j
h
m
s
Favorites

35e édition du Festival
Du 2 au 9 octobre 2020

Qui dit année exceptionnelle dit FIFF exceptionnel !

Cette 35ème édition du FIFF Namur a été, certes, différente des précédentes mais tout aussi réjouissante ! En effet, après des mois durant lesquels se sont succédé les annulations d’événements culturels, les spectateur·rice.s ont réaffirmé leur soif de cinéma en se rendant nombreux·ses dans nos salles obscures.
Compte tenu du contexte de la covid-19, la formule de ce FIFF 2020 a été pensée afin d’accueillir le public dans les meilleures conditions possibles tout en lui garantissant une riche programmation de films et de séries mais aussi d’ateliers professionnels et scolaires ou encore d’activités insolites permettant d’aborder le cinéma sous de nouveaux angles.

Au programme ...

De 2019 à 2020, le nombre des salles de cinéma occupées par le FIFF est passé de 5 à 3 (2 au Caméo et 1 au Delta). Cela afin d’assurer une circulation fluide dans les salles de cinéma et éviter un maximum les croisements d’entrées et de sorties de salle. En dépit de cette légère réduction, une large sélection de 88 longs-, courts métrages et séries, reflétant toute la richesse du cinéma de la Francophonie, a pu être projetée EN VRAI et EN GRAND pendant ces 8 jours dédiés au 7ème Art.

Parmi les réalisateur·rice.s étranger·e.s, certain·e·s n’ont pu se rendre à Namur, en raison de la crise sanitaire. Afin de pallier leur absence, notre équipe a réalisé leurs interviews via vidéoconférence, en amont du FIFF, en vue de les diffuser, à l’issue des projections, dans les salles de cinéma. Ceci a permis de créer la rencontre (virtuelle) avec le public et d’offrir ainsi un éclairage supplémentaire sur le film qu’il venait de voir.

Grande nouveauté de cette édition anniversaire, des événements et projections alternatifs, repris sous le label FIFF’OFF, ont été co-imaginés et co-organisés avec nos partenaires culturels et événementiels namurois. Ces nombreuses activités quotidiennes ont, non seulement, permis au public de vivre le Festival autrement mais ont également renforcé la cohésion et la solidarité entre le FIFF et les acteurs locaux. Par ailleurs, en l’absence du traditionnel Chapiteau, et afin de soutenir le secteur HORECA namurois, les festivalier·e·s ont été invité·e·s à se rendre dans nos bars partenaires à leur sortie des salles de cinéma.

Alors que les sorties extrascolaires pour le public secondaire avaient été interdites dès la rentrée académique, nous avons appris à quelques jours du Festival que cette mesure avait été levée. Cette décision a permis au FIFF Campus de maintenir ses activités et ses ateliers pédagogiques pour tout le public scolaire, âgé de 3 à 25 ans. Par ailleurs, afin de prévenir d’éventuelles craintes d’enseignant·e·s et directeur·rice·s d’école de se rendre jusqu’à Namur avec leurs classes, certains ateliers citoyens et techniques du FIFF Campus ont pu être organisés au sein même des établissements scolaires.

Du côté du FIFF Pro, le Festival a réaffirmé sa volonté de se mettre au service du secteur et de participer activement à sa relance via le maintien de ses rencontres et ateliers. Cette année, particulièrement, le FIFF Pro a mis l’accent sur les professionnel·le·s belges ainsi que sur la jeune génération à travers, notamment, l’organisation de la Manufacture XXL et de l’atelier coaching. Et si la majorité des activités du volet professionnel a pu être organisée, en présentiel, à Namur, certaines rencontres se sont tenues totalement ou partiellement en ligne.

Et après?

Au lendemain du FIFF, nous nous réjouissons de l’enthousiasme suscité par cette 35ème édition. Nous tenons à remercier chaleureusement les spectateur·rice·s, les invité·e·s ainsi que les partenaires d’avoir répondu présent·e·s à notre invitation à PARTAGER LE CINÉMA. EN VRAI. EN GRAND.

Et si le Festival est terminé, de nombreux films, eux, continuent de sortir dans les salles et ce, pour notre plus grand plaisir ! Dès lors, nous encourageons vivement le public à courir dans les cinémas, mais aussi les théâtres, les salles de concerts et de spectacles, les centres culturels… Bref à soutenir le secteur pour continuer à nourrir notre besoin de culture, à toutes et tous, et permettre aux créations artistiques de voir le jour dans les mois et années qui viennent. Car ce sont ces mêmes œuvres qui nous divertiront, nous interrogeront, nous éveilleront et nous feront rêver, tout simplement !

Le JURY LONGS MÉTRAGES a décerné parmi les longs métrages de la Compétition officielle les prix suivants

Bayard d’Or du meilleur film francophone

Petit Samedi de Paloma Sermon-Daï (Belgique)

  • La RTBF offre un prix d’une valeur de 10.000 € au/à la distributeur·rice belge pour l’achat des droits TV
  • La Fédération Wallonie-Bruxelles offre 7.500 € au/à la distributeur·rice (localisé en Wallonie ou à Bruxelles) pour la promotion et la diffusion en salles commerciales en Belgique.
  • La Ville de Namur offre 2.500 € au/à la distributeur·rice pour la promotion et la diffusion en salles commerciales en Belgique

Prix Spécial du Jury

Josep d’Aurel (France/Espagne/Belgique)

  • ADN Studio offre au/à la réalisateur·rice des services d'étalonnage/DCP sur son prochain film pour une valeur de 2.000 €, à valoir dans les facilités d'AdnStudio, à Bruxelles
  • Cinéfemme offre 1.500 € au/à la réalisateur·rice

Bayard du Meilleur scénario

Antoaneta Opris et Alexander Nanau pour Collective (Colectiv) d’Alexander Nanau (Roumanie/Luxembourg)

  • La SACD Belgique offre 2.500 € à l’auteur·rice

Bayard de la Meilleure photographie

Yann Maritaud pour Slalom de Charlène Favier (France/Belgique)

  • Eyelite offre un prix d’une valeur de 5.000 € en location de matériel au/à la directeur·rice de la photographie

Bayard de la Meilleure interprétation

Virginie Efira dans Adieu les cons d’Albert Dupontel (France)

  • Le FIFF Namur offre 1.000 € à l’interprète lauréat·e

Prix Agnès

Petit Samedi de Paloma Sermon-Daï (Belgique)

  • L’Agnès, prix de l’imaginaire égalitaire, offre 5.000 € à l’auteur·rice dont l’œuvre témoigne d’un regard artistique original et novateur sur l’égalité homme-femme. Ce prix est remis par des professionnels dans les festivals dotés d’instances d’avis paritaires (du comité de sélection au jury)

Mentions spéciales du Jury :

La Nuit des rois de Philippe Lacôte (France/Canada/Côte d'Ivoire/Sénégal) & Si le vent tombe de Nora Martirosyan (France/Arménie/Belgique)

Prix du Public Documentaire

China Dream de Hugo Brilmaker et Thomas Licata (Belgique)

  • Attribué à un long métrage documentaire programmé dans le cadre des sections compétition officielle/ Place au Doc Belge
  • Le FIFF Namur offre 1.000 € au/à la réalisateur·rice

Prix du Public

Adieu les cons d'Albert Dupontel (France)

  • La Ville de Namur offre 1.500 € au/à la distributeur·rice

PRIX DÉCERNÉS PAR LE JURY COURTS MÉTRAGES

Bayard du meilleur Court Métrage Compétition internationale et Compétition nationale – FWB

Maalbeek d'Ismaël Joffroy Chandoutis (France)

  • Thomas et Piron offre 3.000 € au/à la réalisateur·rice

Le prix du jury - Compétition international

Clebs de Halima Ouardiri (Québec/Maroc)

  • L’Association Les Amis et disciples de François Bovesse offre 2.500 € au/à la réalisateur·rice

Prix du Jury - Compétition nationale/FWB

La disparition de Tom R. de Paul Sirague (Belgique)

  • La Fédération Wallonie-Bruxelles offre 2.500 € au/à la réalisateur·rice

Prix de la mise en scène

Saïd Hamich pour Le Départ (Maroc/France)

  • ADN Studio offre au/à la réalisateur·rice des services d’étalonnage/DCP sur son prochain film pour une valeur de 1.500 €, à valoir dans les facilités d'AdnStudio, à Bruxelles

Prix de la meilleure photographie

Marine Atlan pour Le Départ (Maroc/France)

  • Eye-lite offre un prix d’une valeur de 2.000 € en location de matériel au/à la directeur·rice de la photographie

Prix de la meilleure interprétation

Christine Beaulieu pour Un jour de fête de Philippe Arsenault (Québec)

  • Playright offre 500 € à l’interprète lauréat·e

Mentions spéciales du Jury

On est pas près d'être des super héros de Lia Bertels (Belgique/Portugal/France) & I am Afraid to Forget your Face de Sameh Alaa (Egypte/France/Qatar/Belgique)

Prix du Public

Autour d'eux, la nuit de Vassili Schémann (Belgique/Pologne)

  • Attribué à un court métrage au sein de la Compétition du Court
  • La Province de Namur offre 1.000 € au/à la réalisateur·rice.

PRIX OFF : LONGS METRAGES

Prix BETV

Un Triomphe de Emmanuel Courcol (France)

  • Attribué à un long métrage de fiction programmé dans le cadre des sections compétition officielles / les pépites.
  • BeTv soutient la diffusion et la promotion du cinéma francophone par l'intermédiaire de ce prix consistant en l'achat des droits de diffusion sur la chaîne pour la somme de 5.000 €.

PRIX OFF : COURTS METRAGES

Prix ARTE

Novembre de Camille De Leu (Belgique)

  • Attribué à un court métrage de fiction ou d'animation au sein de la Compétition du Court.
  • ARTE prime sous la forme d'un achat de droits, à hauteur de 600 € la minute, un court métrage qui sera diffusé dans Court-circuit, le magazine du court d'ARTE programmé tous les samedis après minuit

Prix BETV

On my way de Sonam Larcin (Belgique)

  • Attribué à un court métrage de fiction ou d'animation belge au sein de la Compétition du Court.
  • BeTV soutient la diffusion et la promotion du cinéma belge francophone par l’intermédiaire de ce prix consistant en l’achat des droits de diffusion pour la somme de 1.500 €.

Prix Dérives

Nuit Debout de Nelson Makengo (Belgique/République démocratique du Congo)

  • Attribué à un court métrage documentaire belge au sein de la Compétition du Court et de la section FIFF Campus.
  • Dérives offre une bourse de 2.000 € au/à la réalisateur·rice pour une aide au développement d’un premier long métrage documentaire.

Prix Marion-Hänsel

Clebs de Halima Ouardiri (Québec/Maroc)

  • Attribué à un court métrage au sein de la Compétition du Court
  • Man’s Films Productions offre 1.000 € au/à la réalisateur·rice.

Prix RTBF-LA TROIS

Juillet 96 de Michèle Jacob (Belgique)

  • Attribué à un court métrage de fiction ou d'animation belge au sein de la Compétition du Court.
  • Le Prix RTBF-La Trois consiste en l’acquisition des droits de diffusion du court métrage primé, à hauteur de 100 € la minute.

Le Prix de l'Université de Namur

Novembre de Camille De Leu (Belgique)

  • Attribué à un court métrage au sein de la Compétition du Court
  • L'Université de Namur offre 500 € au/à la réalisateur·rice.

Jury longs métrages

Samuel Benchetrit, réalisateur - Président du Jury (France)

Yoann Zimmer, comédien (Belgique)

Daphné Patakia, comédienne (Grèce/Belgique)

Anne Delseth, programmatrice (Suisse)

Guillaume Senez, réalisateur (Belgique)

Jury courts métrages

Fien Troch, réalisatrice - Présidente du Jury (Belgique)

Léo Lefèvre, directeur de la Photographie (France)

Lou and the Yakuza, auteure-compositrice-interprète (République Démocratique du Congo)

Jean-Benoît Ugeux, acteur et scénariste (Belgique)

Damien Jalet, chorégraphe et danseur (Belgique/France)

Compétition du court

À la retraite de Yann Ducreux & Laureline Maurer - Belgique / France | 2020 | Documentaire | 26 min

Autour d'eux, la nuit de Vassili Schémann - Belgique / Pologne | 2020 | Documentaire | 19 min

Baltringue de Josza Anjembe - France | 2020 | Fiction | 20 min

Clebs de Halima Ouardiri - Québec / Maroc | 2020 | Documentaire | 18 min

Des gens bien de Maxime Roy - France | 2020 | Fiction | 30 min

I'm Afraid to Forget your Face de Sameh Alaa - Égypte / France / Qatar / Belgique | 2020 | Fiction | 15 min

Journal de désintégration 2 de Loris Ciaburri - Suisse | 2020 | Fiction | 22 min

Juillet 96 de Michèle Jacob - Belgique | 2020 | Fiction | 25 min

La Disparition de Tom R. de Paul Sirague - Belgique | 2020 | Documentaire | 19 min

Le Canapé de Karim Barras et Baptiste Sornin - Belgique | 2020 | Fiction | 14 min

Le Départ de Saïd Hamich - Maroc / France | 2020 | Fiction | 25 min

Les Rois de la jungle de Victoria Jadot - Belgique | 2020 | Fiction | 17 min

Les tissus blancs de Moly Kane - Sénégal / France | 2020 | Fiction | 20 min

Maalbeek d'Ismaël Joffroy Chandoutis - France | 2020 | Documentaire | 15 min

Novembre de Camille De Leu - Belgique | 2020 | Fiction | 20 min

Nuit debout de Nelson Makengo - République Démocratique du Congo / Belgique | 2019 | Documentaire | 21 min

On est pas près d'être des super héros de Lia Bertels - Belgique / France / Portugal| 2019 | Animation | 12 min

On my way de Sonam Larcin - Belgique | 2020 | Fiction | 22 min

Qu'importent si les bêtes meurent de Sofia Alaoui - Maroc / France| 2020 | Fiction | 23 min

Shams de Pauline Beugnies - Belgique | 2020 | Fiction | 24 min

Un jour de fête de Philippe Arsenault - Québec | 2020 | Fiction | 21 min

Cap sur la Flandre

Alwaar de koe verdween (Où la vache a disparu) de Philip Heremans - Belgique | 2019 | Fiction | 12 min

De Passant de Pieter Coudyzer - Belgique | 2020 | Animation | 15 min

FKTF (French Kissing Tooth Fairy) d’Aline Boyen - Belgique | 2020 | Fiction | 18 min

Holiday de Michiel Dhont - Belgique | 2019 | Fiction | 23 min

The Memory Shop de Christiaan Neu - Belgique | 2019 | Fiction | 17 min

Le belge collection - En clôture du week-end du court

Le FIFF était très heureux de présenter la 1ère édition de la Belge collection, composée de 4 courts métrages et destinée à promouvoir un groupe de comédiens belges tant auprès du public que des professionnels, en Belgique et à l’étranger

Mieux que les rois et la gloire de Guillaume Senez - Belgique | 2020 | Fiction | 14 min

Rien lâcher de Guillaume Kerbusch, Laura Petrone - Belgique | 2020 | Fiction | 22 min

Des choses en commun de Raphaël Balboni & Ann Sirot - Belgique | 2020 | Fiction | 25 min

Sprötch de Xavier Seron - Belgique | 2020 | Fiction | 19 min

FIFF Campus

A la retraite de Yann Ducreux, Laureline Maurer - Belgique / France | 2020 | Documentaire | 26 min | 15+

Alwaar de koe verdween (Où la vache a disparu) de Philip Heremans - Belgique | 2019 | Fiction | 12 min | 15+

Amerigo et le nouveau monde de Luis Briceno, Laurent Crouzeix - France / Chili | 2019 | Animation | 13 min | 6+

Au pays de l'aurore boréale de Caroline Attia - France / Suisse | 2019 | Animation | 15 min | 6+

Clebs de Halima Ouardiri - Québec / Maroc | 2020 | Documentaire | 18 min | 15+

De Passant de Pieter Coudyzer- Belgique | 2020 | Animation | 15 min | 15+

Deux oiseaux de Antoine Robert - France | 2019 | Animation | 11 min | 6+

En sortant de l'école - Paul Verlaine de Anna Bolshakova, Jérémie Cousin, Clarissa d'Orival, Astrid Guinet, Nina Heckel, Raphaël Jouzeau, Maksim Litvinov, Jean-Baptiste Marchand, Aurélie Monteix, Nathanaël Perron, Ariane Teillet, Emilie Tronche, Valentine Vendroux - France | 2020 | Animation | 39 min | 6+

Entracte de Anthony Lemaitre - France | 2019 | Fiction | 16 min | 12+

Féeroce de Fabien Ara - France | 2019 | Fiction | 13 min | 12+

FKTF (French Kissing Tooth Fairy) de Aline Boyen - Belgique | 2020 | Fiction | 18 min | 15+

Holiday de Michel Dhont - Belgique | 2019 | Fiction | 23 min | 15+

Interlude de Anne-Sophie Antoine, Simon Themelin - Belgique | 2020 | Animation | 6 min | 6+

Juillet 96 de Michèle Jacob - Belgique | 2020 | Fiction | 25 min | 12+

La vie de château de Nathaniel H'Limi, Clémence Madeleine-Perdrillat - France | 2019 | Animation | 28 min | 6+

Le Départ de Saïd Hamich - Maroc / France | 2020 |Fiction | 25 min | 12+

Les mal-aimés de Hélène Ducrocq - France | 2020 | Animation | 40 min | 3+

Les tissus blancs de Moly Kane - Sénégal / France | 2020 | Fiction | 20 min | +15

L´année du robot de Yves Gellie - France | 2019 | Documentaire | 31 min | 15+

On est pas près d'être des super héros de Lia Bertels - Belgique / Portugal / France | 2019 | Animation | 12 min | 6+

On fait salon de Léa Forest - France | 2019 | Documentaire | 25 min | 15+

Précieux de Paul Mas - France | 2020 | Animation | 14 min | +15

Shams de Pauline Beugnies - Belgique | 2020 | Fiction | 24 min | 15+

The Memory Shop de Christiaan Neu - Belgique | 2019 |Fiction | 17 min | 15+

Un jour de fête de Philippe Arsenault - Québec | 2020 | Fiction | 21 min | 15+

Un prince passait à cheval (Trecea Un Print Calare) de Cristina Grosan - Roumanie / République Tchèque | 2020 | Fiction | 22 min | +15

White Paradise de Xavier Istasse - Belgique | 2020 | Animation | 10 min | 12+

Films d'ouverture

Une Vie démente d’Ann Sirot & Raphaël Balboni - première mondiale
Belgique | 2020 | Fiction | 86 min
Interprétation : Jean Le Peltier, Jo Deseure, Lucie Debay, Gilles Remiche
Production : Hélicotronc, L'Oeil Tambour
Distribution : Imagine Film
Ventes internationales : Be For Films

Le film était précédé du court métrage Les deux couillons de Thibault Segouin
France | 2020 | Fiction | 19 min
Interprétation : Sébastien Chassagne, Olivier Chantreau, Pascal Greggory
Production : Latika

Film de clôture

Un Triomphe d’Emmanuel Courcol
France | 2020 | Fiction | 106 min
Interprétation : Kad Merad, Marina Hands, Laurent Stocker, Wabinlé Nabié, Sofian Khammes, David Ayala, Pierre Lottin, Lamine Cissokho
Production : Agat Films & Cie, Ex Nihilo
Distribution : Paradiso Filmed Entertainment
Ventes internationales : MK2 Films

En compétition officielle

1982 de Oualid Mouaness - Liban / États-Unis / Norvège / Qatar | 2019 | Fiction | 100 min

Adieu les cons d’Albert Dupontel - France | 2020 | Fiction | 87 min

Collective (Colectiv) d’Alexander Nanau - Roumanie / Luxembourg | 2019 | Documentaire | 101 min

Heidi en Chine de François Yang - Suisse / France | 2020 | Documentaire | 82 min

Josep d’Aurel- France / Espagne / Belgique | 2020 | Animation | 75 min

La déesse des mouches à feu d’Anaïs Barbeau-Lavalette - Québec | 2020 | Fiction | 106 min

La nuit des rois de Philippe Lacôte - France / Côte d'Ivoire / Québec | 2020 |Fiction | 102 min

La troisième guerre de Giovanni Aloi - France | 2020 | Fiction | 89 min

Petit Samedi de Paloma Sermon-Daï- Belgique | 2020 | Documentaire | 72 min

Si le vent tombe de Nora Martirosyan - France / Belgique / Arménie | 2020 | Fiction | 100 min

Slalom de Charlène Favier - France / Belgique | 2020 | Fiction | 92 min

Une Vie démente d’Ann Sirot & Raphaël Balboni - première mondiale - Belgique | 2020 | Fiction | 86 min

Vaurien de Peter Dourountzis- France | 2020 | Fiction | 95 min

Les pépites

L'enfant rêvé de Raphaël Jacoulot- France | 2020 | Fiction | 107 min

L'origine du monde de Laurent Lafitte- France / Belgique | 2020 | Fiction | 101 min

La Francisca, une jeunesse chilienne de Rodrigo Litorriaga - première mondiale - Belgique / France / Chili | 2020 | Fiction | 85 min

Miss de Ruben Alves - France / Belgique | 2020 | Fiction | 108 min

Calamity de Rémi Chayé - France / Danemark | 2020 | Animation | 84 min

La chouette en toque de Arnaud Demuynck, Pascale Hecquet, Frits Standaert, Célia Tisserant, Célia Tocco- France / Belgique | 2020 | Animation | 51 min

Petit Vampire de Joann Sfar - France / Belgique | 2020 | Animation | 82 min

Place au doc belge !

Ailleurs, partout d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter - Belgique | 2020 | Documentaire | 63 min

Chance de Effi & Amir - Belgique | 2020 | Documentaire | 75 min

China Dream de Hugo Brilmaker & Thomas Licata - première mondiale - Belgique | 2020 | Documentaire | 75 min

Ma voix t'accompagnera de Bruno Tracq - Belgique | 2020 | Documentaire | 84 min

Naître d'une autre de Cathie Dambel - première mondiale - France / Belgique | 2020 | Documentaire | 65 min

Cap sur la Flandre

Yummy de Lars Damoiseaux Belgique | 2019 | Fiction | 90 min
Interprétation : Maaike Neuville, Bart Hollanders, Clara Cleymans, Benjamin Ramon, Annick Christiaens
Production : 10.80 Films
Distribution : KFD

FIFF en séries

Dix pour cent de Marc Fitoussi (épisode 1), Antoine Garceau (épisode 2)
France | 2020 | Fiction | 57 + 53 min
Interprétation : Camille Cottin, Thibault De Montalembert, Grégory Montel, Liliane Rovère, Laure Calamy, Nicolas Maury
Guests : Charlotte Gainsbourg, Franck Dubosc
Production : Mon Voisin Productions, Mother Production

Invisible de Marie Enthoven, Geoffrey Enthoven (épisodes 1 & 2)
Belgique | 2020 | Fiction | 2 x 48 min
Interprétation : Myriem Akheddiou, Fabio Zenoni, Luc Van Grunderbeeck, Roda Fawaz, Jacqueline Bollen, Elisa Echevarria, Bérénice Baoo, Raphaël Lamaassab
Production : Kwassa Films, RTBF, Proximus en partenariat avec le Fonds Séries RTBF-FWB (Fédération Wallonie-Bruxelles), Wallimage, Screen Brussels, Casa Kafka Pictures -Tax Shelter, Film Fund Luxembourg, BE Films, Taste it, et avec l’aide du plan Restart RTBF
Ventes internationales : APC (About Premium Content)

Séances spéciales

Carte blanche BIFFF @FIFFF
Festival International du Film Fantastique de Bruxelles

Yummy de Lars Damoiseaux
Belgique | 2019 | Fiction | 90 min
Interprétation : Maaike Neuville, Bart Hollanders, Clara Cleymans, Benjamin Ramon, Annick Christiaens
Production : 10.80 Films
Distribution : KFD

Précédé par la projection du court métrage :
Julia
de Vincent Smitz
Belgique / Luxembourg | 2020 | Fiction | 15 min
Interprétation : Caroline Lambert, Chloé Petit
Production : Les Films du Carré

Cinéma Parents Non Admis

Himalaya, l'enfance d'un chef d’Eric Valli
France / Royaume-Uni / Suisse / Népal | 1999 | Fiction | 108 min
Interprétation : Karma Wangiel, Gorgon Kyap, Lhapka Tsamehoe, Thinley Lhundup
Production : Galatée Films, Les Productions JMH, Antelope, National Studio Limited
Distribution : Alternative Films
Ventes internationales : Pathé

Séance en audiodescription pour les Aveugles et Malvoyants


L’audiodescription s’adresse principalement aux spectateurs non et malvoyants. La bande-son a été spécialement conçue et adaptée afin de rendre cette séance accessible à ces derniers. Toutefois, le cinéphile voyant trouvera lui aussi dans l’audiodescription une nouvelle grille de lecture qui enrichira sa vision. En partenariat avec L’association Les Amis des Aveugles et Malvoyants.

La bonne épouse de Martin Provost
France / Belgique | 2020 | Fiction | 109 min | V.O. française
Interprétation : Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky, Edouard Baer, François Berléand
Production : Imagine productions, Les Films du Kiosque
Distribution : Imagine Film
Ventes Internationales : Memento Films International

Focus cinéma belge francophone, en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le Focus Cinéma Belge Francophone, sélection établie en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, a mis à l’honneur 4 longs métrages belges qui ont marqué ces 12 derniers mois.

Filles de joie de Frédéric Fonteyne & Anne Paulicevich- Belgique / France | 2020 | Fiction | 90 min

Jumbo de Zoé Wittock - France / Belgique / Luxembourg | 2020 | Fiction | 93 min

Pompei d’Anna Falguères & John Shank - Belgique / France / Québec | 2019 | Fiction | 88 min

Sans frapper d’Alexe Poukine - Belgique / France | 2019 | Documentaire | 85 min

FIFF Campus

Chance de Effi & Amir - Belgique | 2020 |Documentaire | 75 min | 15+

Collective (Colectiv) de Alexander Nanau - Roumanie / Luxembourg | 2019 | Documentaire | 101 min | 18+

De mère à fille de Hubert Fiasse, Pierre Martinage - Belgique | 2020 | Documentaire | 52 min | 15+

Douce France de Geoffrey Couanon - France | 2020 | Documentaire | 95 min | 15+

Filles de joie de Frédéric Fonteyne, Anne Paulicevich - Belgique / France | 2020 | Fiction | 90 min | +15

Golda Maria de Hugo Sobelman, Patrick Sobelman - France | 2020 | Documentaire | 115 min | 15+

Je n'ai plus peur de la nuit de Sarah Guillemet, Leïla Porcher - France | 2019 | Documentaire | 75 min | 15+

Josep de Aurel - France / Espagne / Belgique | 2020 | Animation | 75 min | 18+

Jumbo de Zoé Wittock - France / Belgique / Luxembourg | 2020 | Fiction | 93 min | 15+

Ma voix t'accompagnera de Bruno Tracq - Belgique | 2020 | Documentaire | 84 min | 18+

Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau - Québec | 2011 | Fiction | 94 min | 12+

Petit Samedi de Paloma Sermon-Daï - Belgique | 2020 | Documentaire | 72 min |15+

Petit Vampire de Joann Sfar - France / Belgique | 2020 | Animation | 82 min | 6+

Pompei de Anna Falguères, John Shank - Belgique / France / Québec | 2019 | Fiction | 88 min | 15+

Sans frapper de Alexe Poukine - Belgique / France | 2019 | Documentaire | 85 min | 15+

Slalom de Charlène Favier - France / Belgique | 2020 | Fiction | 92 min | 15+

Sous la peau de Robin Harsch - Suisse | 2019 | Documentaire | 85 min | 15+

We are from there de Wissam Tanios - Liban / France | 2020 | Documentaire | 82 min | 15+

Décentralisations

Comme chaque année, le FIFF a également proposé quelques films de sa programmation en décentralisation dans d’autres villes :

  • PALACE / BRUXELLES
    Samedi 3 octobre à 21h : Une Vie démente de Ann Sirot et Raphaël Balboni
  • BOZAR / BRUXELLES
    Dimanche 4 octobre à 15h : Collective de Alexander Nanau
  • KINOGRAPH / BRUXELLES
    Dimanche 4 octobre à 19h : China Dream de Thomas Licata
  • CENTRE CULTUREL / MOUSTIER-SUR-SAMBRE
    Mercredi 7 octobre 20h : Slalom de Charlène Favier

FIFF chez vous

Outre une proposition classique de diffusion de notre programmation en salles, nous avons opté pour une mise à disposition virtuelle d’une sélection de films via CINE CHEZ VOUS, donnant ainsi naissance à la plateforme officielle du Festival International du Film Francophone de Namur : FIFF CHEZ VOUS.

Chaque film était disponible à l'achat pendant 24h et pouvait être visionné autant de fois que souhaité pendant ces 24h. Cette action exceptionnelle a été mise en place en grâce à notre partenaire Lumière. Liste des titres disponibles sur FIFF Chez Vous, par section (jour de disponibilité précisé entre parenthèses) :

Compétition officielle :

  • 1982 (vendredi 9 octobre 2020)
  • Heidi en Chine (mardi 6 octobre 2020)
  • Josep (lundi 5 octobre 2020)
  • La déesse des mouches à feu (mercredi 7 octobre 2020)
  • Vaurien (jeudi 8 octobre 2020)

Focus cinéma belge francophone :

  • Filles de joie (mardi 6 octobre 2020)
  • Jumbo (vendredi 9 octobre 2020)
  • Pompei (dimanche 4 octobre 2020)
  • Sans frapper (mercredi 7 octobre 2020)

Place au doc belge :

  • Ma voix t'accompagnera (jeudi 8 octobre 2020)

Depuis sa création, l'un des objectifs du FIFF est d’alimenter un réseau entre professionnels au sein de l'espace francophone. Cette année, au vu des circonstances particulières, nous avons dû très tôt imaginer le volet professionnel de cette édition sans invités ou participants internationaux (du moins, hors de l’Union européenne).
Nous avons donc choisi de tenir en ligne les activités qui demandaient une présence internationale, et nous avons mis en place d’autres événements spécialement destinés aux professionnels belges, et plus particulièrement à la jeune génération.

L’ensemble des rendez-vous FIFF Pro de cette 35ème édition se sont articulés en 2 grands axes : les Ateliers et les Rencontres.
Le catalogue consacré au volet professionnel a été édité et proposé en ligne sur le site internet du FIFF. Lors de ce 35ème FIFF, 9 rencontres et ateliers ont réuni plus de 300 professionnels. Par ailleurs, ces derniers étaient invités à se retrouver à l’Arsène Café, devenu Espace Cinevox durant une semaine.

Les ateliers

Le temps qui s’écoule entre la fin des études et la réalisation d’un premier long métrage est extrêmement long. Partant de ce constat, La Manufacture XXL a sélectionné 12 projets de réalisateur·rice·s belges ayant eu un court métrage sélectionné au FIFF lors des éditions 2015-2019 et leur a offert des expertises, masterclass, rencontres et ateliers pratiques afin de développer leurs compétences.

L’atelier 3ème personnage met à honneur la musique de film et le travail des compositeur·rice·s en les mettant en relation avec des réalisateur·rice·s et producteur·rice·s et leur scénario. Les collaborations qui se concrétiseront suite au Festival seront éligibles pour une bourse d’aide à la composition musicale auprès de Sabam For Culture ou de la Sacem. Atelier organisé avec la complicité du Festival International du Film d’Aubagne (FIFA) et en partenariat avec Sabam For Culture, la Sacem, le Festival du Film de Gand et Wallonie-Bruxelles Musique.

Les composteur·rice·s :

  • Paschal Adans (Belgique)
  • Tom Bourgeois (Belgique)
  • Mathilde Ferry (France)
  • Amin Goudarzi (Iran/France)
  • Benjamin Guigue-Rodet (France)
  • Joris Hermy (Belgique)
  • Delphine Malausséna (France)
  • Christian Martin (Belgique)
  • Aurelio et Samuel Mattern (Belgique)
  • Hans Mullens (Belgique)
  • Daniel Offermann (Belgique)
  • Lionel Polis (Belgique)
  • Alejandro Rivas-Cottle (Belgique)
  • Clovis Schneider (France)
  • Florian Steinebach (Luxembourg)
  • Virginie Tasset (Belgique)

Les projets :

  • Au Paradis de Xavier Hinant, produit par Matching Socks Ventures
  • Bluestar de François Vacarisas, produit par Cookies Films
  • Chiennes de vies de Xavier Seron, produit par Hélicotronc
  • Couper court de Justine Bourcier, produit par Qui Vive !
  • La Poule noire de Marion Clauzel, produit par Melocoton
  • La Vie en kit de Elodie Degavre, produit par Playtime Films
  • Le Passe-parole de Mario Valero, produit par Hippocampe Productions
  • Rives de Arthur Cahn, produit par Films Grand Huit
  • Soma de Miklós Keleti, produit par Velvet FilmsUne jeunesse italienne de Mathieu Volpe, produit par Replica Films

Depuis dix ans maintenant le FIFF organise des ateliers pour les jeunes comédien·ne·s, manifestant ainsi concrètement son soutien indéfectible à la jeune génération. Afin de célébrer ces dix bougies, le FIFF Pro a organisé une édition toute particulière au travers d’un atelier coaching. Une vingtaine de comédien·ne·s passé·e·s par l’un des ateliers précédents se sont retrouvés pour travailler sous l’égide de Cloé Xhauflaire, actrice et coach belge installée sur le Nouveau Continent !

Les rencontres

Lors de la Journée du Cinéma Belge, les producteur·rice·s, distributeur·rice·s, diffuseur·se·s, exploitant·e·s et programmateur·rice·s se retrouvent au travers de rencontres et de projections, pour continuer à amener le cinéma belge dans les salles, en Belgique comme à l’international. Lors de cette journée, plusieurs rendez-vous incontournables :
L’Apéro du Long a permis aux producteur·rice·s de présenter leurs projets de longs métrages belges majoritaires en cours de production à des vendeur·se·s et des programmateur·rice·s de festivals internationaux.

22 professionnels étaient présents cette année. Du côté des programmateurs et vendeurs internationaux, étaient présents :

  • Amaury Augé pour l’ACID de Cannes - France
  • Louise Rinaldi pour le Festival Premiers Plans à Angers - France
  • Agathe Valentin pour Totem Films – Vendeur international
  • Noëlle Levenez pour Charades – Vendeur international
  • Coline Tatoni et Samya Papasoff pour le Festival d’Aubagne – France
  • Alexis Juncosa pour le Lux Film Fest – Luxembourg
  • Pauline Mallet pour la Semaine de la Critique de Cannes – France
  • Olivier Pierre pour le Festival de Rotterdam – Pays-Bas
  • Frédéric Jaeger pour le Festival de Mannheim-Heidelberg – Allemagne
  • Giovanni Marchini pour la Semaine de la Critique de la Berlinale – Allemagne
  • Anna Hoffmann pour le Forum de la Berlinale – Allemagne
  • Natsuki Lambert pour MPM Premium – France
  • Martin Gondre pour BFF Sales – Belgique

Les producteurs ayant présenté un ou plusieurs projets :

  • Cassandre Warnauts et Mathieu Pereira pour Frakas
  • Anthony Rey pour Hélicotronc
  • Anton Iffland Stettner pour Stenola
  • Rodrigo Litorriaga pour Transit Transat
  • Julie Frères pour Dérives
  • David Borgeaud pour Roue Libre
  • Virginie Chapelle pour Eklektik

Réseau de programmateurs œuvrant dans le secteur socioculturel belge en Fédération Wallonie-Bruxelles, la Quadrature du Cercle réunit depuis 2012 des Centre culturels et autres acteurs socio-culturels en charge de programmation cinéma. Chaque année dans le cadre du FIFF, les membres de la Quadrature se retrouvent pour leur Assemblée Générale, l’occasion pour eux de profiter également des différentes rencontres proposées par le FIFF, notamment dans le cadre de la journée du cinéma belge. 25 membres étaient présents.

L’Académie André Delvaux organisait ensuite « Ceci n’est pas une AG des Magritte du Cinéma » durant laquelle elle a partagé son envie de continuer à célébrer notre cinéma et de susciter son désir auprès du public, tout en lui apportant une lumière nouvelle.

C’est du doc belge ! et C’est du Belge ! s’adressent aux professionnel·le·s de la diffusion des films. Le premier projette des documentaires belges inédits à de potentiels diffuseurs. Le second est l’occasion de projeter des bandes annonces, teasers ou extraits de longs métrages belges qui sortiront en salle dans les mois suivant le festival. Afin de s’adapter à la situation sanitaire, les professionnel·le·s avaient cette année l’opportunité d’assister à C’est du Belge ! en ligne.

Les films sélectionnés cette année pour C'est du doc Belge sont :

  • Ailleurs, partout, d’Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter
  • Chance, de Effi et Amir
  • China Dream, de Hugo Brilmaker et Thomas Licata
  • De Mère à Fille, de Hubert Fiasse et Pierre Martinage
  • Naître d’une autre, de Cathie Dambel
  • Ma voix t’accompagnera, de Bruno Tracq
  • Petit Samedi, de Paloma Sermon-Daï

Les films présentés cette année pour C'est du Belge étaient :

  • La Chouette en toque, d’Arnaud Demuynck
  • Une Vie démente, d’Ann Sirot et Raphaël Balboni
  • Des hommes, de Lucas Belvaux
  • En Marche, de Alain Eloy, Pierre Lorquet, Luc Malghem, Sabine Ringelheim, Pierre Schonbrodt
  • La Dernière tentation des belges, de Jan Bucquoy
  • La Francisca, une jeunesse chilienne, de Rodrigo Litorriaga
  • SpaceBoy, de Olivier Pairoux

Si la pandémie de Covid-19 occupe le devant de la scène depuis quelques mois, l’Actu des Pros a souhaité dépasser les problématiques liées à la crise sanitaire. Pour aller de l’avant ; pour construire l’avenir. Nous avons dès lors délibérément choisi d’aborder un sujet tout aussi urgent et important, l’écoresponsabilité de la filière cinéma.

Le panel d’intervenants était composé de :

  • Isabelle Hennes, de Screen.brussels
  • Tim Wagendorp, du VAF
  • Jean-Baptiste Delannoy, auteur-réalisateur
  • Benjamin Vanhagendoren, de Wallimage
  • Anthony Rey, producteur chez Hélicotronc

Le FIFF Campus, le volet pédagogique du FIFF, doit son succès à une programmation forte en sensations et découvertes dont l’objectif est de sensibiliser le public jeune à la richesse du cinéma francophone. Les ateliers citoyens organisés visent à conscientiser les élèves aux messages véhiculés dans les films et à l’impact que ceux-ci peuvent avoir sur la société et l’opinion publique. En outre, les ateliers de technique cinématographique offrent la possibilité aux cinéphiles en herbe d’explorer l’envers du décor et de laisser libre court à leur imagination et leur créativité. De nombreuses collaborations permettent également d’offrir au public scolaire et aux familles une foule d’animations !

Le projet de l'année 2020 - #LesDéfenseursDeDemain

Cette année encore, Solidaris et le FIFF Namur s'unissent autour d'un projet fédérateur porteur de sens et riche en couleurs ! Dans la continuité de #LesDéfenseursDeDemain, le projet Ensemble, créons notre jardin 100% solidaire ! propose aux enfants, ados et adultes de mettre la culture au service du vivre ensemble et du partage !

Quel est le concept?

Au vu de la crise actuelle de la Covid-19, il est plus que jamais essentiel de mettre de la couleur, de la douceur et de l'optimisme dans nos vies. C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous voulions rassembler les citoyens autour d’un jardin fleuri solidaire dans le but de véhiculer des messages de respect, de joie et de partage.
Concrètement, le projet Ensemble, créons notre jardin 100% solidaire ! invitait petits et grands à faire appel à leur créativité en fabriquant des fleurs à partir de matériaux – de préférence – recyclés ! Ces fleurs étaient plantées dans un jardin solidaire installé en plein cœur de Namur durant le FIFF. Le 9 octobre, nous vous invitions à venir cueillir une fleur afin de l’offrir à la personne à qui vous voulez dire MERCI.

Le FIFF Campus retourne à l'école

Face à la crise sanitaire et ses contraintes, l’équipe du FIFF Campus a redoublé de créativité pour continuer à éduquer, à sensibiliser et surtout à diffuser les œuvres cinématographiques qu’elle sélectionne. Pendant plusieurs semaines, nous avons réfléchi, discuté, échangé avec notre partenaire Solidaris et avons choisi d’aller dans les écoles. En effet, pour les écoles qui ne peuvent pas se rendre au Festival, le Festival se déplacera au sein même des établissements primaires avec une programmation alléchante. La projection sera suivie d’un échange philosophique proposé par la Maison de la poésie, Latitudes Jeunes et l’Henallux (Haute école Namur, Liège, Luxembourg). Une belle manière d’éveiller l’esprit critique des jeunes élèves !
Le cinéma a toujours été un outil merveilleux pour éveiller les consciences et ouvrir le dialogue, veillons à ce que cela continue.

Cinéma Parents Non Admis

C’est durant l’édition 2020 du Festival qu’a été inaugurée la nouvelle saison de Cinéma Parents Non Admis au Delta avec la projection d’Himalaya, l’enfance d’un chef d’Éric Vidal, animée par Christophe Challe et Vincent Pagé. Cette année ce sont les comédiens et animateurs Christophe Challe et Vincent Pagé qui entraînent les enfants de 5 à 8 ans à la découverte du 7ème Art.

Formé au théâtre et à l’improvisation, Christophe Challe travaille comme assistant metteur en scène dès la fin des années 1990 et participe à plusieurs créations théâtrales pour le Jeune Public. Depuis 2010, il occupe le poste de responsable de la programmation Jeune Public et de la coordination des stages et ateliers créatifs au Centre Culturel de Ciney.

Facteur la matinée, acteur le reste de la journée, Vincent Pagé s'inspire de son métier postal pour monter, en 2015, la pièce "C'est ma tournée" avant de présenter son spectacle "Tronche de vie" en Belgique et en France à partir de 2017. Du théâtre de rue, au classique, en passant par l'animation, ce qui galvanise ce comédien tout-terrain par-dessus tout, c'est le contact avec le public.

Ateliers citoyens

En complémentarité avec le premier volet, ce second axe propose des films qui permettent à la jeune génération d’ouvrir les yeux sur le monde qui les entoure. Alors que l’image est omniprésente dans la vie quotidienne de chacun, le FIFF veut être la vitrine d’un cinéma d’auteur de qualité. Regorgeant d’enseignements, que ce soit par leurs thèmes, leurs approches ou les questionnements qu’ils provoquent, les films programmés par le FIFF Campus permettent le dialogue et la réflexion à l’issue des projections. C’est suite aux visionnages de ces films que sont organisés les ateliers citoyens, voici la liste, non exhaustive, des ateliers réalisés par le FIFF Campus, le contenu exact de chaque atelier est à découvrir sur notre site internet :

  • Travail de mémoire : débat et discussion
  • La robotique en maison de repos : de l’idée à la réalité
  • Question de société : vivre ensemble
  • Atelier philosophique
  • Accueil des migrants et solidarité citoyenne
  • La poésie pour tous
  • Débat mouvant sur l’urbanisation au détriment des terres agricoles
  • Identités et cultures en mouvement
  • Regard croisés sur les identités et la migration
  • Migration : au-delà des préjugés : les migrants n’ont pas le droit d’être là
  • Migration : au-delà des préjugés : les migrants vont nous envahir
  • Risquer sa vie pour revendiquer le droit d’exister
  • Réflexion autour de la vie affective
  • Animation sur le consentement et le respect de l’autre dans les relation sexuelles
  • Consomm’et moi
  • Activités d’expression et de sensibilisations autour des thématique LGBTQIA+
  • Les droits humains sont-ils l’affaire de tous ?

Ateliers techniques

Le FIFF Campus propose un large éventail d’ateliers, d’événements et de conférences afin de permettre aux jeunes d’expérimenter les différents procédés de construction d’un film. L’écriture du scénario, la réalisation ou encore le montage sont, entre autres, abordés ! Nous sommes en effet convaincus que le fait de donner des repères pratiques aux jeunes, en les poussant à garder l’œil ouvert sur le processus filmique, est fondamental pour les aider à décoder l’image.

Voici une liste non exhaustive, des ateliers techniques réalisés dans le cadre du FIFF Campus, le contenu exact de chaque atelier est à découvrir sur notre site internet.

  • Ma story de ouf
  • Le musée fait son cinéma
  • Image d’une colonisation : le Congo belge
  • Cinéma belge & Belgische film
  • Doublage
  • Viens écouter au musée
  • Le documentaire sous la loupe
  • Regard critique
  • Écriture de scénario
  • Atmosphère, atmosphère…
  • Et les nominés sont

Nouveauté 2020 !

C’était l’une des grandes nouveautés de cette édition anniversaire. En 2020, nous avons invité le public à vivre le Festival autrement au travers du FIFF’OFF en prolongeant leur visite à Namur et en participant aux projections et événements alternatifs organisés avec nos partenaires culturels namurois.
Comme dit plus haut, il n’y avait pas de chapiteau cette année… mais la place d’Armes est restée le point névralgique du Festival. Nous y donnions rendez-vous tous les jours pour prendre part à notre jardin solidaire et à 17h30 pour une projection en plein air exclusive sur écran géant !

La place a été aménagée pour l’occasion, en collaboration avec la Ressourcerie Namuroise et le Salon RECUPère.
Tous les événements du FIFF’OFF étaient gratuits et les réservations obligatoires via notre billetterie. À l’exception des événements organisés sur la Place d’Armes, pour lesquels il n’était pas nécessaire de réserver une place.

Ces différentes activités ont réuni près de 500 participants, sans compter les personnes présentes sur la Place d’Armes.

Le FIFF'OFF sur la Place d'Armes

Pop Mashup Dancefloor :

Lors des deux séances de mashups diffusées sur l’écran géant de la Place d’Armes, le public a pu découvrir l’art du reyclart qui mélange les images et les sons numériques. Le mashup vidéo vient directement des pratiques musicales de la fin du 20ème siècle et notamment des medley’s pratiqués durant les années 80 par les disc jockeys de radios. Ont suivi des formes plus sophistiquées de mashup musical. Ensuite, cette culture de la boucle, du remix, de la reprise, du détournement musical ou sonore a été traduite en langage visuel.
Vendredi 2/10 > De 17h30 à 18h05
Vendredi 9/10 > De 18h à 18h35
Partenaire : Mashup film Festival

Video Killed the Radio Star :

Le FIFF a offert une carte blanche au festival VKRS - Vidéo Killed the Radio Star - sur grand écran. Au rendez-vous, une projection en plein air, sur la Place d’Armes, au cours de laquelle a été diffusée la crème de la crème des clips belges, florilège concocté par ce festival bruxellois dédié à l’art du clip.
Les samedi 3, lundi 5 et mercredi 7/10 > De 17h30 à 18h30
Partenaire : VKRS

Le KIKK au FIFF :

Le KIKK, le festival des cultures numériques et créatives de Namur, a proposé au public du FIFF de découvrir le paysage artistique numérique francophone à travers des films d’artistes explorant les nouvelles mythologies de l’Afrique contemporaine mêlant technologie et réappropriation des déchets plastiques, mais également les créations numériques d’artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Québec.
Les dimanche 4, mardi 6 et jeudi 8/10 > 17h30
Partenaire : KIKK Festival

Ensemble, créons notre jardin 100% solidaire !

La Place d’Armes s’est transformée en Jardin 100% solidaire où petits et grands ont été invités à créer leurs propres fleurs à partir de matériaux recyclés. L’objectif était de mettre de la couleur, de la douceur et de l’optimisme dans nos vies. Ce jardin collectif a été réalisé dans le cadre du projet fédérateur 2020.
Du 2 au 9/10 > De 9h à 17h30
Partenaires : Solidaris et son partenaire P&V assurances

Le FIFF'OFF chez nos partenaires

Secrets de tournage :

Célèbre étape des tournages à Namur, le Musée des Arts décoratifs a ouvert ses portes pour permettre au public de découvrir le cinéma sous l’angle des caméras des Visiteurs 3, de La Folle Histoire de Max et Léon, du Jeune Karl Marx ou encore de la série Bandits des bois. Les décors de films ont été reconstitués pour l’occasion et le conservateur du Musée a pu partager avec le public une foule d’anecdotes étonnantes sur les coulisses.
Les samedi 3 et dimanche 4/10 – de 14h à 15h
Le jeudi 8/10 – de 19h à 20h
Lieu : Musée des Arts Décoratifs

La mini-série The Smile en music live :

Les 5 premiers épisodes de la mini-série opéra The Smile, réalisée par le pianiste et musicologue Stéphane Orlando, ont été présentés dans la somptueuse salle du théâtre de Namur. Entre chaque épisode, un·e comédien·ne de la série est monté·e sur scène pour une prestation live avec accompagnement instrumental.
The Smile
Une jeune chanteuse d'opéra est troublée pendant son travail de répétition. Elle se retrouve prisonnière du Théâtre Royal de Namur, écrasée par un fantasme de célébrité puis par une relation amoureuse passionnelle. Ce sont deux poèmes de William Blake qui lui montrent la direction pour essayer de sortir de ses angoisses : "The Fly" puis "The Smile".
Lundi 5/10 > Projections de 14h30 à 15h30, de 17h à 18h, et de 19h30 à 20h30
Lieu : Théâtre de Namur
Partenaires : Cav&ma

Rencontre entre artistes et public au temps de la Covid :

Le secteur culturel est lourdement impacté par la crise sanitaire en cette année 2020. Comment cette situation est-elle vécue de l’intérieur, par celles et ceux qui œuvrent dans l’audiovisuel ? L’Association des Réalisateurs et Réalisatrices Francophones – ARRF – a convié le public à rencontrer des artistes et des techniciens pour échanger autour de leurs expériences et de leurs réalités au temps de la Covid-19.
Intervenants : Julie Esparbes, productrice ; Samuel Tilman, auteur/réalisateur ; Daphné Patakia, comédienne ; Yoann Zimmer, comédien
Mardi 6/10 > De 19h à 20h30
Lieu : Arsène Café

L'HEAJ investit le TRAKK :

Le FIFF a donné Carte blanche à la HEAJ - Haute Ecole Albert Jacquard - afin de montrer les talents des étudiant·e·s de la section Animation/Illustration 2D Numérique. 18 films courts réalisés entre 2014 et 2020 ont été projetés en un peu plus d’une heure au TRAKK, le hub de l’innovation et de la créativité à Namur, lieu parfait pour apprécier la maitrise et le savoir-faire des étudiant·e·s de l’école namuroise.
Mercredi 7/10 > De 18h30 à 20h30 à 21h45
Lieu : TRAKK
Nombre de participants : 85 (Jauge de 90 places)

Lecture de scénario :

Dans le cadre intimiste de la Maison de la poésie, les festivaliers ont assisté à la lecture du scénario de Drame 71, un court métrage de fiction sous forme de comédie musicale, par le réalisateur Guillaume Lion et ses comédiens principaux Lenny Guit et Anjeli Pillay. Les scènes musicales ont été chantées par les comédien·ne·s et accompagné·e·s au piano par Valentin Wilbaux, pianiste et arrangeur des chansons du film. A l'issue de la lecture, chaque spectateur·trice a eu l'occasion d’échanger avec l'équipe du film.
Drame 71
Il paraît qu'ils vont remplacer le bus 71 par un tram. Pour certains c'est une bonne idée, pour d'autres c'est un drame. Albert, qui se dédie à la musique et aux chansons, a choisi, pour prendre position, des paroles et une partition. Mélodie, son amoureuse, vendeuse de glaces, adore ce qu'il écrit. Et elle aimerait chanter, elle aussi.
Mercredi 7/10 > De 18h30 à 19h15
Lieu : Maison de la poésie

Ciné sur l'eau :

Dans un cadre naturel exceptionnel, le public a pu vivre un moment de cinéma inoubliable en assistant à la projection du film Home de Yann Arthus-Bertrand sur un écran géant et flottant. Présenté comme un message d’espoir, le documentaire Home dresse l’état de la Terre vue du ciel et montre la pression que l’homme fait subir à l’environnement, les conséquences que cela entraîne sur le changement climatique mais aussi les solutions pour sauver notre planète.
Située en bord de Meuse The Flow, base nautique à Jambes, a accueilli les festivaliers, le temps de deux soirées, pour ces séances de cinéma en plein air qui ont résonné comme des notes d’espoir !
Mercredi 7/10 et jeudi* 8/10 (*séance réservée aux agents du SPW) > De 20h à 22h
Lieu : The Flow (Boulevard de la Meuse 160 à Jambes – Ancienne Caserne du Génie face à l’île Vas-t’y-Frotte)
Partenaires : le Service Public de Wallonie, le Ministre Wallon en charge du Climat et la Ministre Wallonne en charge de l’Environnement

Focus sur l'audience : du physique au numérique :

Le FIFF a accueilli une nouvelle édition des « TRAKK Talks by Creatis » : 1h30 de discussion sans tabous et en toute décontraction autour d’un sujet lié aux industries culturelles, avec des professionnels du secteur et le TRAKK - hub créatif namurois. Cette fois, le débat était orienté sur « l'audience ». La Covid19 a accéléré la transformation de l’audience « physique » vers une audience « numérique », et a amené les plateformes à accélérer leur développement. Face à cette offre digitale devenue incontournable, les salles de projection devront sans doute adapter leur programmation et faire preuve d’innovation pour attirer les spectateurs.
Intervenants : Clara Léonet, co-fondatrice du Kinograph et membre de la coopérative CinéCité, Bruno Plantin, dirigeant d'UCG Belgique, Nadia Agmir, directrice marketing et promotion chez Cinéart.
Jeudi 8/10 > De 18h30 à 20h
Lieu : Arsène Café