j
h
m
s
Favorites

26e édition du Festival
Du 30 septembre au 7 octobre

Pour sa 26ème édition, le FIFF a pu compter sur Abdellatif Kechiche comme Président du Jury Longs métrages. La chanteuse Emilie Simon présidait quant à elle le Jury Courts métrages. Le FIFF a donné son Coup de coeur à la comédienne Ariane Ascaride, muse de Robert Guédiguian. Parmi les invités, de nombreuses personnalités sont venues présenter des films phares tels que Polisse (Maïwenn, Karin Viard et Marina Foïs), Intouchables (Omar Sy), ou encore Starbuck (Ken Scott). Les Bayard d'or ont récompensé Nadine Labaki pour son dernier opus Et maintenant on va où?, Bayard du Meilleur film et de la Meilleure comédienne pour l'ensemble du casting féminin. Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau (Québec) est reparti avec le Prix Spécial du Jury et le Prix du Public. Cyril Mennegun et son Louise Wimmer, se sont vus décerner le Bayard de la Meilleure 1ère œuvre.

Trois pointures du cinéma belge étaient présentes pour défendre leur film à l'ouverture et à la clôture puisque Bouli Lanners, par ailleurs parrain du FIFF Campus, ouvrait le FIFF avec Les Géants tandis que Benoit Poelvoorde et Virginie Efira étaient présents aux côtés d'Anne Fontaine pour clôturer le festival avec Mon pire cauchemar.

Alex Beaupain, auteur des bandes originales des films de Christophe Honoré, donnait quant à lui un concert à la Maison de la Culture.

Reconnu par la Fédération Internationale des Associations de Producteurs de Films (FIAPF), le FIFF organise une compétition depuis maintenant 20 ans ! Les Bayard d'Or (statuettes de l'artiste namurois Olivier Strebelle évoquant la légende du fameux cheval) sont accompagnés de prix d'un montant de près de 70.000 € et sont attribués aux lauréats par trois jurys : le Jury Officiel Longs métrages, le Jury Officiel Courts métrages et le Jury Émile Cantillon. D'autres prix sont également décernés en parallèle par le Jury Junior et par le public.

Jury Longs métrages

Bayard d’Or du Meilleur film

Et maintenant on va où? de Nadine Labaki

Prix Spécial du Jury

Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau

Mention spéciale

Territoire perdu de Pierre-Yves Vandeweerd

Bayard d’Or du Meilleur scénario

Pierre Schoeller pour L'Exercice de l'Etat

Bayard d’Or de la Meilleure photographie

Jean-Paul De Zaeytijd pour Les Géants de Bouli Lanners

Bayard d’Or de la Meilleure comédienne

Tout le casting féminin de Et maintenant on va où? de Nadine Labaki

Bayard d’Or du Meilleur comédien

Zacharie Chasseriaud, Martin Nissen et Paul Bartel pour Les Géants de Bouli Lanners

Jury Emile Cantillon

Bayard d’Or de la Meilleure première œuvre - Prix Emile Cantillon

Louise Wimmer de Cyril mennegun

Prix Découverte

Roméo onze d'Ivan Grbovic

Jury Courts métrages

Compétition internationale

Bayard d’Or du Meilleur court métrage – Prix François Bovesse

Un mardi de Sabine El Chamaa

Prix du Jury

Mokhtar d'Halima Ouardiri

Mention

Swann Arlaud pour le court métrage Alexis Ivanovitch vous êtes mon héros de Guillaume Gouix

Compétition nationale – Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB)

Prix du Meilleur court métrage

Le Petit chevalier d'Emmanuel Marre

Prix du Jury

L'Oeil du paon de Gerlando Infuso

Prix de la Meilleure photographie

Olivier Boonjing pour Dimanches de Valéry Rosier

Prix d’interprétation

Jean-Jacques Rausin pour Mauvaise lune de Xavier Seron et Méryl Fortunat-Rossi

Mention spéciale Coup de coeur du Jury

Tom Boccara, comédien de Ciao Bambino de Thibaut Wohlfhart et à Walking Ghost Phase de Bruno Tracq

Compétition Clips

Prix du Meilleur clip

Iron de Woodkid, réalisé par Yohann Lemoine

Prix du Public Long métrage Fiction de la Ville de Namur et UniversCiné.be

Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau

Prix du Public Documentaire de la Province de Namur et UniversCiné.be

Corps étranger de Christophe Hermans

Prix du Public Court métrage UniversCiné.be

La Maison de Vania Leturcq

Prix du Jury junior

Et maintenant on va où? de Nadine Labaki

Prix BeTV – Long métrage belge

JC comme Jésus-Christ de Jonathan Zaccaï

Prix BeTV – Court métrage belge

Ciao Bambino de Thibaut Wohlfhart

Jury Officiel Longs métrages

  • Abdellatif Kechiche, réalisateur (Tunisie) - PRÉSIDENT
  • Alex Beaupain, auteur-compositeur-interprète (France)
  • Isabelle Blais, comédienne (Québec)
  • Berni Goldblat, réalisateur/producteur (Suisse/Burkina Faso)
  • Guillaume Laurant, scénariste (France)
  • Sophie Quinton, comédienne (France)
  • Georgette Paré, comédienne/directrice de casting (Burkina Faso)

Jury officiel Courts métrages

  • Emilie Simon, auteur-compositeur-interprète (France) - PRÉSIDENTE
  • Mehdi Dehbi, comédien (Belgique)
  • Maxime Giroux, réalisateur (Québec)
  • Eileen Hofer, réalisatrice (Suisse)
  • Ozana Oancea, comédienne (Roumanie)

Jury Émile Cantillon

  • Maud Batifoulier (France)
  • Pierre-Michel Chevigné (Belgique)
  • Filippo de Marchi (Suisse)
  • Alessia Gasparella (Val d'Aoste)
  • Rosalie Konkobo (Burkina Faso)
  • Michèle-Andrée Lanoue (Québec)
  • Andreea Mihalcea (Roumanie)
  • Mehdi Sli (Maroc)

Jury Junior

  • Lynn Deneyer (Institut Saint – Berthuin - Malonne)
  • Roman Gilles (IATA - Namur)
  • Mathilde Goffart (Athénée royal d'Auderghem - Bruxelles)
  • Maxime Libois (Collège Saint-André - Auvelais)
  • Amina Mahdad (Athénée royal de Gatti de Gomond - Bruxelles)
  • Lisa Ponsard (Collège d'Alzon - Bure)
  • Timothée Verstraeten (Athénée royal de Gatti de Gamond - Bruxelles)

Comme chaque année, le FIFF met en avant une personnalité du cinéma francophone à travers son « Coup de coeur ». Des artistes aussi prestigieux que Jean Rochefort, Philippe Noiret, Jean-Claude Brialy, Bernadette Lafont, Sandrine Bonnaire, Emmanuelle Béart, Kristin Scott Thomas, Isabelle Huppert ou encore Elsa Zylberstein nous ont ainsi fait l’honneur de leur présence à Namur.

Pour cette 26ème édition, le FIFF a l’immense plaisir d’accueillir la comédienne française Ariane Ascaride.

Quelques années après son passage à Namur pour défendre le film « Brodeuses » d’Éléonore Faucher, nous lui avons demandé d’établir une sélection d’oeuvres parmi sa filmographie, des oeuvres qu’elle souhaitait partager avec les festivaliers namurois. Elle a ainsi choisi de nous présenter « Nadia et les hippopotames » de Dominique Cabrera (1999), « Brodeuses » d’Éléonore Faucher (2003), ainsi que deux films réalisés par son mari Robert Guédiguian, « Marie-Jo et ses deux amours » (2001) et « Le Voyage en Arménie » (2006) qu’elle a co-écrit et pour lequel elle a remporté le Prix d’Interprétation au Festival de Rome.

Éléments biographiques sur Ariane Ascaride

Après avoir suivi les cours d’Antoine Vitez et de Marcel Bluwal au Conservatoire National supérieur d’Art Dramatique de Paris, Ariane Ascaride débute dans les pièces de son frère Pierre Ascaride et joue plusieurs petits rôles au cinéma. Son premier rôle lui est offert par René Féret dans « La Communion solennelle » (en compétition officielle au Festival de Cannes en 1977). Son époux, Robert Guédiguian, fait appel à elle dans tous ses films, notamment dans « À la vie, à la mort », présenté au FIFF en 1995. La consécration arrive avec son interprétation dans « Marius et Jeannette » qui lui vaut la reconnaissance du public et un César de la Meilleure actrice en 1998. On la voit ensuite dans les films de Dominique Cabrera (« Nadia et les hippopotames »), Olivier Ducastel et Jacques Martineau (« Ma vraie vie à Rouen », « Drôle de Félix »), Eléonore Faucher (« Brodeuses »), ou encore Emmanuel Mouret («Changement d’adresse ») et Mona Achache (« L’Élégance du hérisson »). En 2000, elle obtient le Prix d’interprétation au Festival de Valladolid, pour son rôle dans « La Ville est tranquille » de Robert Guédiguian. Elle est également nominée deux fois aux César pour son interprétation dans « Marie Jo et ses deux amours » et « Brodeuses ». Le théâtre jalonne sa carrière avec bonheur, dans les pièces de Véronique Olmi ou de Serge Valletti. Ariane Ascaride a notamment triomphé dans « La Maman Bohême » et « Médée » de Dario Fo mis en scène par Didier Bezace. La télévision, enfin, l'accueille régulièrement : « George et Fanchette », réalisé par Jean-Daniel Verhaeghe, « Les Mauvais jours » de Pascale Bailly et prochainement « Enfin seule » d’Olivier Peray. En 2010, Ariane Ascaride a d’ailleurs signé sa première réalisation avec « Ceux qui aiment la France », dans la collection « Identités » de France 2. Cet automne, on la retrouvera dans le nouveau film de Robert Guédiguian, « Les Neiges du Kilimandjaro », présenté dans la section « Un Certain Regard » au dernier Festival de Cannes 2011, et ovationné par ses premiers spectateurs ! Elle sera aussi à l’affiche de « L’Art d’aimer » d’Emmanuel Mouret, présenté cette année au FIFF.

Pour débuter en beauté son nouveau quart de siècle, le FIFF est donc fier d’accueillir cette comédienne talentueuse à la carrière exemplaire. Elle viendra partager avec les festivaliers son talent, ses passions, et… ses coups de coeur !

Compétition officielle

  • L'Amante du Rif de Narjiss Nejar
  • Beyrouth Hôtel de Danielle Arbid
  • Crulic - Le Chemin vers l'au-delà (Crulic - Drumul spre dincolo) d'Anca Damian
  • De bon matin de Jean-Marc Moutout
  • Décharge de Benoît Pilon
  • En terrains connus de Stéphane Lafleur
  • Et maintenant on va où ? de Nadine Labaki
  • L'Exercice de l'État de Pierre Schöller
  • Les Géants de Bouli Lanners
  • Koundi et le jeudi national d'Ariane Astrid Atodji
  • Meilleures intentions (Din Dragoste Cu Cele Mai Bune Intentii) d'Adrian Sitaru
  • Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau
  • Starbuck de Ken Scott
  • Territoire perdu de Pierre-Yves Vandeweerd
  • Toutes nos envies de Philippe Lioret

Compétition 1ère œuvre de fiction

  • 17 filles de Delphine et Muriel Coulin
  • Americano de Mathieu Demy
  • Après le Sud de Jean-Jacques Jauffret
  • Au cul du loup de Pierre Duculot
  • De leur vivant de Géraldine Doignon
  • Le Grand'tour de Jérôme Le Maire
  • JC comme Jésus Christ de Jonathan Zaccaï
  • Louise Wimmer de Cyril Mennegun
  • Marécages de Guy Edoin
  • My Little Princess d'Eva Ionesco
  • Nana de Valérie Massadian
  • Noces éphémères de Reza Serkanian
  • Roméo onze de Ivan Grbovic
  • Tayeb, Khalas, Yalla de Rania Attieh et Daniel Garcia
  • Voie Rapide de Christophe Sahr

Regards du présent

  • À pas de loup d'Olivier Ringer
  • L'Art d'aimer d'Emmanuel Mouret
  • Au fil de l'eau (Canh dong bat tan) de Nguyen Phan Quang Binh
  • Bons baisers de la Colonie de Nathalie Borgers
  • Le Coeur d'Auschwitz de Carl Leblanc
  • L'Été de Giacomo (L'Estate di Giacomo) d'Alessandro Comodin
  • Fils unique de Miel Van Hoogenbemt
  • La Folie Almayer de Chantal Akerman
  • Indochine sur les traces d'une mère d'Idrissou Mora Kpai
  • Intouchables d'Olivier Nakache et Eric Toledano
  • Laïcité, Inch'Allah de Nadia El Fani
  • My Land de Nabil Ayouch
  • Ode nomade (Beit Sha'ar) d'Iman Kamel
  • Opération Casablanca de Laurent Nègre
  • Paris mon Paradis d'Eléonore Yameogo
  • Plus jamais peur (Khaoufa baada al'yaoum) de Mourad Ben Cheikh
  • Polisse de Maïwenn Le Besco
  • La Reine malade de Pascal Sanchez
  • Le Sacrifice de Moussa Sene Absa
  • La Source des femmes de Radu Mihaileanu
  • Un amour de jeunesse de Mia Hansen-Love
  • Un monstre à Paris de Bibo Bergeron
  • La Vie au loin de Marc Weymuller

Focus cinéma belge francophone

  • Elle ne pleure pas elle chante de Philippe de Pierpont
  • Le Gamin au vélo de Jean-Pierre et Luc Dardenne
  • Illégal d'Olivier Masset-Depasse
  • Noir océan de Marion Hänsel
  • Quartier lointain de Sam Garbarski

Focus cinéma belge flamand

  • Hasta La Vista de Geoffrey Enthoven
  • Swooni de Kaat Beels

Séances famille

  • À pas de loup d'Olivier Ringer
  • Un monstre à Paris de Bibo Bergeron

Séance classique : Pierre Etaix

  • Heureux anniversaire
  • Le Soupirant

Séance "Les Amis des Aveugles et Malvoyants"

  • Le Gamin au vélo

Décentralisation à Liège !

  • Toutes nos envies
  • Et maintenant on va où ?
  • 17 filles

La Compétition internationale

Séance 1

  • Dans la neige d'Alexis Fortier Gauthier
  • Des noeuds dans la tête de Stéphane Demoustier
  • La Photographie (Fotografia) de Victor Dragomir
  • La Vie facile de Julien Rouyet
  • Mokhtar d'Halima Ouardiri
  • Mauvaise lune de Méryl Fortunat-Rossi & Xavier Seron

Séance 2

  • Hope de Pedro Pires
  • Alexis Ivanovitch vous êtes mon héros de Guillaume Gouix
  • Un mardi de Sabine El Chamaa
  • Skin d'Ivana Mladenovic
  • Tinye So de Daouda Coulibaly
  • Les Navets blancs empêchent de dormir de Rachel Lang

La Compétition nationale - FW-B

Séance 1

  • Dimanches de Valéry Rosier
  • La Version du Loup d'Ann Sirot & Raphaël Balboni
  • Comme des Héros de Véronique Jadin
  • Dos au mur de Miklos Keleti
  • Mauvaise Lune de Méryl Fortunat-Rossi & Xavier Seron

Séance 2

  • Fugue de Vincent Bierrewaerts
  • Point de fuite de Benjamin d'Aoust
  • A ton vieux cul de nègre d'Aurélien Bodinaux
  • Le Petit Chevalier d'Emmanuel Marre
  • Ciao Bambino de Thibaut Wolfahrt

Séance 3

  • Sidewalk de Berivan Binevsa
  • Fancy-Fair de Christophe Hermans
  • Le Cours des choses de Caroline Tambour
  • L'Oeil du paon de Gerlando Infuso
  • Walking Ghost Phase de Bruno Tracq

Séance 4

  • Terre Nouvelle de Bernard Dresse
  • Les Yeux de la tête de Pierre Mousquet & Jérôme Cauwe
  • La Maison de Vania Leturcq
  • Les navets blancs empêchent de dormir de Rachel Lang

La compétition clips

  • Au départ réalisé par Le Groupuscule et interprété par Alex Beaupain
  • Couque de Dinant réalisé par Julien Bechara et interprété par Hoquets
  • Crawling To Your Door réalisé par Mihnea Popescu et interprété par The Dallas Explosion
  • Grind réalisé par Marie Taillefer & Thomas Koening et interprété par Solange La Frange
  • I Like You réalisé par David Freymond et interprété par The Chase
  • Iron réalisé par Yoann Lemoine et interprété par Woodkid
  • Jouer dehors réalisé par Rodolphe Pauly et interprété par Mademoiselle K
  • Jump réalisé par François Chandelle et interprété par Badi
  • The Key réalisé par Jeff Desom et interprété par Hauschka
  • Kiss Me Forever réalisé par Julien Doré & Christine Massy et interprété par Julien Doré
  • Late Lights réalisé par Mihnea Popescu & Olivier Boonjing et interprété par Great Mountain Fire
  • La Musique réalisé par We are from LA et interprété par Yelle
  • My Name Is Trouble réalisé par Benjamin Seroussi et interprété par Keren Ann
  • Nocturne # 632 réalisé par Gabriel Allard Gagnon et interprété par Philippe B.
  • Not An Ending réalisé par Alexandre Rochon et interprété par The Delano Orchestra
  • Only Man réalisé par Jonas & François et interprété par Audio Bullys
  • Sea Monsters réalisé par Germinal Roaux et interprété par Anna Aaron
  • She Wants réalisé par Jul & Mat et interprété par Metronomy
  • The Ship réalisé par Anton Octavian et interprété par The Mantra ATSMM
  • Shipwreck réalisé par Dominique Laurence & Olivier-Benoit Laurence et interprété par Random Recipe
  • Synesthésie réalisé par Yan Giroux et interprété par Malajube
  • Walking Alone réalisé par Seb Rekorder et interprété par Clare Louise
  • Wastin Time réalisé par Yoann Lemoine et interprété par The Shoes

Regards du Présent

  • Angela de David Maye
  • Au milieu de nulle part ailleurs d'Annick Blanc
  • Brûleurs de Farid Bentoumi
  • Categoria Grea d'Olivia Caciuleanu
  • Chernobyl Forever d'Alain de Halleux
  • Corps Étranger de Christophe Hermans
  • Les Eaux silencieuses (Apele Tac) d'Anca Miruna Lazarescu
  • Les Enfants de Christophe Hermans
  • La Fille et le chasseur de Jadwiga Kowalska
  • Haram de Benoit Martin
  • L'Homme qui en voulait pas être fou de Bernadette Saint-Remi et Véronique Fievet
  • Ici-bas de Comes Chahbazian
  • L'Invention des jours heureux de Sandrine Dumas
  • J'aurais pu être une pute de Baya Kasmi
  • Paris Shangaï de Thomas Cailley
  • Les Sabres (Hasaki Ya Suda) de Cédric Ido
  • Sophie Lavoie d'Anne Emond
  • Tabou (Baydha) de Meriem Riveill
  • T'embrasser une dernière fois d'Olivier Jahan

Focus Cinéma belge flamand

  • Badpakje 46 de Wannes Destoop
  • Bento Monogatari de Pieter Dirkx
  • Hitomi de Manu De Smet
  • Now/Here de David Williamson
  • Paroles de Gilles Coulier

Le FIFF Campus invite le public scolaire à découvrir les richesses du cinéma francophone à travers des projections ludiques et inédites, 100 % adaptées. Ce volet pédagogique a donc une double vocation : une éducation à l’image et une éducation par l’image. Courts métrages d’animation pour les maternelles, films classiques et longs métrages pour les primaires, projections citoyennes pour le secondaire, chacun trouve dans cette programmation une continuité, un appui au programme pédagogique vu en classe.

Quelques chiffres étonnants pour illustrer le succès des activités FIFF Campus :

  • 8.124 participants
  • 3.526 participants aux séances maternelles et primaires (dont 179 professeurs)
  • 4.598 participants aux séances secondaires et supérieurs (dont 243 professeurs)
  • 331 spectateurs aux séances Famille et mouvements de jeunesse
  • 27 associations partenaires
  • 24 ateliers (11 techniques et 13 citoyens)
  • 40 séances pédagogiques

Projets

  • Sonar (ex-De la où tu es tu peux m’entendre) de Jean-Philippe Martin, Hélicotronc, Belgique
  • Les Survivants (ex-Retour à Tirana) de Luc Jabon, Iris Films, Belgique
  • Le Charlatan de Giovanni Sportiello, 1.85 productions , France
  • Les Loups de Sophie Desrapes, ACPAV, Canada
  • Les Larmes du Tigre (ex-L’Art de la Guerre) de François Yang, PS Productions, Suisse
  • Taalibe de Joseph Gaye Ramaka, Karoninka Prod, Sénégal

Experts

  • Emanuelle Beaugrand – Champagne, Directrice de casting et scénariste, Canada
  • Ferid Boughedir, Réalisateur, Tunisie
  • Sarah Calderon, Experte en marketing, Espagne
  • Isabelle Fauvel, Consultante spécialiste du développement, Initiative Films, France
  • Joseph Rouschop, Producteur, Tarantula, Belgique

Rencontres

Brunch des programmateurs

Depuis 5 ans, le FIFF organise avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles, de Wallonie Bruxelles International et de WBImages, un brunch au cours duquel les producteurs belges et programmateurs internationaux sont invités à se rencontrer de façon informelle et amicale. Cette initiative a pour but de permettre aux professionnels étrangers de repérer les nouveautés belges à venir, et d’offrir aux producteurs belges l’opportunité de rencontrer des programmateurs incontournables sur la scène internationale. Par le biais de ces rencontres informelles, le FIFF souhaite favoriser la diffusion du cinéma belge à l’étranger. Les deux premières éditions ont permis de créer de fructueux contacts entre les professionnels et les programmateurs présents.

En plus des programmateurs partenaires qui nous font l’amitié de revenir au FIFF, nous aurons le plaisir d’accueillir des nouveaux venus. Seront présents cette année au FIFF:

  • Dicky Parlevliet pour le Festival international du Film de Rotterdam
  • Ivana Novotna pour le Festival international du Film de Karlovy Vary
  • Hélène Auclaire pour la Semaine de la Critique de Cannes
  • Arnaud Gourmelen pour le Festival Premiers Plans à Angers et la Quinzaine des réalisateurs
  • Séverine Kandelman pour l’ACID
  • Fabienne Hanclot pour l’ACID
  • Paoli Moretti pour la Mostra de Venise
  • Anca Gradinariu pour le Festival Internationale du Film de Transylvanie
  • Dominique Ollier pour le Festival International du Film Indépendant de Lille

Depuis quelques années, le FIFF est devenu un rendez-vous incontournable pour les professionnels belges. Ceux-ci viennent à Namur non seulement pour présenter leurs œuvres, mais également afin de se rencontrer et de discuter ensemble de leur métier et de leurs perspectives d’avenir. Le Brunch s’inscrit dans le cadre des activités proposées à l’occasion de la journée consacrée au cinéma belge. Cette journée aura pour objectif d’aider à la promotion et à la diffusion du cinéma belge, aussi bien sur un plan international que national. La journée se clôturera par le Gala de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

La semaine de la critique fête ses 50 ans

Ce mercredi 5 octobre prochain, le Festival International du Film Francophone de Namur invitera la Semaine Internationale de la Critique de Cannes pour célébrer ses 50 ans. 50 ans de découvertes, de premières fois, de révélations sur grand écran. Suite au lancement de cette année anniversaire à Cannes, de nombreux hommages ont été, sont et seront organisés à travers le monde du Musée d’art moderne de Rio au MOMA à New York, en passant par Beyrouth, Pusan ou… Namur !

Le FIFF accueillera donc le critique Alex Masson, qui a fait partie du comité de sélection de la SIC en 2008 (année qui a vu la participation de Rumba d’Abel & Gordon et Home d’Ursula Meier), qui reviendra sur la présence belge à la SIC depuis 1992 et la présentation de C’est arrivé près de chez vous. Autour de lui des réalisateurs et producteurs belges ayant été sélectionnés à la SIC prendront part aux discussions, menées par Alain Lorfèvre, critique de cinéma, notamment pour La Libre Belgique. Seront présents Fabrice Du Welz (Calvaire), Benoît Mariage (Le Convoyeur), Vincent Tavier (producteur de C’est arrivé près de chez vous et Komma) et Micha Wald (Alice et Moi, Voleurs de Chevaux).

Alex Masson. 42 ans. Pensait dans un premier temps vouloir devenir cinéaste mais s'est vite ravisé quand il a compris qu'il n'aurait jamais le talent de Michael Powell ou de Masaki Kobayashi. S'est rabattu sur la critique, où il sévit depuis 1990 dans plusieurs médias français. Ne doit pas être trop mauvais dans l'exercice puisqu'appelé à faire partie du comité de sélection de La Semaine de La Critique et à être délégué français du festival de San Sebastian depuis 2008. Se débrouille pas trop mal non plus, selon ses proches, en cuisine.

Alain Lorfèvre est né en 1969. Journaliste, critique de cinéma, littérature et bande dessinée à La Libre Belgique depuis 1995, il a collaboré à l'ouvrage collectif : Image par Image - Le cinéma d'animation Wallonie-Bruxelles, et vient de terminer l’ouvrage Destins Animés, sur Panique au village de Vincent Patar et Stéphane Aubier. Il a été membre de la Commission de Sélection des Films du Centre de l'Audiovisuel et du Cinéma de la Communauté française de Belgique de 2001 à 2004

Marketing cross-média et cinéma : mode d'emploi

Le mercredi 5 octobre, le Festival International du Film Francophone de Namur, en collaboration avec Creative Wallonia, Wallimage, TWIST et l’INFOPOLE Cluster TIC, organisera une rencontre intitulée « Marketing Cross Media et Cinéma : mode d’emploi ».

Cette rencontre s’inscrit dans le suivi d’une série d’évènements produits par le Festival axés autour d’une réflexion sur la diffusion du cinéma belge francophone en Belgique et au-delà. Après avoir évoqué les questions de production, de distribution et d’exploitation, nous souhaitons cette année aborder celle de la promotion, et en particulier celle de la promotion cross media.

Un premier constat s’impose : rares sont à ce jour les exemples de productions cinématographiques belges ayant bénéficié d’une campagne de communication intégrant des techniques de marketing cross media. Or, ce type de marketing s’appuie largement sur la viralité, autrement dit le bouche-à-oreille virtuel, dont on connaît l’importance pour les films d’auteur et les productions indépendantes. Il n’a pas pour but de se substituer aux moyens classiques de promotion, mais bien de les compléter, pour toucher différemment des audiences en général plus ciblées.

En Wallonie, de nombreux prestataires offrent des services performants et adaptés à ce type de communication. A l’heure où le fonds Wallimage lance une ligne de financement spécifique au Cross Media et s’apprête à en proclamer les premiers bénéficiaires, la balle est dans le camp des producteurs et des distributeurs. Le but de cette rencontre est de présenter les possibilités offertes par le marketing cross media, et les avantages que les productions belges pourraient en tirer.

Séminaire MEDIA : quel marketing pour les producteurs ?

Tout film, petit ou grand, d’auteur ou commercial, s’efforce d’attirer des investisseurs, des soutiens publics, des distributeurs, des exploitants … et bien évidemment des spectateurs. Sans une stratégie de marketing bien conçue et équilibrée, le meilleur des films n’a que peu de chances de succès sur un marché du cinéma très embouteillé et concurrentiel. Le rôle du producteur est donc d’orchestrer l’avancée du film depuis le développement du scénario, le recrutement des talents, le montage financier jusqu’à la distribution et aux ventes internationales, mais aussi de positionner correctement son film sur le marché. A cet égard, il est essentiel de mettre en place une stratégie de marketing adaptée à chaque projet.

Les MEDIA Desks Belgique, France et Luxembourg, en collaboration avec EAVE (Les Entrepreneurs de l’Audiovisuel européen) et en partenariat avec le FIFF, proposent un séminaire conçu pour les producteurs disposant de projets de long métrage en développement. Son objectif est de créer une connaissance basique et structurée du marketing, mais surtout une conscience de l’importance de l’implication du producteur dans les activités du marketing pour le cinéma.

Dans un premier temps, les participants découvriront quelles sont les clés du business de la distribution à l’international, et comment envisager les différents stades de la chaîne à travers des outils de marketing adéquats, ce qu’on appelle « B2B » ou « Business To Business Marketing ». Cette première problématique nous amènera à la deuxième partie du séminaire où les participants verront quel sera leur rôle en tant que producteurs dans la quête du public, ce que l’on appelle « B2C » ou « Business To Consumer ». Autrement dit, leur donner des clés pour qu'ils puissent participer au marketing de leur projet en étant accompagnés (ou non) par un agent de vente ou un distributeur.

Le séminaire sera donné par Sarah Calderon, agent de vente (Coproduction Office, Paris), responsable des acquisitions et de la distribution (Karma Films, Madrid) et expert marketing aux EAVE. Chaque concept évoqué durant la session sera illustré par des cas spécifiques du cinéma.

Sarah Calderón. Diplômée de l’Université Javeriana de Bogotá en Communication sociale et détient également un: Master 2 en Management Interculturel et Communication, PARIS IV SORBONNE – CELSA. Elle a plus de dix ans d’expérience dans le secteur de l’audiovisuel : elle a été directrice générale du département films et projets spéciaux pour Patofeofilms, Bogotá, productrice générale du Festival Audiovisual Colombiano Toma5inco, Bogota et chef des Ventes internationales - cinéma et télévision chez Coproduction Office, Paris. Actuellement, elle travaille en Espagne dans les acquisitions et la coordination de distribution chez Karma Films à Madrid, tout en étant experte en marketing pour plusieurs ateliers EAVE ainsi qu’experte consultante et jury pour le Programme Media.

Des histoires à lire et à regarder !

Vous cherchez des histoires, des univers littéraires à transposer au cinéma ou à la télévision ?

Dans le cadre du 26ème Festival International du Film Francophone de Namur, le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel et la Commission des Lettres du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles organisent une matinée de présentation d’œuvres littéraires d’auteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles pouvant faire l’objet d’une adaptation télévisuelle ou cinématographique.

Lors de cette rencontre, cinq ouvrages seront présentés par leurs auteurs et par des parrains qui ont eu un véritable coup de cœur pour ces histoires :

  • « Périls en ce royaume » de Alain Berenboom – parrainé par Luc Jabon
  • « La colère du Rhinocéros » de Christophe Ghislain – parrainé par Philippe Lamensch
  • « Le professeur de scénario » de Luc Dellisse – parrainé par André Buytaers
  • « Duelle » de Barbara Abel – parrainé par Dan Cukier
  • « La Tactique Katangaise » de Nicolas Marchal – parrainé par Olivier Lecomte

Les œuvres présentées ont été choisies par la Commission des Lettres en concertation avec la Commission de Sélection des Films et la SACD-Scam, en fonction de leur capacité à faire l’objet d’une adaptation et/ou de l’univers très particulier de leur auteur.

Séance "Osez le cinéma belge"

Depuis sa création, le Festival International du Film Francophone de Namur œuvre pour accompagner et soutenir la diffusion du cinéma belge. Il y a 4 ans, le Festival a initié une série de réflexions sur les moyens à mettre en œuvre pour améliorer cette diffusion. L’année dernière, à l’occasion du Congrès des exploitants, nous mettions sur pied une séance regroupant extraits, bandes-annonces et teasers de films belges à sortir. Séduits par la richesse et la diversité du panorama représenté par cette sélection d’extraits, nous avons décidé de reconduire cette séance, et d’en faire un rendez-vous annuel.

Osez le cinéma belge !

Nous sommes donc ravis d’organiser cette séance exceptionnelle qui permettra aux professionnels (exploitants, distributeurs, producteurs, programmateurs de festivals, responsables de centres culturels) et à quelques spectateurs privilégiés de découvrir en avant-première les films qui feront l’actualité du cinéma belge francophone dans les mois à venir, notamment via des extraits, bandes-annonces et autres teasers, mais aussi grâce à la présence des équipes de films !

A la fin de la séance, la Ministre de la Culture et de l'Audiovisuel Fadila Laanan, ainsi que le Secrétaire Générale de la FWB Frédéric Delcor, viendront présenterle nouveau spot de la la Fédération Wallonie-Bruxelles, visant à promouvoir le cinéma belge!

Ateliers

Les Échange(s) de talent(s)

En 2010, l’événement exceptionnel « 25 ans, 25 talents » fut une belle réussite. Se déclinant en 2 volets, il mettait à l’honneur d’une part, la nouvelle génération de comédiens belges (« Génération 25ème ! ») et, d’autre part, 5 jeunes comédiens en provenance de divers pays francophones : Felipe Castro, Merce Llorens, Benoit McGinnis, Ruth Niréré et Jean-Jacques Rausin.

Après le succès remporté et l’enthousiasme tant du côté des jeunes participants que des professionnels, nous avons décidé de renouveler l’expérience. 6 jeunes comédien(ne)s francophones ont, cette année encore, l’opportunité de rencontrer les professionnels présents et de participer à différents évènements et activités mis en place spécialement à leur attention : Classe de maître sur la direction de casting, projection de leur démos et rencontre avec le public, speed meeting avec agent et directeurs de casting. L’objectif de cette opération est de permettre à ces jeunes d’ouvrir leur carrière à l’international et de profiter de la dynamique et de l’effervescence du Festival. Ces 6 jeunes ont la chance d’être parrainés durant leur séjour namurois par le comédien belge Fabrizio Rongione qui ne manquera pas de leur prodiguer de précieux conseils.

  • Edwige Baily - Belgique
  • Jonas Bloquet - Belgique
  • Maxime Dumontier - Québec
  • Baptiste Gilliéron - Suisse
  • Nadia Kounda - Maroc
  • Ana Ularu - Roumanie

L'Atelier d'expertise(s) - Forum

Les projets retenus pour cette 8ème édition sont :

  • De là où tu es... tu peux m'entendre de Jean-Philippe Martin, produit par Anthony Rey, Hélicotronc (Belgique)
  • Retour à Tirana de Luc Jabon, produit par Catherine Burniaux (producteur junior : Robin Linon), Stromboli (Belgique)
  • Le Charlatan de Giovanni Sportiello, produit par Julien Berlan, 1.85 productions (France)
  • Les Loups de Sophie Deraspe, produit par Marc Daigle, ACPAV (Canada)
  • L'Art de la Guerre de François Yang, produit par Xavier Grin, PS Productions (Suisse)
  • Taalibe de Gaye Ramaka, produit par Angèle Diabang Brener, Karoninka Prod (Sénégal)

Tout au long de ces 7 éditions, le Forum a expertisé 60 projets. Sur les 54 projets expertisés lors des 6 premières éditions, 20 ont été finalisés : ils ont été projetés en salles dans de nombreux pays, présentés en Festivals et certains d’entre eux ont même été primés. Ainsi, un tiers des projets expertisés ont vu le jour dans le paysage cinématographique francophone. Pas moins de 42 experts se sont succédé !

Les 5 experts de renom :

  • Emanuelle Beaugrand-Champagne, directrice de casting (Canada)
  • Férid Boughedir, scénariste et réalisateur (Tunisie)
  • Sarah Calderon, experte en marketing (Espagne)
  • Isabelle Fauvel, consultante spécialiste du développement, Initiative Film (France)
  • Joseph Rouschop, producteur Tarantula Belgique (Belgique)

L’Atelier d’expertises – Forum de la production est organisé en partenariat avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’Organisation internationale de la Francophonie, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC – Québec), l’Office fédéral de la culture suisse, le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle du Grand Duché de Luxembourg et de Téléfilm Canada.

L'atelier "De l'écrit à l'écran"

S'adressant aux auteurs - réalisateurs des pays du Maghreb, de l'Afrique subsaharienne, du Proche-Orient et de la Caraïbe francophones, cet atelier d'écriture vise à favoriser la création d'œuvres cinématographiques à travers l'accompagnement scénaristique de 4 projets de court métrage.

Les lauréats 2011 sont :

  • Du riz blanc pour les dogues noirs de Ludovic Randriamanantsoa, Madagascar
  • Home de Sarah Lamrini, Maroc
  • La Récréation de Abdoul Aziz Nikiema, Burkina Faso
  • Nil Ailleurs de Myriam El Hajj, Liban

Durant toute la durée du Festival, au fil de réflexions, de partage et de rencontres, ces quatre auteurs - réalisateurs du Sud auront l'opportunité d'être accompagnés dans la réécriture de leur scénario de court métrage de fiction par quatre professionnels du cinéma :

  • Aurélien Bodinaux, producteur Néon rouge (Belgique)
  • Tahar Chikhaoui, critique, enseignant (Tunisie)
  • Stéphanie Durand-Barracand, responsable de développement et script doctor (France)
  • Jean-Pierre Morillon, directeur littéraire (France)

Suivi Grand Nord

Suite au succès rencontré en 2008, 2009 et 2010, le FIFF s’inscrit à nouveau « Dans les traces de l’Atelier Grand Nord ». Après l’édition 2011 de cet atelier qui a eu lieu en février dernier au Québec, il nous semble plus que jamais utile pour les auteurs qui le désirent de se retrouver à l’occasion du FIFF. Vu les enjeux et le temps de la mise en production d’un film, le “poids” qui repose sur le scénario pose la question de sa réécriture et de la pertinence de celle-ci. Après avoir entendu toutes les remarques, les suggestions, les analyses, les retours, les avis, comment réécrire sans perdre sa spontanéité originelle, sans sombrer dans la confusion, sans régresser? Le suivi est une étape cruciale de la réécriture.

Les participants de cette année sont :

  • Julia Kowalski, Récit de famille et de frustration (France) - scénariste
  • Simon Leclère, Le Déserteur (France) - scénariste
  • Vania Leturcq, L'Année Prochaine (Belgique) - scénariste
  • Marianne Tardieu, Vigile Urbani (France) - scénariste
  • Jérôme Larcher (France) - consultant
  • Benoît Pilon (Québec) - consultant

Dans les traces de l'Atelier Grand Nord est une initiative de la SODEC, en partenariat avec Wallonie-Bruxelles International, le Centre National de la Cinéma et de l'image animée (France) et les Sociétés des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD France, Belgique et Canada)