j
h
m
s
Favorites

JOY SLAM, MARRAINE DU FIFF CAMPUS 2021

Catalogue FIFF Campus

Écrivaine, slameuse, poétesse, Joy Slam nous fait l’honneur d’être Marraine de cette 36ème édition ! Elle sera également au rendez-vous le lundi 4 octobre 2021 pour une rencontre sous le chapiteau !

Gioia Kayaga dite Joy Slam c Hamza Seriak copie
Lorsqu'on m'a proposé d'être Marraine du FIFF Campus, je ne pouvais qu'accepter. Bien que je vive actuellement en mouvement entre différents pays, je reste une namuroise de cœur.
J’ai en effet une relation particulière avec Namur : mes premiers émois artistiques et envies de voyage y ont eu lieu, dans les salles obscures du Caméo, avec ma maman cinéphile. Les films japonais, libanais, boliviens ont ouvert mon esprit : ils m’ont offert le monde à portée de portefeuille et de sérieuses exigences cinématographiques.
À l’époque je griffonnais des poèmes qui ne disaient que le manque, l’ennui et la soif d’ailleurs. En 2013, je me suis lancée à pieds joints dans le slam et grâce à ça, j’ai pu voyager – cadeau inespéré. Je verrai Madagascar et le Canada plusieurs fois, la Roumanie, l'Allemagne, La Réunion, le Niger, le Rwanda... Je mettais des mots sur mes révoltes et mes pensées gardées secrètes durant des années, mais lorsque j'ai osé mettre ma voix sur mes écrits, je suis devenue ce qu'ils appellent une « artiste engagée », une « poète sociale ». J'ai trouvé ma voie en même temps que ma voix et pris une route que je n'avais jamais imaginée. Depuis, à travers mes ateliers et performances, je n'ai jamais perdu une occasion de rencontrer les jeunes pour les encourager à s'exprimer, à s'engager.
J’ai étudié les Romanes à Namur et Bruxelles et j’ai des comptes à régler avec ces Universités encore sourdes et aveugles au slam, souvent coupées du monde et des combats qui s’y jouent. Car la poésie, je l'ai découverte, se joue sur le terrain et non dans les livres. Je suis convaincue que la poésie sous toutes ses formes à un rôle à jouer dans la société : un espace pour l'imagination, le rituel, l'étonnement, la révolte aussi.
Je me sens reconnaissante d'avoir été choisie comme Marraine du FIFF Campus, et surtout curieuse de rencontrer les étudiant·e·s. Au final, les leçons que j'ai apprises peuvent se résumer à peu de choses : la vie commence en dehors de l'auditoire, le savoir acquis n'a de valeur que confronté à l'expérience et à l'initiation. Passager·ère·s dans cette époque pleine de défis, nous sommes les seul·e·s auteur·rice·s de notre vie alors... que dira votre auto-biographie ? Film, roman d'aventures, album, pièce de théâtre, documentaire, recueil de poèmes ?

Événement rencontre avec notre marraine !

Également connue sous le nom de Joy Slam, Gioia Kayaga a autant de cordes à son arc que de causes à défendre. Très impliquée en Belgique avec ses collectifs (Slameke, SlAmazones), elle exerce également à l’international et parcourt les scènes de France, Allemagne, Roumanie, Canada, La Réunion… Tout son talent créatif est canalisé dans ses engagements multiples : le désastre écologique, les inégalités de genre, les discriminations racistes, la crise du Covid-19, les violences policières… autant de sujets qu’elle aborde et qu’elle dénonce avec force dans ses textes parlés ou écrits. Joy Slam est donc une féministe intersectionnelle, autrement dit, elle fait partie d’un mouvement revendicateur global pour lequel toutes les discriminations sont liées et qu’il faut donc combattre de front.

Sa force est incontestablement sa voix, car l’autrice ne parle pas qu’à moitié : elle va – et à juste titre – se mettre en colère, dire l’état du monde crûment, sans filtre. Joy Slam nous enjoint à agir et c’est cette puissante revendicatrice que le FIFF Campus veut mettre en écho avec la jeune génération, afin que celle-ci trouve une alliée aguerrie pour porter les enjeux de son temps. Cette rencontre est donc une invitation pour votre classe à prendre la parole pour dénoncer les inégalités et pour mettre l’accent sur l’importance des mots.

Sa force de caractère vous interpelle ? Alors, rendez-vous dans l'après-midi du lundi 4 octobre 2021 sous le Chapiteau pour la rencontrer !

Infos sur la rencontre ici !