j
h
m
s
Les jardins de Samira

Auteur(s):

Les jardins de Samira

Réalisateur(s):

  • Latif Lahlou

Atelier(s):

  • Forum

Pays:

  • Maroc

Autre(s) pays:

Durée:

112

Casting:

Sanna Mouziane, Mohamed Khouyyi, Youssef Britel et Mohammed Majd

Synopsis:

Trouver un mari est devenu la raison de vivre de Samira. Son père réussit à lui trouver un mari, un exploitant agricole veuf et sans enfants. Très vite, Samira découvre que son mari est impuissant; en fait, il l'a épousé pour rester en accord avec les conventions sociales et en faire une infirmière aidant son neveu Farouk à prendre soin de son père. Le manque d'affection et l'intérêt sexuel de son mari deviennent insupportables pour Samira, ce qui l'oblige, pour rester femme et résister à la perte totale de sens que son mariage induit, à combler ses vides par des fantasmes. Au fil des jours, elle commence à s'intéresser au jeune Farouk, quelque peu effarouché par les avances de Samira qui finit par l'entreprendre dans une relation amoureuse foudroyante. Le mari, devinant la nature de la relation qui s'établit entre sa femme et son neveu, chasse ce dernier sans le ménager et malgré les supplications de Sa femme. Samira est livrée aux affres de l'esseulement, écartée entre ses besoins d'affection et l'indifférence d'un mari qui se mue en geôlier.

Latif Lahlou est né le 3 Avril 1939 à El Jadida. Après une formation cinématographique à l'IDHEC en 1959, il fait des études de sociologie en Sorbonne. De 1960 à 1965, il a réalisé des recherches sociologiques, des enquêtes et des publications sur les média dans les campagnes marocaines. Il présentait un programme d'émissions dramatiques à la télévision marocaine en 1965. Monteur sur des courts métrages, puis réalisateur, il s'est depuis 1970 orienté vers le secteur publicitaire. Producteur, il a participé au financement de La guerre du pétrole n'aura pas lieu de Souheil Benbarka. En 1984, il fut désigné directeur du 2ème Festival National du Film de Casablanca. Il est actuellement directeur d'une agence de publicité, Cinétéléma, à Casablanca. Documentaires et fictions composent sa filmographie dont, entre autres, "Notre fille" (1981) ; "Messe à Melen" (1987) ; "Totor" (1994) ont reçu des distinctions.

Forum 2005

Cinétéléma est une société de production cinématographique marocaine créée en 1972 par des professionnels du film, pour la production de longs et courts métrages, de films institutionnels et de spots publicitaires pour les marchés nationaux et internationaux. La société s'est attachée par engagement à l'année d'une équipe de professionnels du film, et engage pour chaque production des techniciens nationaux ou étrangers, en fonction des besoins de chaque production. Elle dispose d'un matériel technique lui assurant une autonomie propre, tant pour l'éclairage, la prise de vues, la prise de sons, que le montage.. Cet équipement des plus modernes est mis à jour chaque fois que les nouveautés apparaissent dans le domaine. Cinétéléma organise et assure la production exécutive de productions étrangères au Maroc (recherche décors, casting, construction des décors, autorisations, location matériels éclairage et machinerie, prestation de personnel qualifié, etc.)

Date de sortie

  • Maroc: 26/12/2007

Festivals:

  • Festival International du Film de Marrakech
  • Festival des trois Continents
  • Festival National du Film Marocain, Prix d'Interprétation masculine, Prix Second rôle masculin
  • Festival des Films du Monde de Montréal, Prix du scénario
et Prix FIPRESCI

Contacts:

Producteur(s) :

Cinetelema
188, Bd. ABDELLAH BEN YACINE -BELVEDERE
20301 Casablanca
Maroc

Tél.: + 212 22 24 53 63
email : cinetele@wanadoopro.ma

Distributeur(s) :

Younes

Contenu:

Bande annonce: