j
h
m
s
Favorites

28e édition du Festival
Du 27 septembre au 4 octobre 2013

Pour sa 28ème édition, le FIFF a frappé fort en ouvrant avec la Palme d'or du Festival de Cannes, le multi primé La Vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche, habitué du festival. Le film de Vincent Lannoo, Les Ames de papier clôturait quant à lui le festival. Le FIFF a fait appel à la réalisatrice libanaise Nadine Labaki (Et maintenant on va où?, Caramel) pour présider le Jury Longs métrages et au comédien français Grégoire Colin pour la présidence du Jury Courts métrages. Le Coup de coeur était quant à lui attribué à la comédienne Josiane Balasko, qui a rencontré un public conquis.

Côté programmation, Les Garçons et Guillaume à table! de Guillaume Gallienne, Un Château en Italie de Valeria Bruni-Tedeschi, Gabrielle de Louise Archambault ou encore Child's Pose du Roumain Calin Peter Netzer, Bayard d'or du Meilleur film, ont marqué le festival.

En 2013, nous fêtions les 10 ans du Forum de la production ainsi que les 10 ans d'Atelier Grand Nord.

  • 31.969 spectateurs
  • 8.114 spectateurs aux séances FIFF Campus
  • 1.613 participants aux activités pédagogiques
  • 520 participants aux rencontres professionnelles
  • 76 longs métrages
  • 71 courts métrages
  • 20 clips
  • 202 séances
  • 1.529 accrédités dont 362 journalistes
  • 19 territoires francophones représentés
  • 1.222 nuits d’hôtel
  • 21.191 visites sur notre site Internet pendant le Festival

Jury Longs métrages

Compétition officielle

Bayard d’Or du Meilleur film

Child's Pose (Pozitia Copilului) de Calin Peter Netzer (Roumanie)

Prix Spécial du Jury

L'Escale de Kaveh Bakhtiari (Suisse/France)

Bayard d’Or du Meilleur comédien

Reda Kateb dans Gare du Nord de Claire Simon (France/Québec)

Bayard d’Or de la Meilleure comédienne

Luminita Gheorghiu dans Child's Pose (Pozitia Copilului) de Calin Peter Netzer (Roumanie)

Mention spéciale

Gabrielle Marion-Rivard & Alexandre Landry dans le film Gabrielle de Louise Archambault (Québec)

Bayard d’Or de la Meilleure photographie

Antoine Héberlé pour le film Grigris de Mahamat Saleh Haroun (Tchad/France)

Bayard d’Or du Meilleur scénario

Vic+Flo ont vu un ours de Denis Côté (Québec)

Jury Emile Cantillon

Compétition 1ère oeuvre de fiction

Bayard d’Or de la Meilleure première œuvre

Left Foot Right Foot de Germinal Roaux (Suisse/France)

Prix Découverte

Les Garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne (France/Belgique)

Jury Courts métrages

Compétition officielle courts métrages

Bayard d’Or du Meilleur Court Métrage

Mouettes de Zeno Graton (Belgique)

Prix du Jury

Les Jours d'avant Karim Moussaoui (Algérie/France)

Compétition nationale FWB

Prix du Meilleur Court Métrage

Welkom de Pablo Munoz Gomez (Belgique)

Prix du Jury

Septembre de Salomé Richard (Belgique)

Prix d’interprétation

Judith Williquet dans Mouettes de Zeno Graton (Belgique)

Prix de la Meilleure photographie

Juliette Van Dormael pour Mouettes de Zeno Graton (Belgique)

Compétition Clips

Prix du Meilleur clip

Papaoutai de Stromae réalisé par Raf Reyntjens

Autres prix

Prix du Public Long Métrage Fiction - Ville de Namur

Gabrielle de Louise Archambault (Québec)

Prix du Public Documentaire - Province de Namur

Alphée des étoiles d'Hugo Latulippe (Québec)

Prix du Public Court Métrage

Welkom de Pablo Munoz Gomez (Belgique)

Prix Cinevox – Long Métrage belge

Yam Dam de Vivian Goffette (Belgique)

Prix BeTV – Long Métrage belge

Puppylove de Delphine Lehericey (Belgique/Suisse)

Prix BeTV – Court Métrage belge

Welkom de Pablo Munoz Gomez (Belgique)

Prix Format Court – Court Métrage International

Les Jours d'avant Karim Moussaoui (Algérie/France)

Prix du Jury Junior

Vandal d'Hélier Cisterne (France/Belgique)

Coup de cœur à… Josiane Balasko

Chaque année, le FIFF met en avant une personnalité du cinéma francophone à travers son « Coup de cœur ». Des artistes aussi prestigieux que Jean Rochefort, Philippe Noiret, Jean-Claude Brialy, Bernadette Lafont, Sandrine Bonnaire, Emmanuelle Béart, Kristin Scott Thomas, Isabelle Huppert, Elsa Zylberstein, Ariane Ascaride ou encore Benoit Magimel nous ont ainsi fait l’honneur de leur présence lors de ces dernières années.

Pour cette 28ème édition, le FIFF a le plaisir d’accueillir l’actrice et réalisatrice française Josiane Balasko !

En 1986, Josiane Balasko est à Namur pour la première édition du Festival. Elle vient présenter « Nuit d’ivresse » de Bernard Nauer, où elle partage l’affiche avec Thierry Lhermitte. 28 ans plus tard, c’est avec une filmographie bien remplie, aussi bien comme comédienne que comme réalisatrice qu’elle revient à Namur.

Au milieu des années 70, Josiane Balasko rejoint l'équipe du Splendid en tant que remplaçante de Valérie Mairesse. Elle apparaît à l'écran en 1973 dans « L’An 01 » et trouve son premier rôle important dans « Les Petits câlins » de Jean-Marie Poiré (1978). Développant une image d'anti-sex-symbol, elle accède à la notoriété en même temps que ses camarades du Splendid, grâce au succès des comédies de Patrice Leconte « Les Bronzés » (1978) puis « Les Bronzés font du ski » (1979), sans oublier « Le Père Noël est une ordure » de Jean-Marie Poiré (1982). En 1981, elle écrit, avec Jean-Marie Poiré, le scénario de « Les Hommes préfèrent les grosses » son premier succès public hors Splendid. À travers des films comme « La Smala » (1984) ou « Nuit d'ivresse » (1986), Josiane Balasko impose à l'écran un personnage de "femme ordinaire à qui il arrive des choses extraordinaires". En 1989, grâce à Bernard Blier, elle joue le rôle d'une secrétaire pour qui Depardieu quitte Carole Bouquet dans « Trop belle pour toi », l'une de ses prestations les plus mémorables. L'actrice multiplie dès lors les rôles de composition : de la militante exaltée dans « Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes » (1993), à l’alcoolique pathétique dans « Un crime au paradis » (2001). Elle surprend encore en incarnant en 2003 une femme-flic à la dérive dans « Cette femme-là », un polar de Guillaume Nicloux qui lui vaut une nomination au César de la Meilleure actrice.

Elle incarne par la suite Marguerite Duras dans « J'ai vu tuer Ben Barka » (2004), la célèbre psychanalyste dans le téléfilm « Françoise Dolto, le désir de vivre » (2008) ou encore la concierge discrète et solitaire du « Hérisson » (2009), adaptation du roman de Muriel Barbery. Josiane Balasko n'en délaisse pas pour autant la comédie, loin de là, et tourne pour Gabriel Aghion (« Absolument fabuleux », 2001), Gérard Krawczyk (« La Vie est à nous ! », 2005 ou « L'Auberge rouge », 2007), Jean-Michel Ribes (« Musée haut, musée bas », 2008), Gabriel Julien-Laferrière (« Neuilly sa mère ! », 2009), Guillaume Nicloux (« Holiday », 2010), Djamel Bensalah (« Le Raid », 2002 ; « Beur sur la ville », 2011) ou encore Alexandra Leclère (« Maman », 2012).

Dès le milieu des années 80, Josiane Balasko s'intéresse à la réalisation et révèle un nouveau talent dans le domaine. Ses deux premiers opus, « Sac de nœuds » (1985) et « Les Keufs » (1989), témoignent de son anticonformisme et de son goût pour la satire sociale. Ce n'est pourtant qu'avec son quatrième long métrage, « Gazon maudit » (1994), sur le thème, alors tabou, de l'homosexualité féminine, qu'elle obtient les suffrages de la critique et du public, ainsi que le César du Meilleur scénario en 1995. Interprétant elle-même dans chacun de ses films des personnages hauts en couleurs, Josiane Balasko porte ensuite à l'écran deux de ses pièces de théâtre à succès : « Un grand cri d'amour » (1998) et « L'Ex-femme de ma vie » (2005), puis entame en 2008 l'adaptation de « Cliente », son roman paru en 2005.

En 2012, elle est la mère de Clovis Cornillac dans « Mes héros » d’Eric Besnard, avec Gérard Jugnot et Pierre Richard, puis réalise « Demi-sœur » en 2013, dans lequel elle retrouve un ancien partenaire du Splendid : Michel Blanc.

Afin d’illustrer ce Coup de cœur, le Festival a demande à l’actrice de choisir 3 titres parmi sa propre filmographie et 2 titres de longs métrages francophones qui l’ont marquée. Josiane Balasko a choisi de nous présenter :

« Absolument fabuleux » de Gabriel Aghion, « Cette femme-là » de Guillaume Nicloux, « Demi-sœur » de Josiane Balasko mais également « La Fée » de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy ansi que la « La Merditude des choses » de Felix Van Groeningen.

Le Jury Longs métrages

Nadine Labaki, réalisatrice et comédienne (Liban) - PRÉSIDENTE

Angèle Diabang, réalisatrice et productrice (Sénégal)

Virginie Efira, comédienne (Belgique)

Hugo Latulippe, réalisateur et producteur (Québec)

Patrick Quinet, producteur (Belgique)

Slimane Dazi, comédien (France)

Tomas Lemarquis, comédien (France/Islande)

Le Jury Courts métrages

Grégoire Colin, acteur, scénariste, réalisateur et producteur (France) - PRÉSIDENT

Gerlando Infuso, réalisateur (Belgique)

Erika Sainte, comédienne (Belgique)

Marie-Elsa Sgualdo, réalisatrice (Suisse)

Miguel Valverde, programmateur (Portugal)

Le Jury Emile Cantillon

Harold Beaulieu (Québec)

Max Idje (Suisse)

Florine Impellizzeri (Belgique)

Andrei Luca (Roumanie)

Maria Mocpat (Maroc)

Ibrahima Sarambe (Burkina Faso)

Gaëtan Tessier (France)

Le Jury Junior

Victor Billion (Collège Bonne Espérance de Binche)

Sophie de Fruytier (Collège Pie 10 de Châtelineau)

Maëlle Dumont (Institut Sainte-Marie Namur)

Terence Edison (Collège Saint-Michel de Bruxelles)

Arnaud Lefebvre (Institut Sainte-Marie Namur)

Manon Rappe (Ecole fondamentale de Champion)

Marie Ruwet (Collège Saint-Hadelin de Liège)

Jury Cinévox

Christine Pinchart - Journaliste (Belgique) - encadrante

Claire Veys

Ismael Joffroy Chandoutis

Olivia Pirmez

Philippe Baugnet

Ouverture et clôture

La Vie d'Adèle - Chapitre 1 & 2 d'Abdellatif Kechiche (France/Belgique/Espagne)

Les Âmes de papier de Vincent Lannoo (Belgique/Luxembourg/France)

Coup de Cœur

Absolument fabuleux de Gabriel Aghion (France)

Cette femme-là de Guillaume Nicloux (France)

Demi-sœur de Josiane Balasko (France/Belgique)

La Fée de Dominique Abel et Fiona Gordon (Belgique/France)

La Merditude des choses de Felix Van Groeningen (Belgique/Pays-Bas)

Compétition officielle

2 automnes 3 hivers de Sébastien Betbeder (France)

Child's Pose (Pozitia Copilului) de Calin Peter Netzer (Roumanie)

Le Démantèlement de Sébastien Pilote (Québec)

Domestique (Domestic) d'Adrian Sitaru (Roumanie)

L'Escale de Kaveh Bakhtiari (Suisse/France)

Gabrielle de Louise Archambault (Québec)

Gare du Nord de Claire Simon (France/Québec)

Les Grandes ondes (à l'ouest) de Lionel Baier (Suisse/France/Portugal)

Grigris de Mahamat Saleh Haroun (Tchad/France)

Henri de Yolande Moreau (France/Belgique)

Hercule contre Hermès Mohamed Ulad (Maroc/France)

L'Image manquante de Rithy Panh (Cambodge/France)

La Tendresse de Marion Hänsel (Belgique/France/Allemagne)

Vic+Flo ont vu un ours de Denis Côté (Québec)

Violette de Martin Provost (France/Belgique)

Compétition première œuvre de fiction

L'Armée du salut de Abdellah Taïa (Maroc/France/Suisse)

Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie (France/Côte d'Ivoire)

La Bataille de Solférino de Justine Triet (France)

Des étoiles de Dyana Gaye (France/Sénégal)

Diego Star de Frédérick Pelletier (Québec/Belgique)

Les Garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne (France/Belgique)

Juliette de Pierre Godeau (France)

Lupu de Bogdan Mustata (Roumanie)

Left Foot Right Foot de Germinal Roaux (Suisse/france)

Nesma d'Homeïda Behi (France)

Post Partum de Delphine Noels (Belgique/France/Luxembourg)

Puppylove de Delphine Lehericey (Belgique/Suisse)

Sarah préfère la course de Chloé Robichaud (Québec)

Le Sens de l'humour de Marilyne Canto (France)

Tokyo Anyway de Camille Meynard (Belgique)

Vandal d'Hélier Cisterne (France/Belgique)

Yam Dam de Vivian Goffette (Belgique)

Regards du présent

Alphée des étoiles d'Hugo Latulippe (Québec)

Amazonia de Thierry Ragobert (France/Brésil)

Au bonheur des ogres Nicolas Bary (France/Belgique/Luxembourg)

Au bord du monde de Claus Drexel (France)

Au-delà de l'Ararat de Tülin Özdemir (Belgique)

Baby Balloon de Stefan Liberski (Belgique/France)

Bà nôi (grand maman) de Khoa Lê (Québec/Vietnam)

Les Chebabs de Yarmouk de Axel Salvatori-Sinz (France)

Les Conquérants de Xabi Molia (France/Belgique)

Démocratie Année Zéro de Christophe Cotteret (Belgique)

Fonzy d'Isabelle Doval (France)

Géographie humaine de Claire Simon (France)

Ion d'Olivier Magis (Belgique)

Je fais le mort de Jean-Paul Salomé (France/Belgique)

Kelly de Stéphanie Régnier (France)

Lulu, femme nue de Solveig Anspach (France)

La Nuit qu'on suppose de Benjamin d'Aoust (Belgique)

Rêve Kakudji d'Ibbe Daniëls et Koen Vidal (Belgique)

Le Rite, la folle et moi de Gentille M. Assih (France/Sénégal/Togo)

Sdérot, Last Exit de Osvalde Lewat (France/Belgique/Cameroun)

Sobre las brasas (Sur des braises) de Bénédicte Liénard et Mary Jimenez (Belgique)

Sur le chemin de l'école Pascal Plisson (France)

Un Château en Italie de Valeria Bruni-Tedeschi (France/Italie)

Focus cinéma belge francophone

Le Chant des tortues de Jawad Rhalib (Belgique/Maroc)

Ernest et Célestine de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier (France/Belgique/Luxembourg)

Je suis supporter du Standard de Riton Liebman (Belgique/France)

Kinshasa Kids de Marc-Henri Wajnberg (Belgique/France)

Mobile home de François Pirot (Belgique/France/Luxembourg)

Le Monde nous appartient de Stephan Streker (Belgique/France/Pays-Bas)

Focus cinéma belge flamand

The Broken Circle Breakdown de Felix Van Groeningen (Belgique)

Offline de Peter Monsaert (Belgique)

Le Verdict (Het Vonnis) de Jan Verheyen (Belgique)

Séances spéciales

Famille

Amazonia de Thierry Ragobert (France/Brésil)

La Légende de Sarila de Nancy Florence Savard (Québec)

Sur le chemin de l'école Pascal Plisson (France)

Les classiques du FIFF

Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy (France/Allemagne)

Les amis des aveugles

Ernest et Célestine de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier (France/Belgique/Luxembourg)

Je suis supporter du Standard de Riton Liebman (Belgique/France)

Les frères Dardenne

L'Âge de raison : le cinéma des frères Dardenne d'Alain Marcoen et Luc Jabon (Belgique)

Série télés

À tort ou à raison - Saison 2, épisodes 1 et 2 d'Alain Brunard (Belgique)

Compétition internationale

Séance 1

Mouettes de Zeno Graton (Belgique)

La Tête en bas de Maxime Giroux (Québec)

La Cible de Munir Abbar (Maroc)

Pride (Fierté) de Pavel G. Vesnakov (Bulgarie/Allemagne)

Séance 2

Pour faire la guerre de Cosme Castro et Léa Forest (France)

Claudiu et les poissons (Claudiu si crapii) de Andrei Tanase (Roumanie/Allemagne)

Là où je suis de Myriam Magassouba (Québec)

Welkom de Pablo Munoz Gomez (Belgique)

Séance 3

Les Jours d'avant Karim Moussaoui

Cargo Cult de Bastien Dubois

Promenade (Plimbare) de Mihaela Popescu

Bonne espérance de Kaspar Schiltknecht

Compétition nationale

Séance 1

Electric Indigo de Jean-Julien Collette (Belgique/France)

Betty's Blues de Rémi Vandenitte (Belgique/France)

Délivre-moi d'Antoine Duquesne (Belgique)

Intus de Gary Seghers (Belgique)

La Part sauvage de Guérin van de Vorst (Belgique)

Welkom de Pablo Munoz Gomez (Belgique)

Séance 2

Grand garçon de Marc Zinga (Belgique)

Anima de Simon Gillard (Belgique)

Le Conseiller d'Elisabet Llado (Belgique)

Les Voiles du partage de Pierre Mousquet et Jérôme Cauwe (Belgique/France)

Zinneke de Rémi Allier (Belgique)

500 grammes de haché de Valentina Maurel (Belgique)

Séance 3

L'inconnu d'Anne Leclercq (Belgique)

Houle sentimentale de Tom Boccara (Belgique)

Au plus haut des cieux de Quentin Piron (Belgique)

La Proie pour l'ombre de Maud Girault (Belgique)

Rêves de brume de Sophie Racine (Belgique)

Plutôt la vie de Kaspar Vogler (Belgique)

Séance 4

Mouettes de Zeno Graton (Belgique)

La Vie sexuelle des dinosaures de Delphine Hermans (Belgique)

Septembre de Salomé Richard (Belgique)

Passionate Kiss d'Edith Depaule et Christopher Yates (Belgique)

Partouze de Matthieu Donck (Belgique)

Galia de Raphaël Baudet et Sarah Carlot (Belgique)

Compétition clips

Fauve : Blizzard de Fauvecorp

The Popopopops : Cross the Line de David Freymond

Veence Hanao : Chasse et pêche de Bruno Tracq

Eyedrops : Dance Your Way Out de Ion Puican

Is Tropical : Dancing Anymore de Megaforce

Vismets Dreamers de Mihnea Popescu et Keorges Gaplan

Vitalic : Fade Away de Romain Chassaing

Mika : Make You Happy de Iouri-Philippe Paillé

Flynt feat. Orelsan : Mon pote de Francis Cutter

Meridians : Mountains de Sébastien Petretti

Stromae : Papaoutai de Raf Reyntjens

Recorders : Purple And Gold de Sidney Van Wichelen et Gordon Delacroix

Chinese Man : Racing With The Sun de Fred et Annabelle

Robbing Millions : Ritualistic de Marine Dricot et Gaspard Ryelandt

Yeah Yeah Yeahs : Sacrilege de Megaforce

Pierre Lapointe et Random Recipe : La Sexualité de Jérémie Saindon

Naïve New Beaters : Shit Happens de Esteban

Ariane Moffatt : Too Late de Gabriel Poirier-Galarneau

The Delano Orchestra : Wake Up d'Alexandre Rochon

Kadebostany : Walking With A Ghost de David Houncheringer, Mirko Eremita et Steven Blatter

Regards du présent

12 minutes de Nicolae Constantin Tanase (Roumanie)

L'Amour bègue de Jan Czarlewski (Suisse)

Avant que de tout perdre de Xavier Legrand (France)

Braise d'Hugo Frassetto (France/Belgique)

Les Cerises du bateau de Sarah Hatem (Liban/France)

Les Choses horribles de Vincent Biron (Québec)

Daytona de François Jaros (Québec)

Dérobée de Myriam Rachmuth (Suisse)

Derrière moi les oliviers de Pascale Abou Jamra (Liban)

Kinshasa, sacré pays de Douglas Ntimasiemi et Raffi Aghekian (Belgique/RDC)

Lisières de Grégoire Colin (France)

Les Lézards de Vincent Mariette (France)

Marseille la nuit de Marie Monge (France)

La Nuit de l'ours de Sam et Fred Guillaume (Suisse)

On ne peut pas tout faire en même temps, mais on peut tout laisser tomber d'un coup de Marie-Elsa Sgualdo (Suisse)

L'Ombre d'un nuage (O umbra de nor) de Radu Jude (Roumanie)

Le Prix du pain d'Yves Dorme (Belgique)

Quelqu'un d'extraordinaire de Monia Chokri (Québec)

Le Retour de Yohann Kouam (France)

Silence radio de Valery Rosier (Belgique/France)

Le Zébu de Dadilahy de Luck Razanajaona (Madagascar)

Focus cinéma belge flamand

La Chute de Kristof Hoornaert

Corps perdu de Lukas Dhont

Do You Know What Love Is de Leni Huyghe

Gloria de Robbe Maes

Mont Blanc de Gilles Coulier

Mort d'une ombre de Tom Van Avermaet

Robbie Rocket de Wim Geudens

Tweesprong de Wouter Bouvijn

Le FIFF Campus est l’un des principaux piliers du FIFF. L’éducation au et par le cinéma est fondamentale dans notre société. En effet, il est devenu indispensable d’apprendre aux nouvelles générations à faire face à un flux incessant d’images, de les décrypter, de les digérer… Une expérience cinématographique nécessite parfois un accompagnement, une réflexion ; c’est pourquoi chaque film est suivi ou précédé d’un atelier cinéma, d’un débat ou d’une animation citoyenne.

Quelques chiffres pour illustrer le succès de nos activités :

  • 8.114 spectateurs aux séances FIFF Campus dont 442 professeurs
  • 1.613 participants aux activités pédagogiques
  • 33 séances Campus
  • 30 ateliers (14 techniques et 16 citoyens)
  • 19 associations partenaires

Cette 28ème édition fut une année symboliquement forte pour notre volet professionnel puisque nous avons fêté les 10 ans du Forum de Namur et célébré, avec le Québec notamment les 10 ans d’Atelier Grand Nord. Nous avons en outre accueilli la 4ème édition de notre atelier « Echanges de Talent(s) » centré sur les jeunes comédiens francophones et francophiles. Dans le même sens, nous avons cette année intensifié la mise en lumière d’une trentaine de jeunes comédiens belges au travers de l’action Génération 2013

10ème Forum de Namur

Tout au long de ses 9 premières éditions, le Forum a expertisé 72 projets en développement, dont 6 travaillés en 2012 dans le cadre du 27ème FIFF et 66 analysés entre 2004 et 2011. Sur les 66 projets expertisés lors des 8 premières éditions, 23 ont été finalisés : ils ont été diffusés en salles dans de nombreux pays, présentés en festivals et certains d’entre eux ont même été primés. Et 5 projets sont actuellement en postproduction. Ainsi, plus de 40% des projets expertisés ont vu le jour dans le paysage cinématographique francophone.

Pour cette 10ème édition, le Forum a permis à 6 nouveaux projets de longs métrages francophones, chacun représenté par son producteur et son auteur, de bénéficier des conseils et recommandations de 5 experts de renom :

  • Emanuelle Beaugrand-Champagne, directrice de casting (Québec)
  • Isabelle Fauvel, consultante spécialiste en développement, Initiative Films (France)
  • Guillaume Laurant, scénariste (France)
  • Nicholas Kaiser, distributeur et vendeur international, Memento Films (France)
  • Jean-Yves Roubin, producteur Frakas Production (Belgique)

Le Forum est organisé en partenariat avec la Fédération Wallonie Bruxelles, l’Organisation internationale de la Francophonie, la Société de Développement des Entreprises Culturelles (SODEC – Québec), l’Office Fédéral de la Culture Suisse, le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle du Grand Duché de Luxembourg et Téléfilm Canada, avec le soutien de TV5 Monde et d’Unifrance.

LES 6 PROJETS SÉLECTIONNÉS :

  • Body d’Halima Ouardi, Suisse/Québec/Maroc
  • Desperado de Richard Angers, Québec
  • L’Amour Idéal de Dima El Horr, Liban
  • L’Invitation de Michaël Cohen, France
  • Ladji Nyé de Daouda Coulibaly, Mali
  • Une Part d’ombre de Samuel Tilman, Belgique

Dans les traces d’Atelier Grand Nord

Depuis 2008 et avec la collaboration de la SACD, le FIFF met en avant les auteurs en s’inscrivant dans les traces d’Atelier Grand Nord.

Atelier Grand Nord réunit chaque année, au Québec, des scénaristes et des experts de France, Belgique, Québec, Suisse et Luxembourg pour un atelier d’une semaine entièrement consacré à la réécriture de scénarios, une étape délicate mais cruciale dans le développement d’un film de fiction. Comme le Forum de Namur, il célébrait, du 17 au 26 janvier derniers, sa 10ème édition. Depuis sa création en 2004, plus de 31 projets de films ont été portés à l’écran.

Se sont retrouvés à Namur les auteurs suivants :

  • Richard Angers, Desperado, Canada
  • Olga Baillif, Autour de Luisa, Suisse
  • Véro Cratzborn, Les Châtelains, France
  • Robin Erard, Tiens ta droite, Suisse
  • Marine Franssen, Histoire de Pierre et Pierrot, France
  • Nicole Palo, Emma vs Emma, Belgique
  • Antoine Russbach, Ceux qui travaillent, ceux qui combattent et ceux qui prient, Belgique
  • Lidia Terki, Paris, La Blanche, France
  • Ainsi que les experts :
  • Eric Guirado, expert, France
  • Simon Lavoie, expert, Canada
  • Jacqueline Surchat, expert, Suisse

« Dans les Traces d’Atelier Grand Nord » est une initiative de la SODEC, en partenariat avec Wallonie-Bruxelles International, le Centre National de la Cinématographie et de l’image animée (CNC, France) et la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD France, Belgique et Canada).

Echanges de talent(s)

En 2010, l’événement exceptionnel « 25 ans, 25 talents » fut une belle réussite. Se déclinant en deux volets, il mettait à l’honneur, d’une part, la nouvelle génération de comédiens belges (« Génération 25ème ! ») et, d’autre part, 5 jeunes comédiens en provenance de divers pays francophones (« Échanges de talent(s) »). Après le succès remporté et l’enthousiasme, tant du côté des participants que des professionnels, nous avons renouvelé l’expérience en faisant de l’atelier « Échanges de talent(s) » un rendez-vous annuel. Cette année encore, 5 jeunes comédien(ne)s francophones ont eu l’opportunité de rencontrer les professionnels présents et de participer à différents évènements et activités mis en place spécialement pour eux : projection de leur démos, lecture d’un extrait du scénario de « La Fille sur le pont » de Patrice Leconte, speed meeting avec agents et directeurs de casting et rencontre avec le public. L’objectif de cet atelier est de permettre à ces jeunes d’ouvrir leur carrière à l’international.

Les professionnels ayant répondu présents à cet atelier sont :

Les agents :

  • Elisabeth Simpson (Agence Elisabeth Simpson) - France
  • Mallory Vabre (VMA) - France

Les directeurs de casting :

  • Christel Baras - France
  • Emanuelle Beaugrand-Champagne – Québec
  • Michaël Bier - Belgique
  • Nathalie Cheron - France
  • Doriane Flamand - Belgique
  • Patrick Hella – Belgique
  • Kadija Leclère- Belgique
  • Nicolas Ronchi - France

A noter que les 5 jeunes comédiens francophones et francophiles étaient tous cette année à l’affiche d’un film, court ou long, programmé dans le cadre du Festival :

  • Alexandre Landry – Québec(Gabrielle)
  • Francisco Belard – Portugal (Les Grandes ondes (à l’ouest))
  • Jenna Hasse – Suisse (Dérobée)
  • Judith Williquet – Belgique (Mouettes)
  • Souleymane Seye Ndiaye – Sénégal (Des étoiles)

Ces 5 jeunes ont eu la chance d’être « parrainés » et encadrés durant tout leur séjour namurois par une comédienne qui a illuminé les écrans du FIFF 2011 dans le film de Cyril Mennegun, « Louise Wimmer » : Corinne Masiero. Preuve de la pertinence de cet atelier, Judith Williquet a rejoint l’agence d’Elisabeth Simpson.

Génération 2013

Parallèlement à Echanges de talent(s), le FIFF souhaitait également mettre la lumière sur les comédiens belges émergents. Depuis 2 ans, un cocktail permettait à plusieurs jeunes comédiens belges de rencontrer les agents et directeurs de casting présents pendant le Festival. Cette année, le FIFF a donné une toute nouvelle dimension à l’Atelier « Génération 2013 ! ». Etaient conviés à cet Atelier l’ensemble des comédiens à l’affiche des courts métrages de la Compétition nationale - FWB, ainsi que les finissants 2013 en Interprétation dramatique à l’IAD.

Le 28 septembre, ces comédiens ont travaillé en binôme avec les réalisateurs des courts de la Compétition nationale autour d’un monologue extrait du film « La Fille sur le pont » de Patrice Leconte, scénarisé par Serge Frydman : travail sur la direction d’acteur, répétitions, enregistrement face caméra … Cette journée était orchestrée avec la précieuse collaboration et le soutien de l’ARRF (l’Association des Réalisatrices et Réalisateurs de Films).

Le 29 septembre, une table ronde avec l’ensemble des agents et directeurs de casting belges et internationaux présents (cf liste des participants dans la partie Echanges de talent(s)) était organisée. Le « portrait chinois », montage des enregistrements effectués la veille, y a été projeté. http://goo.gl/PNWoIF

30 comédiens et 17 réalisateurs ont accepté avec enthousiasme notre invitation !

Les comédiens : Fabrice Adde, Aubéline Barbieux, Charlotte Bouriez, Arnaud Castaigne, Manon Coppée, Pauline Desmarets, Alice D'Hauwe, Egon Dimateo, Amel Felloussia, Thymios Fountas, Aurélie Frennet, Anna Galy, Ophélie Honoré, Marouann Iddoub, Valentine Lapière, Maxime Lisoir, Maureen Merchiers, Patrick Michel, Baptiste Moulart, Céline Péret, François Prodhomme, Benjamin Ramon, Salomé Richard, David Scarpuzza, Anne Schmitz, Olivia Smets, Anaël Snoek, Nora Tsibidas, Charlotte Villalonga, Simon Wauters

Les réalisateurs : Rémi Allier, Raphaël Baudet, Tom Boccara, Sarah Carlot, Jean-Julien Collette, Edith Depaule, Matthieu Donck, Antoine Duquesne, Simon Gillard, Maud Girault, Zeno Graton, Elisabet Llado, Valentina Maurel, Pablo Munoz Gomez, Guérin Van de Vorst, Kaspar Vogler, Christopher Yates.

Projets

  • Body de Halima Ouardi, Close up films et EyeSteelFilm, Suisse/ Canada
  • Desperado de Richard Angers, Productions des Années Lumière, Canada
  • L’Amour Idéal de Dima El Horr, Andolfi et Abbout Productions, France/ Liban
  • L’Invitation de Michael Cohen, Nolita Cinema et Nexus Factory, France/ Belgique
  • Wulù (ex-Ladji Nyé) de Daouda Coulibaly, La Chauve-Souris et Astou Films, France/ Sénégal
  • Une Part d’ombre de Samuel Tilman, Eklektik Productions, Belgique

Experts

  • Emanuelle Beaugrand – Champagne, Directrice de casting et scénariste, Canad
  • Guillaume Laurant, Scénariste , France
  • Jean-Yves Roubin, Producteur, Frakas, Belgique
  • Isabelle Fauvel, Consultant spécialiste du développement, Initiative Films, France
  • Nicholas Kaiser, Distributeur et vendeurs international, Mémento Films, France