebet (France - 45’ - 1995)
  • Les Escarpins sauvages des Frères Poiraud (France - 13’03'' - 1995)
  • Maral Tanié, la seconde épouse de Mahamat Saleh Haroun (Tchad - 25’ - 1995)
  • Nathan de Vincent Lanoo (Belgique - 11’04'' - 1995)
  • Notes sur les lumières de Stéphane Elmadjian (France - 11’03'' - 1995)
  • Pause café de Bernard Bergeron (Québec - 13’ - 1995)
  • Pic Pic André Show (The first) de Stéphane Aubier et Vincent Patar (Belgique- 7'30" - 1995)
  • Quand je serai grand, mon père il sera policier de Vincent Monnet (France - 14’ - 1995)
  • Romaine et les filles d'Agnès Obadia (France - 30’ - 1995)
  • Scène d'amour en Bavière de Serge Elleinstein (Belgique - 6’ - 1995)
  • Sigida de Salif Traore (Mali - 26' )
  • Une Visite de Philippe Harel (France - 26’ - 1995)
  • Beau jeune homme désire belle jeune femme de Nadia Simaani (Québec - 13’04'' 1995)
  • Breughel est japonais de Marc Lobet (Belgique - 15’ - 1995)
  • Chiens errants de Yasmine Kassari (Belgique - 7’ - 1995)
  • Corps inflammables de Jacques Maillot (France - 40’ -1995)
  • Dix minutes de doute de Franck Preiswerk (Suisse - 14’ - 1995)
  • Entre l'absence et l'oubli de Daoud Aoulad Syad (France - 20’ - 1995)
  • Force spéciale de Pierre Ferrière (France - 16’02'' - 1995)
  • La Fléchette de Anne Guillemard (France - 5’ - 1995)
  • La Soupe sans lard de Willy Kempeneers (Belgique - 5’ - 1995)
  • L'Arrêt d'autobus de Cilia Sawadogo (Burkina Faso - 2’ - 1995)
  • Le Bouquet de Guy Perra (France - 29’ - 1995)
  • Le Repos du guerrier de Jean-Marc Descamps (France 15’ 1995)
  • Les Fleurs magiques de Jean-Marc Vallée (Québec - 21’ - 1995)
  • Mariage précoce de Amadou Thior (Sénégal - 20’ - 1995)
  • No film de Pascal Rocteur (Belgique 11’04'' - 1995)
  • Nu comme un poisson dans l'eau de Patrick Burge (Suisse - 15’ - 1995)
  • Perfo de Jean-Paul Cambron (Belgique - 12’ - 1995)
  • Picoti, Picota de Manon Briand (Québec - 10’ - 1995)
  • Rebonds de Marie Place (France - 10’ - 1995)
  • Saï Saï By de Bouna Medoune Seye (Sénégal - 13' )
  • Shock de Radev Zlatin (Bulgarie - 10’ - 1995)
  • Studeni 1992 Sarajevo de Mihaljevica Stjepan (Belgique - 9’ - 1995)
  • Virage Nord de Sylvain Labrosse (France - 15’ - 1995)
  • Boulevard Mac Donald de Melvil Poupaud (France - 21’ - 1995)
  • Ça va ? ... ça va ... de Xavier Lukomski (Belgique - 13’04'' - 1995)
  • Cinq à sec de Jacky Katu (France - 18’ - 1995)
  • Dans le petit bois de Mamouda Zekrya Boule (Suisse - 19’ - 1995)
  • Du poulet de Tatiana Vialle (France - 5’ - 1995)
  • Espérance de Jacques Perrin (France - 19’ - 1995)
  • Fuites de Baptiste Kleitz (France - 11’03'' - 1995)
  • La Lettre L. et Polaroid de Anne-Marie Losique (Québec - 4’ - 1995)
  • L'Amour est un plat qui se mange froid de Wilfrid Thomas-Brunière (France - 1995)
  • L'Aube à l'envers de Sophie Marceau (France - 10’ - 1995)
  • Le Pari de Bintou de Kristen Johnson (France - 17’03'' - 1995)
  • Les Enfants s’ennuient le dimanche de Matthieu Poirot Delpech et Sophie Perez (France - 3’ - 1995)
  • Les Soixante premiers étages sont toujours les plus difficiles de Thierry Binisti (France - 15’ - 1995)
  • Marie Dormante de Geneviève Desautels et Bruno Santerre (Québec - 13’ - 1995)
  • Nocturne de Sandrine Normand (Suisse - 2’30'' - 1995)
  • Pain perdu de Tiery Barie (France - 25’ - 1995)
  • Petit matin sanglant de Julien Corain (France - 8’45'' - 1995)
  • Plaisir d'offrir de Marc-Henri Dufresne (France - 8’ - 1995)
  • Rencontres de Corinne Serrano (France - 5’ - 1995)
  • Salutations distinguées de Jérôme LemaireBelgique - 11’04'' - 1995)
  • Sic de Matthieu Poirot-Delpech (France - 4’20'' - 1995)
  • Umbo et Samuel d'Olivier Sillig (Suisse - 17’ - 1995)
  • Vroom Vroom de Frédéric Sojcher (Belgique - 7’ - 1995)